Journal d'investigation en ligne et d'information‑hacking

En accès libre

Please define : "Revolution"

Quel beau concert. Tous les dirigeants politiques occidentaux clamant d’une même voix que les aspirations légitimes des peuples en colère mais pacifiques doivent être entendues par leurs dirigeants. Tunisie, Egypte, Libye, Syrie, Yémen, Maroc, Bahreïn, etc. Tous ces dirigeants reçus avec les honneurs dans les capitales occidentales, au G7… Ce ne sont donc pas des tyrans. Ce sont des dirigeants, à l’égal de ceux qui les reçoivent en occident. N’est-ce pas ?

par Antoine Champagne - kitetoa

Les errements de la diplomatie française sont loin d'avoir provoqué tous leurs effets

Totalement déboussolé par vague de critiques qui a salué l’inaction totale de la diplomatie française pendant les révolutions tunisiennes et égyptiennes, Nicolas Sarkozy a choisi un effet de balancier complet pour répondre à la crise libyenne. D’un silence assourdissant à peine troublé par la proposition d’envoyer des forces anti-émeutes aider l’ami Ben Ali, il est passé à l’envoi de l’armée pour bombarder les forces du colonel Kadhafi.

par Antoine Champagne - kitetoa

Q.I. anal...

Si l’on part du principe que l’écosystème “agences-clients” évoqué dans un précédent billet vit dans une réalité modifiée où tout le monde accepte que l’on fonce dans le mur en klaxonnant, il faut imaginer un monde à l’envers ou tout serait illogique. Normalement, on ne devrait trouver dans la com’ que des salarié(e)s d’un niveau intellectuel très élevé. Pour faire de l’art (de la pub ou de la com’) il faut des gens particulièrement “giftés” comme disent nos amis américains.

par Antoine Champagne - kitetoa

Les Américains découvrent l'Arab Banking Corporation : Bercy, ça vous parle ?

Les 7 et 9 mars derniers, Reflets.info évoquait les avoirs libyens en France et le peu de diligence des autorités pour les saisir. Depuis, nous interrogeons à intervalle régulier Bercy et l'Elysée via Twitter sur l'endroit où l'on pourrait voir la liste des avoirs libyens saisis dans notre pays. Sans le moindre succès.

par Antoine Champagne - kitetoa

Maroc : vous avez dit social ?

Le 20 mars 2011, de nombreux marocains manifestent pacifiquement dans les principales villes de leur pays. Ils répondent à l'appel du "mouvement du 20 fevrier", soutenu par plusieurs associations et partis politiques, pour demander des réformes politiques et exprimer des revendications sociales et économiques. Les marocains ne demandent pas le départ de leur roi. Quand ont les croise dans les rues françaises, beaucoup lui apportent leur soutien, le décrivent comme un réformiste.

par shaman

Le "remarquable" déficit" du budget de l'Etat français

Il nous avait prévenu au soir du deuxième tour des élections cantonales, François Baroin a fait état d'un déficit budgétaire en baisse par rapport aux prévisions. Le gouvernement pavoise. Déjà que Nicolas Sarkozy avait renforcé l'euro, comme le disait Laurent Wauquiez, cette fois, c'est le déficit qui est "remarquable", selon les propres termes de la ministre des Finances, Christine Lagarde. Voici ce qu'annonce le journal officiel le Figaro aujourd'hui : L'État a perdu moins d'argent que prévu.

par Antoine Champagne - kitetoa

Attention : signe religieux apparent !

Reflets.info, dans la meilleure tradition de la presse française de l'époque de l'occupation, se permet de signaler à notre merveilleux ministre de l'intérieur, M. Claude Guéant, qu'il y a dans une commune francilienne un signe apparent d'appartenance religieuse. Et ça, c'est grave. Il convient de le faire retirer immédiatement par les force de police dédiées à la protection de la laïcité !

par Antoine Champagne - kitetoa

Un VRP du nucléaire en visite à Tokyo

Trop fort l'artiste... Toujours au top dans sa stratégie enfantine du "moi, moi, moi", le président Français sera le premier chef d'Etat à se rendre au Japon. Et il le fait savoir, l'information tourne en boucle sur toutes les radios, plateaux de télévision et journaux, notamment dans la Pravda Le Figaro. Il y a comme une incongruité dans cette histoire.

par Antoine Champagne - kitetoa

Nicolas Sarkozy ne veut pas jouer à "combien ça coûte ?"

Le Pentagone vient de fournir quelques chiffres aux Américains. La première semaine de frappes contre la Libye de Kadhafi a coûté environ 600 millions de dollars. Sans compter, bien entendu les opérations secrètes de la CIA autorisées par Barack Obama. En France, le ministère de la Défense et le chef de guéguerre Nicolas Sarkozy ont indiqué que l'implication de la France avait coûté... Heu... Non, vous ne saurez pas. Nicolas Sarkozy n'a visiblement pas envie de participer à "combien ça coûte".

par Antoine Champagne - kitetoa

Et la phrase du jour revient à.... Laurent Wauquiez pour sa sortie sur l'euro

Dans une tribune publiée dans Le Monde, Laurent Wauquiez et quelques-un de ses amis dressent un bilan des élections cantonales. Bien entendu, il martèle que sans unité autour de Nicolas Sarkozy, candidat unique, naturel, sublime, incontournable, l'élection de 2012 ne sera pas remportée. Mais ce n'est pas cette assertion comique qui doit être retenue. La phrase du jour porte sur le bilan de ces années Sarkozy : "Il est temps de mettre en perspective tout ce qui a été fait.

par Antoine Champagne - kitetoa

Bienvenue dans la com' : le lexique

Comme à peu près tous les métiers, la com’ a son langage, son jargon. La différence avec les autres, c’est que généralement le jargon permet de nommer des choses techniques, qui n’existent pas dans les autres métiers. Il n’existe pas de mots simple pour désigner telle ou telle tâche, tel ou tel outil, alors que là, il existe des mots dans le dictionnaire français pour les désigner. Mais c’est tellement plus hype et trendy d’utiliser des mots qui ne veulent rien dire.

par Antoine Champagne - kitetoa

Vie (et mort ?) d’un projet

Dans la com’, on fait des “post-mortem”. C’est à dire que l’on analyse, après coup, ce qui a marché et ce qui n’a pas marché sur un projet. La plupart du temps, on s’intéresse surtout au fait que les gogos (vous et moi, en d’autres mots, le consommateur) aient ou non mordu à l’hameçon du message qui leur a été servi. Pas trop au fait que l’on ait réalisé un site utile ou pas au visiteur. Faisons tout de même l’exercice, pour une fois.

par Antoine Champagne - kitetoa

#rev11 M. Sarkozy, Mme ONU, où diable sont vos voix, on ne vous entend pas !

Coucou, c'est re-nous... Les gars au ultra-méga sonotone... Vous vous souvenez, pendant les manifestations en Tunisie et en Egypte, on avait sorti notre ultra-méga sonotone pour essayer d'entendre vos voix. Celle de la diplomatie française notamment. Mais non, en dépit d'appels variés, il nous avait été impossible de vous entendre. Un peu comme si tout le gouvernement était en vacances. Comme un François fillon en vacances en Egypte à noël aux frais de M.

Édito
par Antoine Champagne - kitetoa

Vote contestataire : c'est reparti pour un tour... La leçon n'a pas suffi...

Ca n'a pas loupé. La poussée du Front National lors des cantonales est traduit par les éminents commentateurs (journalistes) comme étant un "vote contestataire". Ce n'est pas la première fois que cela arrive. Lors de l'élection présidentielle de 2002, alors que Jean-Marie Le Pen s'était retrouvé au deuxième tour, la presse dans son ensemble parlait de vote contestataire.

par Antoine Champagne - kitetoa

La méga-crise économique qui menace la France

N'était-il pas mignon François Baroin hier, commentant les résultats des cantonales. Bien sûr, il nous a dit que c'était un mauvais résultat pour l'UMP. Bien sûr il nous a dit qu'il fallait en tirer les conclusions nécessaires. Bien sûr, il nous a dit qu'il ne fallait pas extrapoler et que les élections présidentielles étaient dans treize mois. Et c'est là que cela devient intéressant.

par Antoine Champagne - kitetoa

C'était vendredi... Jour de répression et toujours pas de données sur l'échelle ouverte de l'ONU

Les manifestations se sont poursuivies ce vendredi au Yémen, en Jordanie, en Syrie, à Bahreïn... La répression aussi. Paradoxalement, il y a entre certains pays en ébullition et la Libye quelques parallèles macabres qui incitent à se reposer la question de l’échelle ouverte de l’ONU. Et de celle de Nicolas Sarkozy, bien entendu. Tétanisé par l’effet « Alliot-Marie »  (mauvais pour les sondages, paraît-il), Nicolas Sarkozy a choisi de se rattraper avec la Libye. Et pas qu’un peu.

par Antoine Champagne - kitetoa

Tu l'as vu ton googletrend ?

Voila typiquement le genre d'information qui n'apporte rien, qui n'est absolument pas scientifique, qui repose sur des variables non quantifiables, mais qui ne sont pas désagréables à regarder. Ca passe le temps. Un peu comme un sondage, dont on sait qu'ils sont tous pifométriques. Lorsque l'on fait une recherche dans Googletrends sur "Nicolas Sarkozy" et "Marine Le Pen", on se rend compte que l'omniprésent des media est moins à la mode que sa copie Marine.

par Antoine Champagne - kitetoa

Fail publicitaire ou opération délibérée ?

Les rapports entre la presse et la publicité sont complexes. Depuis toujours. Comment afficher sur la même page un article désagréable sur telle ou telle entreprise (par exemple) et une publicité payée par la même entreprise ? Quand tout va bien, la rédaction pourra tirer un trait sur ces revenus de pub et préfèrera l'article.

par Antoine Champagne - kitetoa

#rev11 C'est vendredi... (News et musique)

Ce vendredi est baptisé "jour du départ" par les opposants au président du Yémen. Ce riant pays où 52 personnes ont été dégommées comme à la foire par des snipers alors qu'elles manifestaient. Un pays sympa puisqu'allié de premier plan des etats-Unis et de la France dans leur lutte contre les méchants terroristes d'Al-Qaida. Un pays donc, où il n'est pas question d'aller larguer des bombes pour défendre des populations massacrées. Pas plus d’ailleurs qu'en Syrie ou à Bahreïn. Tous des pays amis.

par Antoine Champagne - kitetoa

L'UMP : un "autre" Front National ?

L'article "Et s'il y avait un enseignement indicible à tirer du résultat des cantonales" amène son lot de commentaires, avec quelques trolls qui défendent le droit à la "liberté d'expression façon Eric Zemmour. "Pourquoi je n'aurais pas le droit de dire haut et fort que l'immigration ça suffit, que les patrons ont bien le droit de ne pas embaucher des noirs et des arabes, que l'on est envahis, que les musulmans ne sont pas comme nous, qu'ils prient dans la rue et que c'est une honte"?

par Antoine Champagne - kitetoa