Journal d'investigation en ligne et d'information‑hacking

En accès libre

Contre toute attente, le cours d'Orange reste stable

Le marché avait réagit violemment à l’annonce de la collaboration de Nokia avec le régime Irakien, qui portait sur la surveillance de la population et qui avait permis de cibler la répression durant la révolution verte.

par Fabrice Epelboin

Le gouvernement français n'a aucune idée sur les avoirs libyens qu'il veut saisir

Les déclarations se multiplient pour tenter de faire oublier les errements de la diplomatie française. Empêtré dans les scandales liés à l'attitude de Michèle Alliot-Marie, Nicolas Sarkozy veut reprendre la main. Il a tant misé sur la stature internationale que peut lui conférer la présidence du G20 qu'il ne peut raisonnablement laisser les révolutions du monde arabe et le traitement pathétique qu'en fait la France lui ravir ce moyen de se relancer en France et à l'étranger.

par Antoine Champagne - kitetoa

Egypte : petits secrets d'une dictature (Episode 2)

Qui n'a jamais rêvé en France de lire de croustillants petits papiers contenant les mentions "Top secret" présents dans les coffre-forts de la DCRI ou du ministère de l'intérieur ? Et bien, il semblerait qu'au pays des pyramides, ce rêve est enfin devenu une réalité. Depuis hier midi, samedi 5 mars, un des derniers remparts de l'ancien régime du dictateur Moubarak est enfin occupé par  les militaires.

par bawd

A droite toute ! Les opérations ont commencé...

Il est souhaitable que toutes les opinions puissent être exprimées. En revanche, il est utile de savoir qui les exprime. Et si ces opinions n'en cachent pas d'autres. Depuis des années, Kitetoa.com suit de près les activités d'un courant de l'UMP. La Droite Libre, c'est son nom, est une passerelle entre le FN et l'UMP. Sous couvert de l'étiquette UMP (droite républicaine), elle véhicule des idées d'extrême-droite.

par Antoine Champagne - kitetoa

Ventes d'armes à la Libye : une nouvelle source implique sérieusement la France

Il y a quelques jours, Reflets.info compilait les données publiques françaises sur les ventes d'armes à la Libye. Il apparaissait que le colonel Kadhafi n'avait pas toujours été le boucher que l'on décrit aujourd'hui et semblait tout à fait fréquentable pour les entreprises françaises et l'Etat. Chacun se souvient par ailleurs de l'accueil en grande pompe à Paris réservé au leader libyen par le président Nicolas Sarkozy.

par Antoine Champagne - kitetoa

Crise de la dette souveraine : la crise au Moyen-Orient n'arrange pas les affaires...

Soyons clairs, le monde de la finance a les chocottes. Les politiques ont beau répéter que la reprise est là, la crise de la dette souveraine est toujours là. Et les révolutions en cours au Maghreb n'arrangent pas les petites affaires des financiers. Entre gel des avoirs et hausse des cours du pétrole, tout fout le camp. Sur le plan économique, en occident, deux informations passent inaperçues pour la presse généraliste. Mais pas pour les financiers. La première concerne les CDS.

par Antoine Champagne - kitetoa

Libye : silence bancaire

Le secret bancaire suisse est souvent brocardé de ce côté des Alpes. Pour autant, avez-vous vu une banque dans ce pays annoncer qu'elle gère ou détient des avoirs Libyens ? Non. Il n'y a pas grand monde dans le petit village financier pour se lever et dire publiquement : nous détenons quelques millions (milliards) de dollars d'avoirs libyens, nous avons prévenu les autorités et ces montants sont désormais gelés.

par Antoine Champagne - kitetoa

Ne dites plus "débat sur la place de l'islam", dites "débat sur la laïcité"

Tirer parti des erreurs du passé n'est pas l'une des qualités premières du président de la république. Le naufrage du débat sur "l'identité nationale" ne l'a pas empêché de remettre le couvert. Sa chute dans les sondages et la progression de Marine Le Pen l'ont poussé à proposer un débat sur "la place de l'Islam dans la République". Et pourquoi pas un débat sur la place du catholicisme ? Sur la place des témoins de Jéhovah ? Sur celles des Raeliens ? De la droite décomplexée ?

par Antoine Champagne - kitetoa

Le patron d'HBGaryFed démissionne après la mise à nu de sa société par les anonymous

HBGary est une entreprise de sécurité américaine qui s'était récemment illustrée auprès des autorités américaines en prétendant avoir infiltré Anonymous. KItetoa vous en avait parlé ici. Le premier hic, c'est que les soi-disant informations d'identifications relevées par HBGary étaient parfaitement publiques. C'était la première erreur d'une longue série qui allait se solder par la mise à mort d'HBGary.

par bluetouff

LCEN : Reflets ne conservera pas vos mots de passe

Chez Reflets, nous nous sommes demandés ce que ce décret d'application de la LCEN voulait dire. Nous l'avons bien lu, nous sommes d'autant plus concernés, que moi, bluetouff, je suis aussi hébergeur en plus d'être éditeur de contenus... J'en suis arrivé à la conclusion que l'obligation faite de conserver et de transmettre vos mots de passe était tout simplement surréaliste, dangereuse et parfaitement infondée.

par bluetouff

Attention, grosse période Lulz en vue...

Mais où va-t-il chercher tout ça notre bon président ? Quelle inventivité ! Sans lui, le Canard Enchaîné fermerait boutique. On exagère, parce que le Canard, ça dure depuis 96 ans. Mais là, quand même, ce journal lui doit une fière chandelle. A peine tournée la page du "gouvernement de professionnels", il nous propose des ministres "efficaces". Quatre remaniements en un an. Et à chaque fois des ministres ou des secrétaires d'Etat qui partent en raison de casseroles tintinnabulantes.

par Antoine Champagne - kitetoa

Etranges mouvements de troupes américaines autour de la Libye

Alors que la semaine dernière les bateaux de la marine américaine semblaient se rassembler dans une position défensive des champs de pétrole d'Arabie Saoudite, d'Oman et Bareihn (notamment) vers le détroit d'Ormuz, il semble que désormais, la priorité soit donnée à la Méditerranée. L'USS Enterprise fait route avec le Kearsarge vers les côtes Libyennes. L'armée américaine se met en place pour fournir "une flexibilité et des options" si besoin était. Le ton monte à Washington.

par Antoine Champagne - kitetoa

Rap my news !

Les nouvelles peuvent être un peu déprimantes ces jours-ci. Certains choisissent un traitement un peu décalé. Ça décoiffe et ça fait sourire. Dans cette édition de Rap News, on note l'apparition de Julian Assange sur la fin.

par Antoine Champagne - kitetoa

France 2 : ceci est une frappe tactique préventive

Je me réjouissais déjà de l'ulcère qu'allait réveiller en moi ce que j'ai lu ici. Sincèrement, si le reportage est à la hauteur de la maitrise du sujet dont a fait preuve la personne ayant écrit le teaser, nous devrions passer un moment d'anthologie. C'est maintenant sur France 2... Edit 23:35 : Finalement le reportage n'a pas été déprogrammé il passe actuellement. Au sommaire : Assange ou démon ? Qui est Julian Assange, le fondateur du site internet Wikileaks ?

par bluetouff

François Fillon, MAM, même combat pour la décomplexitude

Michèle Alliot-Marie "n'a pas commis de faute. La décision que nous avons prise n'est pas une décision morale, c'est une décision politique", a indiqué François Fillon sur RTL. Figurez-vous que "la voix de Michèle Alliot-Marie n'était plus audible car elle faisait l'objet d'une campagne injuste", à l'encontre d'une "femme intègre", dont "le président de la République et moi-même nous aurions préféré ne pas nous séparer".

par Antoine Champagne - kitetoa

Drame dans la mare : un canard mange une dinde...

Il faut dire qu'elle avait fait fort. Tout le monde se souvient désormais de son petit voyage en Tunisie en pleine révolte populaire, les emplettes de ses parents au passage, les vols dans un jet privé d'un proche de Ben Ali, l'hébergement probablement gratuit dans un hôtel du même ami bienveillant. Le mélange des genres. Comme pour Eric Woerth et sa femme. Mais surtout, ses explications alambiquées et mensongères. Son aplomb dans le mensonge et le dénigrement.

par Antoine Champagne - kitetoa

HADOPI : plus de spams, moins de procédures

Dans un article publié vendredi, Numerama signalait un accroissement significatif des "mails de recommandations" HADOPI. Un mail de "recommandations" de l'HADOPI, c'est quoi ? C'est un courrier électronique dans lequel on vous explique gentiment que votre connexion a été utilisée pour se livrer à un odieux acte de contrefaçon : un (ou plusieurs) téléchargement(s). Honte à vous, l'État vous désigne comme un voleur, ou pire, comme une victime pas fichue de sécuriser sa connexion.

par bluetouff

La période du n'importe quoi

Tous les candidats pour les présidentielles de 2012 ne sont pas encore officiellement déclarés. Pourtant dès ce soir, nous pourrions bien assister au début des grandes manœuvres de la pré-campagne. Le départ de Michèle Alliot-Marie semble acquis. Trop de gaffes successives pour une ministre qui jusque là n'en avait jamais fait, faute peut-être d'avoir fait quoi que ce soit.

par bluetouff

Deep Packet Inspection : retour sur la rencontre avec le PDG de Qosmos

Nous recevions il y a peu de temps sur Techtoc.tv le PDG de Qosmos, Thibaut Bechetoille. Nous avons pu, avec lui, largement aborder la problématique posée par l'exportation et l'utilisation de technologies comme le DPI. L'interview pouvant paraître un peu agressive, il me semblait important d'y revenir. Plusieurs points clés sont indispensables pour avoir une bonne lecture de ce débat assez animé : La France est l'un des premiers exportateurs mondiaux de DPI.

Édito
par bluetouff

Stuxnet : Cryptome publie les documents contenus dans les mails de HBGary

Désolé... Reflets.info étant fait sur notre temps libre, il y a énormément de sujets que l'on arrive pas à à traiter. Lorsque nous avons téléchargé les mails de HBGary diffusés sur les réseaux Peer to Peer, nous aurions dû creuser, compiler, mettre à disposition plus de perles. Bref... Cryptome qui a diffusé la liste des membres cercle du Siècle a également compilé les documents relatifs à Stuxnet échangés par mail chez HBGary.

par Antoine Champagne - kitetoa