Journal d'investigation en ligne et d'information‑hacking

Dossier : Altice au pays des pirates

Le groupe Altice, propriété de Patrick Drahi, a été victime d'un ransomware. les pirates ont publié sur Internet des masses de données. Ces révélations mettent en lumière un groupe industriel complexe, basé dans des pays très souples en matière fiscale. Ils donnent incidemment à voir le train de vie faramineux d’une famille aussi discrète que milliardaire. Bien loin de la fin de l'abondance annoncée.

Altice doit 1,3 milliard d’euros à Armando Pereira, l’homme d’affaire accusé de malversations

Drahi tente de minimiser l’influence de Pereira sur le groupe

Patrick Drahi propriétaire d’Altice (SFR, BFM…) essaie de minimiser l’importance de l’homme d'affaires Armando Pereira mis en examen pour des malversations. Pourtant selon des documents issus des DrahiLeaks, Altice lui doit 1,3 milliards d’euros.

Dossier
par Antoine Champagne - kitetoa

Altice, le conte défait

Quand Patrick Drahi décrivait avec ses mots la chute possible de son groupe

Lors d'une émission de dette en 2021, le groupe listait les risques auxquels les futurs investisseurs allaient faire face. Etrangement, c'est exactement ce qui se profile aujourd'hui.

Dossier
par Antoine Champagne - kitetoa

Altice : Patrick Drahi est-il lâché par le système ?

Il y a des précédents, même pour des hommes d'un tel pouvoir

Patrick Drahi, comme d'autres hommes d'affaires, est un rouage nécessaire du capitalisme. Ils font « circuler » les liquidités. Mais en période difficile, de remontée des taux, la tempête probable qui se profile peut pousser les créanciers à vouloir imposer d'autres timoniers.

Dossier
par Antoine Champagne - kitetoa

Patrick Drahi ne pouvait tout ignorer des magouilles de son bras droit

La justice portugaise met son nez dans les affaires du milliardaire

Portugal : la justice a arrêté le bras droit de Patrick Drahi, Armando Pereira. Elle le soupçonne de multiples délits financiers. Altice se dit victime des mauvais comportements de son numéro 2, mais Patrick Drahi ignorait-il vraiment tout ?

I24 news, une chaîne d’info au bord de la banqueroute

Chez Altice on surnomme son directeur financier « I need the money ! »

Directeur financier méprisé, factures impayées et schémas financiers complexes, les DrahiLeaks dévoilent les astuces et difficultés d’Altice pour financer la chaîne d’information en continu franco-israélienne.

Dossier
par Moran Kerinec

Les ports francs, ces hangars sécurisés où les milliardaires cachent leurs tableaux

Patrick Drahi y planque un tiers de ses œuvres

On le surnomme « le plus grand musée du monde ». Près de Genève, un immense entrepôt permet de stocker des œuvres d’art sans payer de droits de douanes. Un système opaque régulièrement dénoncé. Patrick Drahi y stocke des tableaux, parfois depuis des années.

Dossier
par Clara Monnoyeur

Cache-cache fiscal, tout l’art de Patrick Drahi

Pour l’amour de l’art, et de l’optimisation fiscale

Patrick Drahi possède une collection de plus de 200 œuvres estimées à 750 millions d’euros. De l’achat au stockage, jusqu’aux déplacements de sa collection, tout est pensé et analysé avec un seul et même objectif : que cela lui coûte le moins possible. C’est ce qui ressort de plusieurs documents confidentiels issus des DrahiLeaks.

Dossier
par Clara Monnoyeur

Selon Moody’s, Altice est trop endetté et mal géré

La santé financière d’Altice ? C’est l’agence de notation qui en parle le mieux

Selon un rapport de l’agence de notation Moody’s que nous nous sommes procurés, les analystes voient beaucoup de nuages gris au-dessus de la tête du groupe Altice, propriétaire notamment de SFR. Explications.

Dossier
par Antoine Champagne - kitetoa

La méthode de Patrick Drahi pour devenir riche

Un empire acheté avec l’argent des autres : 67 milliards de dette

Au fil du temps, un modus operandi récurrent se dessine : acheter bas en empruntant, couper les coûts, drainer les ressources financières des entreprises, avant de laisser plonger les cours pour… racheter à bas prix. Jackpot assuré.

Dossier
par Antoine Champagne - kitetoa

Patrick Drahi a monté une opération immobilière juteuse sur les sièges sociaux de SFR et de BFM

Un investissement qui rapporte gros, grâce à des locataires très sympas

A Paris, avec son bras droit Armando Pereira et Alain Weill, Patrick Drahi est propriétaire d’un ensemble de quatre bâtiments dans le 15ème arrondissement. L’investissement initial (907 millions d’euros) est valorisé à 1,15 milliard grâce à des locataires en or : SFR, NextRadio TV et Altice France. Un coup de maître immobilier exemplaire de la méthode Drahi.

Dossier
par Florence Gaillard

Délocalisation et plans sociaux : comment Drahi a cassé les employés de SFR

Les salariés, premières victimes de la méthode Drahi

Masse salariale divisée par deux et demi, délocalisation, conditions de travail dégradées, primes rabotées, les collaborateurs de l’opérateur de téléphonie paient au prix fort le rachat de l’entreprise par Patrick Drahi en 2014. En moins de dix ans, l’homme d’affaires a mis les salariés « au pas » et « restructuré » la société pour en tirer un profit personnel maximum. Grâce à des documents inédits, nous avons reconstitué l’histoire.

Dossier
par Florence Gaillard, Moran Kerinec

Comment Patrick Drahi a vidé les caisses de SFR

Les milliards partis au Luxembourg

Depuis le rachat de SFR en 2014, Patrick Drahi siphonne méthodiquement les caisses de l’entreprise. Selon nos calculs, en six ans, 5,8 milliards d’euros sont sortis des comptes. Sur la même période, il a supprimé presque 7.000 emplois.

Dossier
par Mathieu Molard

Pour payer moins d'impôts, Patrick Drahi a fait semblant de quitter sa femme

Le fisc suisse lui réclame 7,5 milliard d’euros

En 2005, les Drahi annoncent aux services fiscaux leur rupture. Depuis, chacun a son domicile et sa fiche d'impôt. Mais le fisc genevois flaire l’arnaque et leur réclame 7,5 milliards d'impôts et autres pénalités. La procédure est toujours en cours. Enquête sur une histoire d’amour et de gros sous.

Dossier
par Mathieu Molard

Le groupe Hive durement touché par le FBI et Europol

Le groupe de ransomware était à l'origine du piratage d'Altice

Les enquêteurs américains ont remplacé la page d'accueil du site de ransomware par une page annonçant la saisie du site. Pas d'arrestation pour l'instant, mais quelques informations sur l'infiltration de l'infrastructure des pirates.

Dossier
par Antoine Champagne - kitetoa

DrahiLeaks : derrière les révélation de Reflets, StreetPress et Blast, une infrastructure technique

Des outils d’aide à l’enquête adaptés

Faire un journal, c'est faire des choix. Quel positionnement éditorial ? Quel sujet à quel moment et à destination de qui ? Mais au-delà des choix journalistiques, d'autres, moins visibles, sont tout aussi structurants.

Dossier
par Rédaction

L’empire Drahi vu par la presse Suisse

Les DrahiLeaks décryptés par des fiscalistes de la confédération...

Si Reflets fût le premier à soulever le rideau, d’autres n’hésitent plus à se plonger dans les petits papiers d’Altice. Et notamment en Suisse, où journalistes et fiscalistes se sont rejoints pour éplucher les comptes et les moeurs financières de Patrick Drahi. Pourtant, le milliardaire n'a pas porté plainte... Deux poids deux mesures ?

Dossier
par DocMartine, Eric Bouliere

Pas de frontières pour les Drahi et leurs 30 passeports

Un véritable citoyen du monde

Multiples nationalités, des entreprises sur tous les continents, une maison dans chaque port, décidément, avec la famille Drahi, on voyage beaucoup et les frontières sont un concept ridicule qui n’existe pas. Les choix géographiques paraissent souvent motivés par la fiscalité du pays choisi.

Altice USA se casse la gueule mais son patron empoche plus de 80 millions d’euros

L’argent ruisselle vers le haut

L’action d’Altice USA, la filiale américaine de l’empire de , s’effondre sur les marchés financiers. Ça n’empêche pas son patron Dexter Goei d’encaisser des dizaines de millions d’euros.

Dossier
par Antoine Champagne - kitetoa

Bonnes œuvres : Patrick Drahi file 50.000 euros à Bernard-Henri Lévy

BHL soutenu par Arte et cinq milliardaires

Les films de Bernard-Henri Levy cumulent de nombreux financements publics ; en a-t-il besoin puisqu’il est aussi soutenu par des mécènes milliardaires ?

Dossier
par Mathieu Molard

Teads : la licorne magique de Patrick Drahi

Même les enfants de dix ans savent que les licornes n’existent pas

Devant les sénateurs, le patron d’Altice s’emporte : « je détiens la licorne la plus performante du marché ». Ce qu’il ne leur dit pas, c’est qu’il n’en veut plus depuis un bon moment…

Dossier
par Antoine Champagne - kitetoa