Journal d'investigation en ligne et d'information‑hacking
Édito
par Yovan Menkevick

Extrême droite : petite analyse européenne

(L'histoire des fascismes, nationalismes, dictatures, régimes totalitaires ne semble pas suffisante, parce que trop "ancienne" : la conviction que les époques ne sont pas les mêmes fait dire à certains qu'il ne peut y avoir de véritable danger aujourd'hui avec le vote d'extrême droite ou de la droite populiste. Danger pour les libertés, pour les droits de l'homme, la protection des minorités, pour la cohésion sociale.

(L'histoire des fascismes, nationalismes, dictatures, régimes totalitaires ne semble pas suffisante, parce que trop "ancienne" : la conviction que les époques ne sont pas les mêmes fait dire à certains qu'il ne peut y avoir de véritable danger aujourd'hui avec le vote d'extrême droite ou de la droite populiste. Danger pour les libertés, pour les droits de l'homme, la protection des minorités, pour la cohésion sociale. Il est donc intéressant d'observer ce que  sont ces partis d'extrême droite aujourd'hui en Europe, ce qu'ils font concrètement ou proposent.)

Un document, publié par le Réseau européen contre le racisme (ENAR) à Bruxelles en mars 2012, avec le soutien du Programme communautaire pour l’emploi et la solidarité sociale (PROGRESS (2007-2013) et de Open Society Foundations) intitulé "[LES PARTIS D’EXTREME DROITE ET LEUR DISCOURS EN EUROPE : Un défi de notre temps](https://media.reflets.info/doc/20060PublicationFarrightFRLR.pdf)_" permet de savoir plus précisément comment et pourquoi les partis populistes d'extrême droite progressent sensiblement en Europe.

Le début du document précise les caractéristiques de ces mouvements politiques :

Les partis d’extrême droite on trois caractéristiques principales:

1) le populisme, caractérisé par un franc-parler et un discours anti-élite et contestataire,

2) l’autoritarisme, et

3) le « nativisme », c’est-à-dire la combinaison du nationalisme et de la...