#PRISM : let’s have a look at the big picture

A long time ago in a galaxy far, far away, Daisy had a knowledge database stored on a Netscape Web server. Its aim was to secure the US military networks (and more). However, this Web
Abonnez-vous ou connectez-vous pour lire le reste de cet article
Twitter Facebook Google Plus email

Auteur: Antoine Champagne - kitetoa

Dinosaure du Net, journaliste à ses heures. A commis deux trois trucs (Kitetoa.com, Aporismes.com et Reflets.info).

17 thoughts on “#PRISM : let’s have a look at the big picture”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *