Journal d'investigation en ligne et d'information‑hacking

En accès libre

#rev11 C'est vendredi... (News et musique)

Ce vendredi est baptisé "jour du départ" par les opposants au président du Yémen. Ce riant pays où 52 personnes ont été dégommées comme à la foire par des snipers alors qu'elles manifestaient. Un pays sympa puisqu'allié de premier plan des etats-Unis et de la France dans leur lutte contre les méchants terroristes d'Al-Qaida. Un pays donc, où il n'est pas question d'aller larguer des bombes pour défendre des populations massacrées. Pas plus d’ailleurs qu'en Syrie ou à Bahreïn. Tous des pays amis.

par Antoine Champagne - kitetoa

L'UMP : un "autre" Front National ?

L'article "Et s'il y avait un enseignement indicible à tirer du résultat des cantonales" amène son lot de commentaires, avec quelques trolls qui défendent le droit à la "liberté d'expression façon Eric Zemmour. "Pourquoi je n'aurais pas le droit de dire haut et fort que l'immigration ça suffit, que les patrons ont bien le droit de ne pas embaucher des noirs et des arabes, que l'on est envahis, que les musulmans ne sont pas comme nous, qu'ils prient dans la rue et que c'est une honte"?

par Antoine Champagne - kitetoa

Crime de lèse-majesté

C'est la très contestataire radio Europe 1 qui nous l'apprend (via @Maitre_Eolas), des membres de l'anti-France avaient prévu, pour le carnaval d'Angers, de créer un mannequin géant de Nicolas Sarkozy. Ni une ni deux, les forces de police anti-émeutes que le monde entier nous envie et que Zine Ben Ali a failli récupérer, ont fait démonter l'objet du délit.

par Antoine Champagne - kitetoa

Europe : shit happens, you know...

Il fallait être bien aveugle et sourd pour ne pas voir arriver les soucis européens. Reflets.info ne cesse, depuis son arrivée sur le Web de vous en parler. La situation économique mondiale était déjà relativement désespérée avant la catastrophe du Japon ou les mouvements dans les pays arabes, mais là... On atteint un sommet. Les perspectives se transforment, non pas en crise économique à venir, mais en crise économique majeure.

par Antoine Champagne - kitetoa

Et s'il y avait un enseignement indicible à tirer du résultat des cantonales ?

Alors comme ça, le parti de Marine Le Pen deviendrait « fréquentable » ? Alors comme ça, les électeurs UMP « préfèreraient l’original à la copie » ? Vraiment ? Ce ne serait que cela, ce qu’il faudrait retenir du scrutin des cantonales ? Et s’il y avait autre chose ? Autre chose d’indicible, de plus dur à accepter ?

par Antoine Champagne - kitetoa

Deep Packet Inspection : le cas iranien

Un article paru dans Le Point et daté d'avant hier aborde l'épineuse question du filtrage gouvernemental iranien. Le Deep Packet Inspection y est pointé du doigt et certaines malheureuses imprécisions invitent à réagir.

Édito
par bluetouff

SCADA : Attaque d'une infrastructure de distribution électrique

Il n'y a pas si longtemps que ça, je vous parlais des systèmes SCADA, par exemple ici, ou là. Ces systèmes proposent des interfaces homme machines (IHM), pour piloter des infrastructures physiques critiques (centrales nucléaires, réseaux de distribution énergétique, oléoducs etc...). J'ai, à plusieurs reprises, fois pointé du doigt certains risques que nous allons tenter de développer un peu plus ci-dessous : Premier risque : des systèmes physiquement connectés au réseau Internet.

par bluetouff

Missing : ouverture au public du portail de recherche des disparus, victimes du tsunami au Japon

Voici un outil que nous aurions aimé ne jamais avoir à rendre public. Missing.net est un projet porté par la La Fondation Casques Rouges, en partenariat avec Bearstech, European Consulting Services et également Google qui héberge le projet sur sa plateforme Google App Engine. Missing est un facilitateur des recherches de disparus, victimes de catastrophe naturelles. Un outil web collaboratif permettant d'assurer le suivi des recherches de personnes.

par bluetouff

Du racisme d’État

A peine plus d'un mois après avoir été condamné pour provocation à la haine raciale, Éric Zemmour est invité à un grand débat de l'UMP sur le thème «les normes vont-elles tuer les libertés des Français? ».

Édito
par shaman

Nuage de Fukushima: comment la France rassure le peuple en brassant du vent

Son prédecesseur en avril 1986, c'était le fameux Pr Pellerin. Chef du SCPRI (organe de propagande officielle sur les "rayonnements ionisants"), il avait expliqué sur TF1 que le nuage de Tchernobyl, il ne passerait pas par nous! A ce sujet, l'INA propose un dossier d'archives sur ce mensonges d'Etat. Pour la beauté du geste, voilà une autre archive vidéo tout à fait inédite (un extrait du documentaire d'Arte), mais moins connue que la sortie de Pellerin.

par Jet Lambda

Nicolas : mentir, c'est pas beau...

Bon, c'est fait, il l'a eue sa petite guerre, l'agité de l'Elysée. Et en plus, avec une belle excuse qui marche bien, façon storytelling de première catégorie : Nicolas Sarkozy, seul au monde, avec ses super-pouvoirs, a forcé le reste des pays de la planète à prendre la défense d'un peuple martyrisé. Et oui, Nicolas Sarkozy se préoccupe des populations martyrisées. Comme au Yémen, comme à Barhein, comme ce qui risque bien d'arriver en Syrie, en Arabie Saoudite...

par Antoine Champagne - kitetoa

Google condamné à 7 minutes d'amende

Ceci étant dit, ayons quand même un peu plus d'empathie pour Peter. Ce n'est qu'une victime après tout, victime expiatoire de l'acharnement d'une autorité qui cherche à se faire voir. En se payant un poids-lourd de l'internet — avec une bonne petite fuite dans Le Parisien, ça passe mieux —, cela redore son blason de "chevalier blanc" au moment où son rôle est devenu insignifiant face aux grands chantiers de l'Etat en matière de profilage des populations.

par Jet Lambda

#Bahreïn : pourquoi Reflets.info a montré certaines images

J'ai glissé quelques mots ce matin dans les commentaires de l'article sur Bahreïn publié hier soir. Ce papier montrait des photos très dures de blessés dans la répression aveugle ayant lieu actuellement dans ce pays, avec l'aide notamment de l'armée Saoudienne. Ce commentaire de ma part visait à expliquer à un lecteur choqué par ces images crues et dures ce qui avait motivé mon choix. Bien entendu, il y a le fait que ces images sont la réalité.

par Antoine Champagne - kitetoa

Libye : à Misurata la journée de demain s'annonce longue et sanglante

Misurata (ou Misratah ), est une ville libyenne qui a déjà payé un lourd tribut. Rien que pour la journée d'hier, 80 personnes seraient tombées sous les balles des snipers de l'armée loyaliste. Aujourd'hui, plusieurs sources confirment que les chars sont entrés dans la ville. La situation y est particulièrement préoccupante, la population a de très bonnes raisons de penser qu'un massacre est en train de s'y préparer.

par bluetouff

Supersarko, sauveur du monde : il y a du laisser aller...

Et voilà que votre copain ne comprend pas la feinte. Il lâche tout de go devant la représentation nationale française que non, vous n'aviez pas parlé de ce sujet. Bon bref, l'abandonner aujourd'hui, ce n'est pas si grave. En plus, maintenant, vous l'aviez compris, l'achat des Rafales et de la centrale nucléaire, c'était du flan, il n'allait jamais les prendre. Le seul truc qu'il avait pris, c'était des missiles Milan. Pratique pour balancer sur des insurgés, en plus c'est filoguidé...

par Antoine Champagne - kitetoa

Hier, la France est entrée en guerre

On l'attendait tous, la voici ! Le suspens était insoutenable "Nicolas Sarkozy tiendra t-il un mandat sans sa petite guéguerre ?" Je sais pas pour vous, mais personnellement, ça fait 4 ans que je la voyais venir. Oh pas le fait que ça pète en Libye, non... personne ne l'a vu arriver celle ci. Par contre, comme surement pas mal de monde, j'avais la conviction que la France connaitrait une guerre sous le mandat de Nicolas Sarkozy. Ça c'est fait.

par bluetouff

A Benghazi, missiles et blocs opératoires sont made in France

Les habitants de Benghazi, haut lieu de la résistance au pouvoir Kadhafi, n'imaginent pas à quel point la France mérite toute leur gratitude. Le 10 mars les rebelles retranchés dans la deuxième ville du pays ont brandi le drapeau français suite à la reconnaissance par la France du conseil de transition. Ils peuvent dès à présent saluer les obus made in France qui tentent d'écraser l'armée du colonel, tout en évitant de se rappeler que ses missiles Milan sont aussi d'origine française.

par Jet Lambda

Qui connaît l’échelle ouverte de l’ONU ?

Au Yémen, les morts s’accumulent. Parfois même des enfants, si l’on en croit cette photo qui devrait, assez logiquement refroidir n’importe quel diplomate endurci par les négociations et les compromissions inhérentes à ce rôle. Et demain, lorsque la Chine réprimera avec encore un peu plus de violence qu’à son habitude des manifestations pour la démocratie, que fera l’ONU en se basant sur son échelle ouverte ? Le Charles de Gaulle sera-t-il envoyé au large des côtes chinoises ?

par Antoine Champagne - kitetoa

Après la Libye, à qui le tour ?

L'ONU a donc choisi hier soir de mettre en place les outils nécessaires pour faire respecter le droit international en Libye et forcer le colonel Kadhafi à cesser sa répression meurtrière contre son propre peuple. Quid de la suite ? Car la Libye n'est pas le seul pays de la région a subir les attaques de ses propres dirigeants, lesquels veulent étouffer dans l'oeuf les prémices d'une insurrection.

par Antoine Champagne - kitetoa

Petit mélange des genres et confusion sémantique

Il y a des petits matins glauques. Ces matins où l'insomnie vous tire du lit à des heures anormales. Vous vous faites un petit café et vous vous plantez devant la télé. De préférence une chaîne d'information continue parce que quelques heures avant, quand vous avez déconnecté de l'actualité, on parlait d'une attaque imminente sur Benghazi. Bien sûr, vous saviez que ce n'était pas pour cette nuit, mais la tévé le disait.

par Antoine Champagne - kitetoa