Journal d'investigation en ligne et d'information‑hacking
par Antoine Champagne - kitetoa

La méga-crise économique qui menace la France

N'était-il pas mignon François Baroin hier, commentant les résultats des cantonales. Bien sûr, il nous a dit que c'était un mauvais résultat pour l'UMP. Bien sûr il nous a dit qu'il fallait en tirer les conclusions nécessaires. Bien sûr, il nous a dit qu'il ne fallait pas extrapoler et que les élections présidentielles étaient dans treize mois. Et c'est là que cela devient intéressant.

N'était-il pas mignon François Baroin hier, commentant les résultats des cantonales. Bien sûr, il nous a dit que c'était un mauvais résultat pour l'UMP. Bien sûr il nous a dit qu'il fallait en tirer les conclusions nécessaires. Bien sûr, il nous a dit qu'il ne fallait pas extrapoler et que les élections présidentielles étaient dans treize mois. Et c'est là que cela devient intéressant. François Baroin a appuyé sur ce point : la France est dans la bonne direction, nous avons choisi la bonne politique économique. Si l'on se compare à la Grèce, l'Irlande, le Portugal, l'Espagne, nous nous en sortons bien. D'ailleurs, dans les jours qui viennent, le gouvernement va annoncer de bon chiffres macro-économiques et prouver au monde entier que vraiment, nous avons les meilleurs économistes de la planète, que nous avons une vraie marge de manoeuvre avec des déficits qui s'améliorent.

C'est très intéressant. Cela montre que la méthode Coué, qui est désormais la théorie économique officielle de la France est arrivée en haut de sa courbe exponentielle.

Souvenez-vous, Nicolas Sarkozy ne comprend rien à l'économie :

« inutile de réinventer le fil à couper le beurre. Toutes ces théories économiques… moi-même, parfois je suis un peu perdu. Ce que je veux c’est que les choses marchent »

C'est du moins ce qu'il indiquait, détendu, en juin 2007. Rassurant, à l'orée de la plus grave crise économique et financière que le...

Une info, un document ? Contactez-nous de façon sécurisée