Journal d'investigation en ligne et d'information‑hacking
par drapher

Transparence numérique et totalitarisme algorithmique : l’aliénation des masses en question

Tyrannie et transparence numérique : une nouvelle servitude volontaire

L’aliénation des masses dans une société transparente et gérée par un système totalitaire algorithmique est en cours… Jusqu’à quel point sera-t-il possible de limiter la casse ?

La tyrannie algorithmique est douce puisque volontaire - phonandroid.com

Le sujet de la collecte et du traitement des données commence à faire débat au point que les instances politiques s’en sont emparées. Un débat vite bouclé, puisque le Règlement général sur la protection des données (RGPD) qui arrive est censé rassurer les foules hypnotisées par leurs vies numériques… qu’elles offrent sans compter (et pourraient bientôt vendre). Les entreprises de traitement des big data poussent comme des champignons : le traitement des données par machine learning est devenu le nouveau pétrole du XXIè siècle. L’aliénation des masses dans une société transparente et gérée par un système totalitaire algorithmique est en cours… Jusqu’à quel point sera-t-il possible de limiter la casse ? La gouvernance algorithmique et le totalitarisme qui en découle ont été analysés depuis plusieurs années sur Reflets :

Le nouvel âge de l'algopolitique… et ses outils

Sous le règne de la gouvernance algorithmique

France 2016 : bienvenue en algocrature ?

La République des lettres et la République des nombres

Société technologique : vie impérative et artifice de liberté

Nous vous scrutons, bien que ce ne soit pas vous la cible

Mais en 2018, ces sujets prennent une autre tournure puisqu’ils commencent enfin à être mis (un peu) en avant et dénoncés pour ce qu’ils sont, et ce, dans la presse généraliste : un danger pour la société dans son ensemble, une véritable transformation des individus passant du statut de «citoyens éclairés et responsables» à celui de «valeurs...