Eagle : c’est Contego qui en parle le mieux

Mais que s’est-il passé depuis la vente des technologies Eagle par Philippe Vannier, patron de Bull, patron d’Amesys, patron de Crescendo (la Holding) à Stéphane Salies, ancienne cheville ouvrière d’Eagle au sein d’Amesys, au sein
Abonnez-vous ou connectez-vous pour lire le reste de cet article
Twitter Facebook Google Plus email

Auteur: Antoine Champagne - kitetoa

Dinosaure du Net, journaliste à ses heures. A commis deux trois trucs (Kitetoa.com, Aporismes.com et Reflets.info).

1 thought on “Eagle : c’est Contego qui en parle le mieux”

  1. Torture, escadron de la mort, Savoir faire policier à base de douceur et bisou dans le coup….
    COmme quoi nous savons aussi vendre autre chose que du vin.

    Sinon vous savez si la plainte déposé par la fidh a donné quelque chose ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *