Journal d'investigation en ligne et d'information‑hacking
par Antoine Champagne - kitetoa

Tu l'as vu ton googletrend ?

Voila typiquement le genre d'information qui n'apporte rien, qui n'est absolument pas scientifique, qui repose sur des variables non quantifiables, mais qui ne sont pas désagréables à regarder. Ca passe le temps. Un peu comme un sondage, dont on sait qu'ils sont tous pifométriques. Lorsque l'on fait une recherche dans Googletrends sur "Nicolas Sarkozy" et "Marine Le Pen", on se rend compte que l'omniprésent des media est moins à la mode que sa copie Marine.

Voila typiquement le genre d'information qui n'apporte rien, qui n'est absolument pas scientifique, qui repose sur des variables non quantifiables, mais qui ne sont pas désagréables à regarder. Ca passe le temps. Un peu comme un sondage, dont on sait qu'ils sont tous pifométriques.

Lorsque l'on fait une recherche dans Googletrends sur "Nicolas Sarkozy" et "Marine Le Pen", on se rend compte que l'omniprésent des media est moins à la mode que sa copie Marine.

Est-ce que cela veut dire que les internautes sont inquiets de la montée en puissance du FN et ont fait plus de recherches sur Marine Le Pen que sur Nicolas Sarkozy ? Est-ce que cela veut dire que les gens sont plus adeptes de Marine Le Pen que de Nicolas Sarkozy ? Mystère et boule de gomme. Seule indication (si cela en est une), la tendance existait déjà avant les cantonales.

Pour les partis, le résultat est similaire. Lorsque l'on cherche UMP et FN, les internautes semblent plus intéressés par le parti d'extrême droite.

Douce France, tralallalaaa...

Une info, un document ? Contactez-nous de façon sécurisée