InfoSyrie : Pourquoi et comment le Front National veut réécrire l’histoire de la Syrie ?

En ce moment, sur Reflets, on en voit des vertes et des pas mûres dans certains commentaires. Je pense que vous aurez tous noté que nous censurons le moins possible vos interventions, y compris quand ces dernières se limitent à des torrents d’insultes ou à des positions politiques extrêmes, donc forcément stupides. C’est un choix délibéré de notre part, nous laissons vivre les pixels, car nous pensons qu’il en restera toujours quelque chose, qu’ils vous feront réagir, qu’ils éclaireront vos choix.

C’est aujourd’hui ce qu’il s’est produit. Notre article d’hier concernant un système de surveillance vendu au régime de Bachar El Assad vous a fait réagir. Reflets connaissant une recrudescence de commentaires très marqués extrême droite, nous n’avons pas été surpris de lire celui là, ou encore celui ci. La technique est souvent la même, Reflets est accusé de bosser en sous-main pour les services secrets, de vouloir instaurer la charia dans le monde entier, quand ce n’est pas Reflets la cause des bombardements en Libye. On aimerait vous dire que nous sommes surpris par ces commentaires, principalement sur le dossier syrien… mais ce n’est malheureusement pas du tout le cas. Nous en avons même pris l’habitude, qu’il s’agisse d’accusations délirantes ou de menaces de mort, nous ne nous arrêtons plus vraiment à ça.

Ce qui va suivre, nous le devons aux recherches d’un lecteur. Il nous a préparé une compilation assez fascinante, dont voici pour partie une excellente source, qui peut en partie expliquer pourquoi le Front National (et des extrémistes de droite, comme de gauche un peu étrange) n’arrive pas à s’empêcher de réécrire, sur les sites de presse comme sur les blogs, l’histoire des pays arabos musulmans… les deux pieds dans un néo-révisionnisme sidérant de bêtise, d’une peur de l’autre savamment entretenue, et d’une inculture se masquant derrière des termes choisis. Des disciplines dans lesquelles ces gens sont persuadés d’exceller, forts des informations que eux ont et que les autres n’ont pas… comme la géopolitique. Mais c’est quoi leur géopolitique à eux ? Décryptage…

Le Front National et la Syrie, une histoire d’amour qui accouche du site infosyrie.fr

Quel lien entre Bachar El Assad et le Front National ? C’est probablement une question que vous ne vous poserez jamais si vous n’avez pas à modérer les commentaires de Reflets. Pourtant il existe bien une constellation de personnes qui pourrait expliquer bien des choses. Pour comprendre l’affaire, il faut Jeter un oeil du côté du site http://www.infosyrie.fr/ édité par une agence de communication RIWAL, proche, très proche du régime de Bachar El Assad et de l’extrême droite … dure.

Derrière Infosyrie se cache donc RIWAL, c’est à dire Frédéric Chatillon : en épousant Marie d’Herbais, il est devenu le gendre de la comtesse Katherine d’Herbais, qui, outre le fait d’être riche, est conseillère régionale FN et a longtemps. Elle a été l’une des principales actionnaires avec son mari du journal Minute.

Il faut ajouter à cela que Chatillon est maintenant le papa d’une charmante gamine dont le parrain n’est autre qu’un certain Jean-Marie Le Pen. Enfin, pour parfaire sa reconversion, il a créé une société en communication intitulée Riwal Communication, éditeur de http://www.infosyrie.fr/.

La nébuleuse pro- Bachar du FN

Axel Loustau—>Fernand Loustau (pére) ex 3eme REP fondateur de Normandy Sécurité, Veronica SA : Veronica SA actionnaires outre F. Lousteau:

  • Anne Meaux, actuelle attachée à la communication d’Alain Madelin ex Ordre nouveau et PFN
  • Gérald Penciolelli, actuel directeur de Minute, ancien d’Ordre nouveau et du PFN ; très proche de certains milieux patronaux et d’Alain Madelin
  • Bernard Lehideux, permanent au Parti républicain, et dont la sœur Martine est vice-présidente du FN et responsable du Cercle national des Femmes d’Europe
  • Jean-Pax Méfret le « Barde de l’Occident » http://www.youtube.com/watch?v=6UpZBeZhzVg
  • Gérard Écorcheville, ancien d’Occident, du GUD, d’Ordre nouveau et du PFN, recyclé au RPR par Pasqua avant de finir au FN
  • le « Prince noir » Henri de Bourbon

Fernand Loustau est par ailleurs un vieil ami de Jean-Marie Le Pen, à qui il prêta des locaux en 1985 pour héberger la « radio libre » proche du FN, Radio Courtoisie. Il fut également l’un des actionnaires de National Hebdo. Sa société Normandy Sécurité (reprise par sa femme) assura le service d’ordre de plusieurs manifestations du FN, tandis que plusieurs militants d’extrême droite (dont certains du GUD) y furent embauchés. C’est maintenant son fils Axel qui a repris le flambeau. Membre du FNJ, il fut candidat frontiste aux dernières élections législatives dans la 10e circonscription des Hauts-de-Seine. À noter que la police interpella, en même temps qu’Axel, son frère et sa mère : quelle famille ! Ainsi, la nouvelle génération du GUD est dans le collimateur des flics. Mais l’ancienne n’est pas oubliée pour autant : pour preuve, l’arrestation d’Alban Druet. La police fut moins chanceuse rue Singer (Paris XVIe), où, après avoir pénétré par effraction dans l’appartement de Gauthier Guillet, elle s’aperçut de l’absence de son propriétaire. Ce dernier, chef d’entreprise, se trouvait en effet à Vitrolles, où il était candidat en 7e position sur la liste de Mégret aux municipales. De quoi décevoir son grand frère Jean-Jacques Guillet, ex-député RPR, ancien d’Occident converti au gaullisme par les bons soins de Charles Pasqua dont il est un des proches. D’après Wotan, journal des CHS (démantelés depuis février de cette année avec l’arrestation d’Hervé Guttuso et de ses petits camarades), cet intérêt pour le GUD proviendrait des dénonciations de Bonnefoy, ancien responsable du GUD avant la reprise en main de celui-ci par Chatillon au début des années 1990. Cette collaboration avec la police daterait de longtemps et expliquerait la réapparition de Bonnefoy au sein du Parti national républicain, groupuscule soutenu en sous-main par les réseaux d’un ancien ministre de l’Intérieur.

Riwal Communication: Créée en mars 1995 avec un capital de 100 000 francs, elle a pour principales activités le conseil en communication, le marketing direct, l’édition de livres et de revues et la vente par correspondance. Elle était à l’origine domiciliée 6 rue Saint-Bon (Paris IVe). Un an plus tard, la société a déménagé au 10 rue Laurent Pichat (Paris XVIe), son adresse actuelle. Le gérant de la société est Axel Loustau, avec pour associée Marie d’Herbais. Parmi les actionnaires de Rivoal on retrouve :

  • Chatillon et sa femme Marie d’Herbais (260 parts à eux deux) ;
  • Anne-Christine Delaunay, sœur de Chatillon, à qui il a vendu 260 parts en septembre 1996 (sur les 470 qu’il possédait auparavant) ;
  • Axel Loustau (240 parts)
  • Thomas Lagane (240 parts)

les affiches pro-Hamas et révisionnistes collées par le GUD ont été payées et fabriquées à Damas, avec l’autorisation du Ministre syrien de la Défense, le général Tlass (Manaff?). Les premiers contacts entre Chatillon et Tlass datent d’octobre 1994 : Frédéric Chatillon, lors d’un séjour à Damas, aurait rencontré le général pour discuter de l’aide que celui-ci pouvait apporter à son mouvement. À son retour en France, le leader du GUD fut interrogé par les services spéciaux français sur les raisons de ce voyage et sur ses contacts avec les autorités syriennes. Par ailleurs, en plus des affiches, Damas finance très largement l’édition par Chatillon et ses petits copains de textes révisionnistes qui sont ensuite traduits en arabe et diffusés au Moyen Orient : L’Holocauste au scanner de Jurgen Graf, Les Mythes fondateurs de la politique israëlienne de Garaudy, Critique de la Raison juive occidentale de David Warlet.Tous ces textes ayant pour particularité d’avoir été traduits par la même personne, Jawad Bashara, qui participa également à l’écriture du livre de Warlet.

Adnan Azzam, né en Syrie, connu dans les milieux spécialisés pour être un proche des services secrets syriens, propriétaire en outre du restaurant Zenobie, à Paris, fréquenté par Rifaad El Assad, et où eurent lieu, dit-on, d’intéressantes rencontres entre ce dernier et des membres du FN…

Début juin, le site Égalité et Réconciliation se faisait l’écho du lancement d’un nouveau site, Infosyrie, présenté comme un site de “réinformation” sur les événements syriens dont la réalité serait travestie par les medias occidentaux à la solde des États-Unis et d’Israël.

Les liens entre Frédéric Chatillon et la Syrie ont connu une nouvelle visibilité avec l’implication de l’ancien dirigeant du GUD dans le rapprochement de Dieudonné avec le parti de Jean-Marie Le Pen et l’extrême droite en général. Ce rapprochement serait la conséquence de l’influence grandissante de Chatillon auprès de Dieudonné et s’est manifesté par quelques événements médiatisés:

  • M. M’Bala était présent à une soirée du président du FN datant probablement de 2006 à Montretout avec les époux Chatillon.
  • La venue de Dieudonné à la Convention présidentielle Bleu Blanc Rouge organisée par le Front national en novembre 2006 dans le cadre de la candidature de Jean-Marie Le Pen à la présidentielle de 2007
  • Le baptême d’une fille de Dieudonné en juillet 2008 par l’abbé Laguerie, ancienne figure de proue de la Fraternité Saint-Pie X et à présent en charge de l’église Saint-Eloi à Bordeaux, avec pour parrain Jean-Marie Le Pen. Chatillon semble alors avoir joué les intercesseurs, une de ses filles ayant pour parrain l’ancien président du FN.

Cette présence constante dans l’ombre de Dieudonné va permettre à Chatillon d’élargir son cercle de connaissances à d’autres « parias » médiatiques comme Jacques Vergès ou Roland Dumas . Par ailleurs elle s’inscrit dans une démarche plus large cherchant à faire bouger les lignes puisqu’à la même époque Chatillon s’investit aux côtés d’Alain Soral dans les projets d’Égalité & Réconciliation, en particulier l’ouverture du Local fin 2007 aux côtés de Philippe Peninque: proche conseiller de Marine Le Pen, ancien dirigeant du GUD dans les années 1970, ancien avocat radié du barreau de Paris à la suite de malversations financières et marié à une cadre supérieure de l’Oréal. Philippe Peninque joue par ailleurs un rôle économique important auprès de Chatillon.

Durant l’été 2006, Chatillon avait joué les intercesseurs pour un voyage de Dieudonné, Alain Soral, Ahmed Moualek, Marc George et Thierry Meyssan au Liban. Ils repartent au Liban et en Syrie en mars 2008 sur le prétexte d’une série de spectacles de Dieudonné organisés par Michel Eleftériadéshttp://www.nowheristan.org ) dans son cabaret à Beyrouth, le Music-Hall, suivis d’une virée à Damas.

Selon des sources locales, les cinq jours en Syrie comprenant hôtels, chauffeurs et visites touristiques auraient été largement financés par la famille Tlass. Ces liens se manifesteront d’ailleurs par des rencontres avec des membres de la famille, notamment le fils Manaff, devenu à son tour général, et dont des sénateurs ont récemment demandé à ce que ses avoirs soient gelés en France en raison de son implication dans des massacres récent à Baniyas. C’est en effet un très proche de Bachar El-Assad, et il commande actuellement l’unité que Bachar commandait avant sa nomination à la tête de l’État.

Chatillon, RIWAL, Infosyrie et leurs amis

Chatillon a créé Riwal Communication en mars 1995 avec trois associés : Marie d’Herbais, Axel Loustauet Virginie Barlemont. Mais depuis 1996, la société a connu plusieurs remaniements dans la distribution de son capital. Dès 1996, Thomas Lagane remplace V. Barlemont puis des membres de la famille de Frédéric Chatillon intègrent le capital, celui-ci se limitant à Frédéric Chatillon et Axel Loustau à partir de 2005. Le capital de la société est demeuré longtemps le même jusqu’en décembre 2009. Il est alors porté à hauteur de 180 000 euros. Au dernier bilan comptable déposé par la société remontant à 2006,le chiffre d’affaire approchait 900 000 euros pour seulement plus de 20 000 euros de bénéfices, ce qui signifie que la masse salariale et les frais généraux doivent être plus que conséquents. Par ailleurs les associés ont décidé d’ajouter de nouveaux noms commerciaux en sus des Éditions des Monts d’Arrée : Riwal Communication, Riwal l’Agence, Iona, Ivaos et Taliesin ainsi que d’étendre à l’étranger l’objet de la société : le conseil en communication, le marketing direct, l’édition de livres et revues. Le premier pays à voir naître une antenne de la société a été la Syrie. Riwal Syria est installée à Damas et dirigée par Thiebault El Bakjaji.L’agence affiche déjà quelques références clients, dont le ministère syrien du tourisme. Riwal est à l’origine de certaines campagnes de promotion de ce ministère, du moins jusqu’aux événements récents survenus.

Chatillon n’est pas un idéologue et s’il est souvent présenté comme un NR par des journalistes ou des « spécialistes de l’extrême droite », il n’en conserve apparemment qu’un nombre limité de fondamentaux : aversion affichée envers le monde juif et admiration toute aussi évidente pour certains régimes politiques nationalistes et socialistes européens des années 1930. Il se trouve que le régime baasiste réunit ces deux dimensions. Les liens avec la famille Tlass font le reste. En France, cette farouche hostilité à Israël et à la judéité en général est sans doute la seule ligne politique un tant soit peu constante de l’entourage de Chatillon depuis les années 1990. Cela explique sa présence dans des manifestations comme celle contre l’intervention israélienne à Gaza en janvier 2009 ou un intérêt récurrent pour la question du révisionnisme, d’UDVS créée avec Roger Garaudy au procès de Dieudonné pour contestation de crimes contre l’humanité en présence des frères Faurisson.

Chatillon, Loustau et leur entourage essaye d’être la référence occulte de tout ce qui se monte ou se déroule sur Paris dans le milieu de l’extreme droite « alternative » (hors FN). Depuis 2000 Chatillon et Loustau ont été approchés tout ce que Paris a vu se créer comme nouveaux mouvements droitistes, des Jeunesses Identitaires au néo-GUD en passant par Pro Patria.

Ce qui était recherché auprès des « Anciens » comme ils sont appelés n’était d’ailleurs pas tant la caution politique que les moyens financiers et matériels dont ils disposent. Mais toutes ces tentatives ont en général fait long feu, les « Anciens » rechignant à soutenir ce qu’ils ne contrôlent pas totalement. Chatillon aime avant tout être près de ce qui brille, tout en ayant l’impression de tirer les ficelles.

Roland Dumas entretint une relation avec la fille du Général Tlass, Nahed Ojjed, du temps où il était ministre des Affaires Etrangères, ce qui pour certains “services” créa de réelles inquiétudes. Cette dernière, via la Fondation Tlass (basé au Lichenstein) proposa de financer un scanner d’un montant de huit millions de francs pour l’hôpital de Sarlat en Dordogne, fief électoral de Dumas. Cette affaire s’ébruitant dans la presse il perdit les élections législatives de 1993 et se vit attribuer le surnom de « Lion de la Tlass ».

Malgré tout il eut le temps d’établir via la fille, et surtout via son père Mustapha Tlass, un contact direct avec le Président Hafez el Assad qui déboucha sur deux rendez-vous officieux. Plus récemment, c’est le fils et nouveau maitre de la Syrie Bachar el Assad qui l’a invité lors de son passage à Paris.Dans l’interview qu’il donne ce mois à Info-Syrie, Dumas évoque ces entrevues en ces termes : « J’ai obtenu mon premier rendez-vous avec le président syrien par l’intermédiaire d’un ami commun, ancien camarade de combat d’Hafez el-Assad, un général syrien » sans toutefois évoquer le nom de Mustapha Tlass, il n’a pas cette pudeur virginale dans ses mémoires, parlant d’un homme « très francophile » qui « avait du chic et du charme ». Les esprits pervers tels que le nôtre se demanderont tout de même qu’est-ce qui peut amener un homme, à 1re vue sain d’esprit, résistant, fils de résistant fusillé par les nazis, à considérer un des principaux pourvoyeurs d’écrits antisémites et négationnistes – par le biais de sa maison d’édition Dar Tlass sise à Damas – comme un ami charmant ?

Vous voulez des noms ?

Attention, l’équation est complexe : Frédéric Chatillon+famille/Axel Loustau/Normandy Sécurité/Riwal Communication/Marie d’Herbais/Anne-Christine Delaunay/Thomas Lagane/Famille Tlass /Jawad Bashara/Infosyrie/Jacques Vergès/Alain Soral/Roland Dumas/Égalité & Réconciliation/Philippe Peninque/Ahmed Moualek/Marc George/Thierry Meyssan/Dieudonné/Michel Eleftériadés/http://www.nowheristan.org/ le Music-Hall (Beyrouth)/ Riwal Communication/ Virginie Barlemont/ Thomas Lagane/ Éditions des Monts d’Arrée/Riwal l’Agence/ Iona/Ivaos/Taliesin/Riwal Syria/Thiebault El Bakjaji/ministère syrien du tourisme/Nahed Ojjed/Fondation Tlass (basée au Lichenstein)/Mustapha Tlass/maison d’édition Dar Tlass(Damas)/ Jildaz Mahé O’Chinal/la Semis, une petite boîte de production d’extrême droite “hardcore”./Alliance France-Europe-Russie/Louis Denghien/Diana Jadaan/IndependenzaWebTV/radio francophone Iranienne Irib / El-Ayoubi, vice-président du Réseau Voltaire et cadre du PSNS / Réseau Voltaire/Jacques Cheminade/Christine Bierre/ Jean Bricmont/ Michel Collon/Webster G. Tarpley/Youssef El Aschkar/PSNS/Hezbollah/parti Baath libanais/journal libanais prosyrien Ad-Diyar/ Axis for Peace/Al-Manar/Ali Qanso/Alain Benajam/Leonid Ivashov/Carlos Alberto Gutiérrez/Francisca Cabieses Martinez/Ernesto Carmona Ulloa/Silvia Cattori/David Cogswell/ Margareta Donos-Stroot/ Anne Fairbairn/Omar Faris/Philippe Gazagne/Edgar Gonzalez Ruiz/Juan Ramón Jiménez/Claude Karnoouh/Nina Koulikova/Annie Lacroix-Riz/Marcelo Larrea/ Victor Litovkine/Ray L. McGovern/Gastón Pardo/Robert James Parsons/Chris Sanders/Zeina el Tibi/Gerhard Wisnewski/Andreas von Bülow/Giulietto Chiesa/Général Leonid Ivashov /Helga Zepp-LaRouche/Géraldine Feuillen/Jean-Paul Rybak/Christian Bouchet/Voxnr/bimensuel d’extrême droite Flash/Marc George (ex Marc Robert) / Alexandre Ivachev du parti communiste russe (KPRF-КПРФ)/Marie-Ange Patrizio/Le sénateur de l’Ohio, Dennis Kucinich/Ginette Skandrani/Dennis Kucinich/Julien Teil/ Francesco Condemi/Mahdi Darius Nazemroaya/Lizzie Phelan/Cynthia Mac Kinney/Pierre Dortiguier/Christian (Yahia) Bono/Paul-Eric Blanrue/ Maria Poumier/Franscesco Condemi/ Claude Covassi/Michèle Renouf/projet Birobjan/Thomas Werlet/Peter Rushton/Yahia Gouasmi/Georges Theil/David Duke (Ku Klux Klan)/Frederick Toben/Agnès-Mariam de la Croix/ société de propagande Clap36/Michel Aoun/monastère Saint Jacques l’Intercis de Dâra/Claude Beaulieu le président de Comité Valmy/Marc George/Domenico Losurdo / le Courant Patriotique Libre (liban)/Alain Corvez/ONG Syria is fine/Vyacheslav Matuzov/Dimitri Mikulskiy/Mete Akinci/Bartv Soral/Alain Corvez/Guy Delorme http://legrandsoir.info/ grand mufti de Syrie Ahmad Badr Eddin Hassoun/site pro-dictatures http://medialibre.eu/

La correspondante du Ministère du Tourisme en contact avec Chatillon s’appelle Rania Kardahi, en charge du département Promotion et c’est Riwal qui gère le site http://syrievoyage.fr qui est le site de promotion du Ministère du Tourisme syrien depuis 2008.

Dolmen est une société dont l’activité principale déclarée est le conseil pour les affaires et la gestion, domiciliée au 39 rue Vineuse dans le XVIe arrdt de Paris mais qui a un statut de groupement de droit privé non doté de la personnalité morale et qui n’est pas inscrit au registre du commerce, ce qui empêche toute consultation publique des statuts. Cela n’empêche pas pour des observateurs un peu attentifs de retrouver sa trace dans des activités politiques récentes comme la publication de Au Front ou dans certaines activités de Riwal comme la fabrication du Crazy Pack.

Ginette Hess-Skandrani, coéditrice du Manifeste judéo-nazi d’Ariel Sharon, un faux antisémite, du négationniste tunisien Mondher Sfar, fut exclue des Verts pour avoir publié sur un site négationniste interdit par décision de justice, (site lui-même probablement fondé par Serge Thion et Pierre Guillaume, qui propagent le négationnisme sur internet), et également après avoir collaboré à un journal négationniste (L’Audace) que publie Mondher Sfar un négationniste donc, dont il arrive que l’extrême-gauche pro-palestinienne se méfie.
Ginette Skandrani est publiée sur le site de Dieudonné et fait partie de son équipe de campagne -fit partie devrait-on dire, aussi longtemps que Dieudonné avait le projet d’être candidat à la présidence de la République. Il semblerait qu’elle ait joué le rôle de rassembleuse de ces personnages auprès de Dieudonné, en les faisant venir sur le site d’icelui. En effet, sur le site de Dieudonné elle introduit ses amis négationnistes ci-dessus cités, dont :
Maria Poumier, qui est une admiratrice de Garaudy, lui-même ancien catholique et communiste, converti à l’islam et consacré au négationnisme et à la lutte contre Israël : Garaudy est l’auteur d’un ouvrage intitulé Les mythes fondateurs de la politique israélienne, où il compare le sionisme au nazisme . Il fut condamné en 1998 pour contestation de crimes contre l’humanité, (commis contre la communauté juive) et également condamné pour provocation à la haine raciale.

Maria Poumier traduit Israël Shamir (dont le livre, L’Autre Visage d’Israël , a été interdit en France pour cause d’antisémitisme -forcené ; ceci aux dires même des antisionistes les + résolus, tels les gens d’« Euro-Palestine ») . Shamir travaille à réhabiliter les « Protocoles des Sages de Sion », ce faux antisémite qui servit de base à la propagande nazie. Considéré comme un provocateur, si ce point fait l’unanimité, il existe des zones d’ombre sur son identité. Il veut se faire passer pour un juif russe, qui a transité par Israël, converti au catholicisme ultra, mais on soupçonne qu’il s’agirait d’un ancien agent du KGB .

Le site de Dieudonné publie des textes de Shamir, de même qu’il publie des textes en défense du négationniste Bruno Gollnish, et d’autres encore faisant l’éloge de Le Pen.

Dieudonné fut exclu en 2004 du mouvement d’extrême-gauche « Euro-Palestine », du fait de ses mauvaises fréquentations, en l’occurrence Ginette Skandrani, et Alain Soral.

Un des promoteurs professionnels d’Assad est Phillipe Chatillon, ex membre du GUD,toujours activiste d’extreme droite à l’heure actuelle, et présentement conseiller en com’ de Marine Le Pen (une copine de la fac d’Assas).
Dirigeant la société de communication RIWAL, il met au service de la promotion d’Assad ses réseaux tant professionnels que politiques (M.LePen y compris) et mondains. Son implication auprés du régime Syrien va trés loin, il entretient des relation étroites avec la famille Tlass (http://www.hostingpics.net/viewer.php?id=182281dinertlassfamille.jpg ) et est un entremetteur de la fine fleur de l’antisionisme/negationisme/national-bolchévisme avec le régime, en témoigne l’organisation par son entremise des contacts de Soral, Meyssan, et Dieudonné au cours de « voyages militants » en Syrie. En récompense de cet engagement, RIWAL a ouvert une succursale en Syrie et a pour client principal le Ministére du Tourisme.
La correspondante du Ministère du Tourisme en contact avec Chatillon s’appelle Rania Kardahi, en charge du département Promotion et c’est RIWAL qui gère le site http://syrievoyage.fr qui est le site de promotion du Ministère du Tourisme syrien depuis 2008.

Ses camarades de l’ex GUD (Axel et Philippe LOUSTAU, Christophe COLLET, Philippe PENINQUE, Olivier DUGUET pour les plus connus) encadrent la plupart des manifestations pro Assad en France. La société NORMANDY SECURITE se chargeant de la sécurité physique (garde du corps, vigiles, controle d’accés etc…) au besoin, RIWAL-communication-evenementielle se chargeant de la logistique (location de salle par exemple), RIWAL-communication-conseil assurant la promo et RIWAL-communication-creation assurant la réalisation du matériel militants (tracts, affiches etc…)
et/ou la promo internet (création de site, web activisme etc…).
Le coté activiste (manifs de rue par exemple) de ce soutien à Assad est assuré par les meme personnes mais a titre personnel, sans engager les sociétés de communication.

Riwal Communicationhttp://www.infogreffe.fr/infogreffe/FicheEntreprise/400363198-RIWAL
– http://www.riwal.fr/
– http://www.riwal.fr/wp-includes/ (oops désolé j’ai pas pu me retenir, vous avez vu c’est le même trou que sur Infosyrie)
– http://www.riwal-communication-conseil.com/
– http://www.riwal-communication-creation.com/
– http://www.riwal-communication-evenementielle.com/
– http://riwal.agence-presse.net/
– http://riwal.agence-presse.net/wp-includes/ (oops idid it again !)
– http://riwalsyria.fr/

Riwal Les Editions Des Monts D Arree (à priori la société d’édition semble ne plus exister et Riwal est désormais propriétaire de la marque)
39 RUE VINEUSE, 75116 PARIS (Paris) Tél.: +33 156901090

TALIESIN
http://www.infogreffe.fr/infogreffe/getEntrepDetail.do?docId=750196B161560000
36, rue Scheffer 75116 Paris
Tél. : 01 45 05 19 43
Activité: Edition de revues et périodiques (+ création de site web cf: http://www.maisonjulien.com/Mentions-legales_a23.html )
Gérant Christophe COLLET (Philippe PENINQUE semble n’etre plus le gérant légal)

ADROWEN agence de com
(autres sociétés: DREMMWELL / IONA / ADROWEN / IVAOS / OBERON/ TALIESIN / CIGALE /…)—> le relais de la propriété de certaines marques semble récent c’est pour cette raison  que certaines des marques sont annoncées comme étant encore la propriété de RIWAL. Hypothése: ADROWEN prend en charge les activités vraiment louches

(IVAOS: formation « paramédicales », IONA: maison d’édition pour une secte chrétienne, et OBERON: marque d’un grigri médical) afin de permettre à RIWAL d’offrir un aspect plus sérieux,
ainsi que les activités annexes (TALIESIN, CIGALE). La marque « LES EDITIONS DES MONTS D’ARREE » reste propriété de RIWAL pour des raisons de prestige (marque éditrice du livre  » Les Rats maudits. Histoire des étudiants nationalistes 1965-1995″ par Frédéric Chatillon, Thomas Lagane et Jack Marchal ou les auteurs font la promo du GUD ancienne mouture)
Siège social :
111 ave Victor Hugo 75116 Paris
Publication « les affiches Parisiennes »

Merci à l’internaute qui a compilé toutes ces chouettes informations 

Twitter Facebook Google Plus email

149 thoughts on “InfoSyrie : Pourquoi et comment le Front National veut réécrire l’histoire de la Syrie ?”

  1. Je ne comprends pas bien pourquoi vous vous acharnez à produire sans cesse cet amalgame entre extrême droite et extrême gauche ?
    Dans votre liste de « fascistes » on trouve côte à côte des noms de personnes qui s’opposent en tout et pour tout politiquement. Vous reprenez l’argumentaire d’amalgame des media mainstream qui s’acharnent également à poser des équations dépourvues de sens comme Front de gauche=FN ou Mélenchon=Lepen, partis et personnes que tout oppose !
    Ainsi vous assimilez certains anti-impérialistes d’extrême gauche à l’extrême droite sous prétexte qu’ils se retrouvent sur l’opposition à une intervention de l’OTAN, que ce soit en Syrie ou en Libye. Ce procédé n’est pas du journalisme mais du délit d’opinion. Sachez que je moi même opposé aux interventions impérialistes de l’OTAN en Libye, Syrie, ex-Yougoslavie, dans la tradition d’extrême gauche de respect des peuples et de leur souveraineté. Il ne faut pas être grand initié pour voir derrière le paravent humanitaire, les agressions colonialistes…

    1. Je ne vois nulle part Mélanchon dans cet article. Il faut faire gaffe aussi à cette soi-disante extrême gauche de rouges-bruns qui n’a pas grand chose à envier aux pires extrêmes droites.

      1. Mélenchon était un exemple. Le terme que vous employez, d’extrême gauche « rouge-brun » est un non sens historique et idéologique, une aberration de l’esprit. Il s’agit de la dernière invention de la novlangue journalistique (mais peut-on encore parler de journalisme ?) afin de discréditer par l’amalgame tout ce qui sort de la doxa officielle. A voir le succès de cette aberration (comme si un militant d’extrême gauche qui a toujours combattu l’extrême droite pouvait tout à coup renoncer à toutes ses valeurs et idéaux !! Mais qui a combattu le fascisme et le nazisme partout dans le monde ? Qui a combattu le colonialisme ? Qui combat aujourd’hui l’impérialisme occidental ?) on voit à quel point les gens n’ont aucune culture politique ou historique et sont prêts à gober n’importe quoi. Même à Reflets, malheureusement.

        1. Le terme « rouges-bruns » traduit pourtant bien une réalité. Les potes du journal « Article 11 » l’ont vécu et affrontée il y a peu, lorsqu’ils ont pris l’initiative de dénoncer la complaisance de certains organes dits « d’extrême-gauche » (exemple « le Grand Soir ») pour des écrits et individus antisémites à force d’être antisionistes… Vous pouvez contacter Article 11 pour y voir plus clair dans cet épais marécage.

          Attention : on peut parfaitement être opposé à la politique d’apartheid colonialiste et militariste d’Israël sans jamais verser dans l’antisémitisme. Mais le jeu est justement troublé par des vermines type Chatillon et le GUD, d’une part, et par les discours pro-israël d’autre part (Crif, Figaro, et autres prurits web islamophobes) qui tentent d’assimiler toute critique envers Israël à de l’antisémitisme – faut dire qu’ils sont bien aidés en cela par les Soral, les Dieudo et les ordures du FN.

          Chatillon est au coeur d’une nébuleuse dégueulasse qui unit les nostalgiques des fascismes des années 30 et les amis des dictatures syrienne ou lybienne des années 90 et 2000, j’en veux encore pour preuve les récentes déclarations de Lepen père.

          Par antisémitisme, et aussi aujourd’hui par islamophobie (les deux tendances de l’extrême-droite française), ces gens sont prêts à tous les amalgames. Ils font toutefois sourire en agitant le spectre de l’islamisme tout en prenant langue (et grosse galoche) avec le Hezbollah. Le puzzle est complexe, et leurs intérêts croisés le sont également, mais une chose est sûre : ici comme au proche Orient, l’extrême-droite n’a aucune considération, aucune rôle, aucun intérêt pour la démocratie et la liberté des peuples. Elle s’y entend en revanche en termes de nihilisme politique et de propagande malsaine. Reflets, extirpez-vous vite de ce bourbier odorant, les commentateurs qui vienne tvous reprocher d’être à la solde d’Israël ou d’être les alliés des salafs sont, en plus d’être profondément contradictoires, parfaitement imbéciles.

        2. En parlant de Mélenchon, je pense que c’est vous qui souhaitez entretenir la confusion. L’article est très clair. Il y a effectivement – que celà vous plaise ou non -, des passerelles de plus en plus solides entre une extreme gauche anti-impérialiste, antisioniste et l’extreme droite. Ainsi, un journaliste essayiste comme Michel Collon (gauche) reprend toutes ses informations de InfoSyrie du conseiller de Marine Le Pen, Frédéric Chatillon. Ca marche d’ailleurs dans les deux sens. Alain Soral va soutenir Souhail Chichah, l’enseignant belge antisioniste (et antisémite) qui s’est tristement illustré récemment à l’Université libre de Belgique. Le point commun de cette rencontre qui vous semble si improbable : une haine commune des juifs et un goût prononcé pour les théories du complot.

        3. Il n’y a strictement aucun non sens. Réfuter le terme rouge-brun est par contre une inculture à la fois historique et politique d’ailleurs typique des conspis, et de mémoire, aucun journaliste ne l’emploi, ça ne vient pas d’eux. Etant moi même de très extrême gauche, ce n’est pas moi qui vais leur jeter la pierre, mais j’ai appris à me méfier des faux amis.

          Des tas de merde revendiqués de gauche mais en fait ultra nationalistes, tu en veux ? http://nationalemancipe.blogspot.com/ par exemple , fais une recherche sur la Gauche nationaliste, le Parti Solidaire Français, les Jeunesses Solidaires Françaises, le Front des travailleurs français et j’en passe…

          Assurément, le terme rouges-bruns n’est pas un terme issu d’une quelconque novlangue journalistique, mais un fait bien réel. Et le nier tient d’un révisionnisme, ou au mieux, d’une réelle inculture.

          1. De toute évidence vous ne souhaitez pas comprendre où ne comprenez rien. De plus je ne vois pas en quoi utiliser mes propres arguments fait avancer votre démonstration, cela montre plutôt que vous n’en avez aucun à l’appui de votre « thèse ». Croyez bien que je serai tout disposé à partager vos fantasmes de prétendus « rouge-brun » le jour où vous m’expliciterez comment une personne ou un mouvement d’extrême gauche peut être également d’extrême droite alors que ces deux idéologie ce sont toujours combattues et exclues. Donc arrêtez svp de me resservir mes arguments et étayez votre thèse. Cela vous sera difficile, comme à tous ceux que je vois s’exprimer ici et qui en guise de prétendu mouvance « rouge brun » ne sont capables que de citer des amalgames de personnalités, de mouvements ou de sites qui n’ont par ailleurs par grand chose en commun. Quelqu’un citait plutôt le site Le Grand Soir à l’appui de sa pseudo théorie conspirationniste. C’est d’une imbécilité crasse : le Grand soir, dont je suis un lecteur régulier défend une ligne éditoriale anti-impérialiste et d’extrême gauche, tout lecteur sain d’esprit et avec un QI normal est capable de s’en rendre compte par lui même. Je crois que ce qui dérange la gauche « bobo », représentée par certains ici ou le site Article 11 qui a lancé une campagne de calomnie stupide contre le Grand Soir, ce sont la cohérence des positions de l’internationale communiste ou de la mouvance communiste d’extrême gauche dans sa composante anti-impérialiste (représentée ici par le WSW ou le Comité Valmy cité dans l’article, au passage, fondé et animé par d’anciens résistants communistes… Pour y voir des conspis « rouge-brun » il faut vraiment se boucher les yeux face à la réalité et se complaire dans la fantasmagorie…).
            Cette cohérence qui fait défaut aux « bobo » qui sont se disent « de gauche » mais qui partagent en tout point la doxa dominante et la reproduisent (comme ici à Reflet, apparamment),qui se disent « modérés » et trahissent tous les idéaux de la gauche au profit du gnoki idéologique libéral-démocratique, bref, ces mêmes « bobos » qui nous rebattent les oreilles des droits de l’homme et de la liberté d’expression et qui vont soutenir les bombardements dits « humanitaires » et le dépeçage des nations par les barbouzes de l’OTAN, l’état colonial israélien…
            C’est à mon sens l’incohérence des positions de la gauche modérée, leur absurdité contradictoire qui rend la cohérence des positions de l’extrême gauche internationaliste et communiste insupportable à ses yeux. Cela dit je ne suis pas psychologue, mais pour s’acharner à ce point sur ces thèmes et vouloir faire exister ces fantasmes irrationnels, cela montre clairement un symptôme névrotique grave due à l’absurdité contradictoire des positionnements idéologiques qui amène cette gauche à défendre l’impérialisme, l’agression par la force, le colonialisme à verni « droit de l’hommiste ».

          2. @Ivan ci-dessus : quand une personne qui se dit d’extrême-gauche en vient, par anti-libéralisme et anti-sionisme, à basculer dans l’anti-sémitisme et le conspirationnisme, comme certains auteurs publiés par le Grand Soir, on est face à des gens qui plongent dans une forme de fascisme à partir de positions pourtant antithétiques. C’est un fait, ça existe, et le Grand Soir en a fourni quelques exemples justement. Ginette Skandrani, pour ne citer qu’elle. Dans un autre registre, l’inénarrable Soral. Et le commentateur David plus haut a donné d’autres exemples, si tu sais pas ce
            qu’est un rouge-brun c’est que tu manques de
            culture politique, c’est tout. Et ça n’a RIEN à voir avec le discours médiatique qui voudrait confondre Lepen et Mélenchin, ça c’est la stratégie des libéraux. Je te parle des rouge-bruns, ça existe et parfois même ils sont les derniers à le savoir… Les glissements, les avilissements et les contaminations idéologiques ne sont pas l’apannage de la droite : certains à gauche sombrent dans le stalinisme, où dans les cas dont nous parlons, sombrent dans le conspirationnisme et/où l’antisémitisme, et livrent in fine des thèses fascistes. Thomas Werlet et la « droite socialiste », autre exemple, ne valent pas mieux que les crevures du Bloc Identitaire.

            En guise d’argument, tu n’as que l’anathème de « bobo », qui me faisait déjà hurler de rire quand je voyais certains fans du GS venir répandre leur fiel chez Article 11 (comparer A11 à la gauche molle, voilà un bel exemple de nihilisme). Regarde où elle te mène, ta soi-disante « cohérence anti-impérialiste », toto : à frayer avec des ordures comme Chatillon.

            Combattre l’Empire, oui, toujours, mais jamais en s’acoquinant avec des fascistes ou des antisémites, point barre. Question d’efficacité face à la machine libérale et médiatique, et question d’hygiène intellectuelle et politique. La prétendue « radicalité anti-système » revendiquée par l’épiphénomène « rouge-brun » n’est qu’un extrêmisme dégueulasse et inopérant.

  2. Oui, c’est intéressant mais ca ne résoud pas la question de savoir ce qui se passe en Syrie car, si le site infosyrie semble hautement sous l’inflluence du régime Syrien, nos médias officiels sont hautement sous influence OTAN / grand groupes industriels.

    Quid de l' »observatoire syrien des droits de l’homme », basé à Londres et qui semble donner 90% des informations venant de Syrie ( financé par qui, entre autre ? )

    En conclusion, je ne saisi toujours pas ce qui se passe en Syrie, ni quels sont les enjeux politiques et stratégiques. Ce qui semble clair c’est qu’il ne s’agit pas d’un révolution standard, « monsieur tout le monde » ne restant pas sous le feu de l’armée pendant des mois sans être un poil armé.

    Par ailleurs, les informations données par http://www.voltairenet.org/ tracent une réalité un poil différente de ce que nos médias véhiculent. On peut penser que le site est lui même sous influence Syrienne MAIS, lors de l’affaire Libyenne, les informations fournies par ce site se sont révélées vraies après coup ( voir entre autre la révélation de la présence des quataris en Libye ).

    Ce qui est certain dans cette histoire, c’est que des innocents payent les pots cassés. Quant à savoir qui tire les ficelles, je ne pense pas que nous ayons les moyens d’information suffisants pour tirer de quelconques conclusions.

    En clair : ce pays fait il l’objet d’un déstabilisation aidées par nous autres ( comme il semble que ce fût le cas en Libye ) ou est il l’objet d’une révolution « originale » non influencée par l’extérieure ( ce qui semble avoir été le cas en Tunisie ) ?

  3. « pourquoi vous vous acharnez à produire sans cesse cet amalgame entre extrême droite et extrême gauche ? »
    C’est juste une p’tite compil d’info trouvées sur le net, une compilounette pourrait on dire, faut pas y voir un acharnement particulier…

  4. Et après on me demande pourquoi j’apprécie tellement ‘Touff, Kitetoa, Eppelboin et consorts (dsl pour les fautes s’il y en a).
    Surtout restez tel que vous êtes. C’est toujours un plaisir de vous lire.

  5. Euh, y’a plein d’accusation non fondée. Faites gaffe quand même. Rien que dans la liste, je trouve des noms dont je ne comprend même pas la logique qui ont inclus ces noms.

    :s

      1. Tu mets dans le même panier Elefteriades, Aoun, le PSNS, Dieudo, Chatillon…

        Ben ça me choque, et visiblement, certaines allégations de ce papier valent les tissus de conneries de JohnDoe.

        Tu sembles vouloir mettre un lien entre Dieudo et Elefterades parceque celui-ci à inviter Dieudo à faire un show au music hall de beirut ? Et qu’est-ce que ça prouve ?

        Et mettre Aoun dans le même panier que Chatillon… ça n’a aucun sens. L’un est empêtré à la fois dans une alliance avec le Hezb’ mais surtout pense avant tout dans le conflit syrien, aux intérêts de la minorité Chrétienne. (C’est particulièrement difficile à comprendre pour nous Européens comment les Aounistes peuvent « soutenir » El Assad, connaissant leur passé, c’est assez surréaliste, c’est un soutien par défaut de peur que les salafistes prennent le pouvoir en Syrie, et quand je parle de peur, c’est la peur lue dans les yeux d’un aouniste torturé par les syriens dans les années 80 qui a tenté de m’expliquer leur position)

        Enfin mettre dans la même liste Aoun et le PSNS euh… ben ça se voit que tu ne connais rien à la politique libanaise ^^ Je t’en veux pas, ça fait plus de 6 ans que j’essaye de comprendre, mais un conseil, ne t’avise jamais de faire ses rapprochements douteux au Liban, y’en a qui sont mort pour moins que ça (et ça se trouve c’est même pas au sens figuré tellement ils sont, euh passionné on va dire :s)

        1. Je trouve l’article relativement factuel (il énonce des liens entre les gens, simplement).

          Je crois qu’ensuite, libre à chacun de dire « bon, ce lien est significatif, celui-là ne l’est pas ».

          1. C’est bien le problème. si tu te base sur les liens c’est facile de mettre des gens qui n’ont rien à voir dans le même panier. Allez zou exemple : El-Assad tutelle syrienne dans les années 90 -> Rafic Hariri 1er Ministre Liban année 90 -> Chichi, best friend forever de Hariri => On peut ajouter Chichi dans la liste
            Accord de Taëf 89 par Papa Bush donnant la tutelle syrienne à El-Assad => On rajoute la famille Bush dans la liste (ben quoi c’est factuel)

          2. Il ne me semble pas que l’article tire de conclusions particulières de tous ces liens.

            Comme tu le dis, si on ne se base que sur ces informations et qu’on place tout au même niveau, tout se mélange très vite et plus rien n’est discernable.

            Je vois ce papier comme sorte de première base qui fait une première démystification, pour ensuite que chacun regarde chaque ficelle et y accorder l’importance qu’elle se doit.

            Pour un article plus complet, plus analytique et moins descriptif, c’est clair qu’il faudrait encore y passer du temps :) Je pense sur le fond que ce ne serait d’ailleurs pas une mauvaise chose.

  6. article assez indigeste… c’est sûr il y a des noms, dont certains dont on ne comprend pas ce qui les raccorde au reste de l’article (ex du réseau voltaire ou de le grand soir)… et du coup je ne comprend pas: pourquoi les citer sans explication et sans préciser les liens.
    Bref à mon avis, il y a soit trop de détails (et de noms) soit pas assez (d’explications surtout). Du coup on tombe un peu dans la théorie du complot de la grande nébuleuse FN associée à l’extrême gauche et à tous les méchants du monde qui veulent nous manipuler… Peu crédible.
    A part ça, encore merci à Reflets pour ses articles, malgré mes critiques sur celui-ci :)

        1. Et donc entre les extrêmes il n’y a pas de limite.
          PAs besoin d’être d’extrême droite pour soutenir Mouammar Kadhafi et Bachar el-Assad.
          Je cite : »Durant la guerre de l’été 2006, il se rend au Liban avec un groupe international19 comprenant Dieudonné et Alain Soral. Le transit via la Syrie est organisé par Fréderic Chatillon, ex-responsable du GUD. » Si tu vois pas trop ce qu’est le gud, je t’invite à jeter un oeil là dessus, il y a des chouettes photos de famille : http://www.gud-info.fr/
          L’antisémitisme et l’extrémisme, ça crée des liens non ?

          1. Et donc et donc, le monsieur te demande ceci : « pourquoi les citer sans explication et sans préciser les liens » ?

            Publier une liste hétéroclite précédée d’un lapidaire « Attention, l’équation est complexe » est un procédé fasciste.

            La grosse honte sur ta tête pour mêler, entre autres, Annie Lacroix-Riz dont l’engagement antifasciste est connu, à d’authentiques raclures comme David Duke. Reflets.info vient de baisser de plusieurs crans dans mon estime avec la publication de cet article. C’est d’autant plus dommage et fautif de ta part que le propos du titre est juste, qui parle des liens entre FN et régime syrien.

          2. Ah mais le monsieur demande ce qu’il veut je lui ai répondu, et d’ailleurs si tu lis un peu plus bas, tu verras que lui, il a compris.

            Et ça tu penses qu’elle a écrit la dessus par ce qu’elle ne savait pas à qui elle avait à faire ?

            http://www.voltairenet.org/_Annie-Lacroix-Riz_?lang=fr

            Ah et puis en cherchant plus loin, on voit qu’elle a des acointances néo-révisionnistes et antisionistes assez marquées quand même avec son réseau de potes :

            http://contresubversion.wordpress.com/2011/11/05/issa-el-ayoubi-vice-president-du-reseau-voltaire-cadre-du-psns/

            http://contresubversion.wordpress.com/2011/11/07/le-psns-accuse-de-subversion-et-provocation-au-liban-en-2005/

            http://contresubversion.wordpress.com/2011/10/27/extreme-gaucheextreme-droite-inventaire-de-la-confusion-4-les-idiots-utiles-a-la-confusion/

            Elle semble tout de même assez en phase avec Meyssan ta grande humaniste anti-fasciste, non ?

            En outre, Annie Lacroix Riz, tu as raison c’est vraie mamie Nova, une femme de tous les combats :

            http://fr.wikipedia.org/wiki/Annie_Lacroix-Riz

          3. Ben ouais, ALR a participé il y a 6 ans à des trucs pas nets du tout, c’est un fait, elle s’est retirée de ces conneries depuis.

            Tu lui as demandé directement ce qu’elle en pensait, ou tu t’es juste fondé sur la propagande de contresubversion.machin et une bio Wikipedia notée comme incomplète ?

            Sinon je dois quand même te remercier de m’avoir fait repenser qu’il me reste ‘Le choix de la défaite’ à lire.

            Pour le reste, je maintiens que les liens entre FN et Assad méritaient beaucoup mieux.

    1. Va regarder le lien que j’ai foutu au début des commentaires. petit documentaire sur le FN sympas. la preuve en Image. Pour les noms qui te semblent moyennement crédible : google. Faut chercher aussi, tout n’est pas aussi simple.

      En tout cas il y a du taf derrière tout ça. Et oui, expliquer plus en profondeur ca serait intéressant je crois comme tu l’expliques. mais on va voir débarquer les Trolls des cavernes extrémistes :)

        1. Oh il y a matière à un énorme dossier oui. Mais la plongée dans la bêtise m’intéresse moins que la situation d’un peuple qui se fait massacrer par son régime.

          1. vision binaire et un peu manichéenne non ?
            Quand on croise des islamistes libyens en Syrie on a du mal à croire qu’ils viennent y instaurer une sociale démocratie suédoise….
            Et les experts arabisant du site traduiront aisement

  7. Comme je ne tiens pas à passer pour un affreux d’extrême droite , un fasciste pire un antisémite ,je vais m’obliger à penser comme Jean-Pierre Pernaut, pardon Reflets Info désolé j’ai pas encore l’habitude à « l’appla ventrisme » idéologique.

    Merci Reflet info de nous dire quoi penser ,merci Reflets info de nous monter que la « bête immonde est toujours féconde » et que les « zheureslesplusnoiresdenotrehistoire » ne sont pas si loin.
    Vous avez aimé BHL en Libye vous aimerez surement Reflets info en Syrie !

    1. A ton service Jondoe Brother ;)
      Au fait, c’est dingue ce tic, t’arrive pas en débarrasser !
      L’espace se place après la virgule, pas avant, je te l’ai déjà dit.

      1. misère nous voilà démasqués.J’aime bien Reflets info cela rappelle un peu le Sirpa,le service d’informations aux armées à l’époque de mon service(trois jours pour moi P4).Reflets info c’est des purs geeks à la ville mais bien kaki dans la tête. Tu oses la moindre critique ,tu n’es pas volontaire pour les bombardements humanitaires, tu es contre le financement et l’armement des rebelles pas même une histoire de souveraineté d’un pays non juste parce que tu penses qu’en les armant en les finançant ça va provoquer encore et encore plus de morts et de blessés dans les populations civiles ou même les militaires,tu t’associes pas à leurs actions foireuses faisant profiter un camps automatiquement au détriment de l’autre te voilà sur la liste noire catalogué anti peuple américain (ses dirigeants oui)fasciste ,antisémite pro dictateurs ou je ne sais quoi d’autre,j’adore cette ouverture d’esprit chez Reflets info les petites listes qu’ils tiennent avec zéle et voir cette meute venir abonder dans leur sens tous aussi serviles les uns que les autres …Je te disais que tu allais l’avoir ta médaille de l’OTAN Bluetouff, si tu l’as pas il faut la demander à ce niveau d’alignement aux pires actions néo coloniales aux pires néo conservateurs américains aux pire monarchies du Golfe ce n’est plus de l’amour c’est de la rage.
        Allez Bluebite rompez ! décrispez vous d’ici on ne risque rien …pour le moment.

        Reflets info les BHL du numérique branchouille.

        1. Je suis d’accord avec toi, la Syrie c’est plus compliqué qu’une simple dictature et des gentils révolutionnaires, je doute même du nombre réel de victimes.
          Pourquoi ne pas les laisser gérer leur crise, tout le monde s’en fout du Nigéria ou des pays comme ça.
          Contre la guerre et contre le FN c’est aussi possible ;)

        2. C’est toujours étrange les personnes qui se disent réformées et qui suintent l’esprit de corps. Identification ? Frustration ?

  8. Toi aussi amuses toi avec l’information!
    Pour jouer il faut un métamoteur
    http://www.seek.fr/metamoteur.php
    et un nom. On rentre le nom dans le métamoteur, et là on regarde ce qu’on trouve de marrant dans les résultats. On peut aussi combiner plusieurs noms.
    Suite du jeu, on ouvre un pad: https://etherpad.mozilla.org/ et on invite tous ses amis venir jouer à partager les infos qu’on a trouvé! Youpi! Qu’est ce qu’on rigole!

  9. Que les choses soient complexes, je veux bien. Qu’il y ait des alliances objectives entre fondamentalistes d’ici ou là, aussi. Qu’un nombre plus que significatif se fourvoie, aussi.
    Qu’entre les dictateurs et les tordus d’occidentaux qui les soutiennent en faisant semblant de leur taper dessus parfois, etc, ok.
    Mais la lecture (difficile) de cette article ne m’éclaire pas des masses. C’est plutôt l’inverse.

    La liste de noms où tout est mélangé, on se demande ce qu’elle vient faire, c’est quoi les connecteurs entre ces noms ? Et, donc, alors, égal ?

    J’avais déjà rencontré de quoi me méfier d’un Michel Collon, qui parfois ne s’embarrasse pas de faits que je pouvais pour une fois croiser avec un degré de fiabilité pas trop dégeulasse… Et là, dans la liste, je tombe sur Jean Bricmont. Je savais pas qu’on trouvait des articles de lui sur le réseau voltaire (puisque je n’y lis pas grand chose). Et on le trouve aussi sur le Monde Diplomatique. Ça veut quand même pas dire que le Monde Diplo est brunâtre, non?
    Ça me fait bizarre, parce que https://fr.wikipedia.org/wiki/Impostures_intellectuelles

    Si le fond de l’article est de dire qu’il y a des gens assez barjo pour soutenir des Bachar parce qu’ils sont menacés par l’impérialisme occidental, ok, mais ça demandait pas tant d’effort. On pouvait les renvoyer dos à dos avec http://blog.mondediplo.net/2012-02-27-Caroline-Fourest-les-fours-crematoires-et-la Je veux dire : y en a pas un pour rattraper l’autre.

    Décidément, le concept même de boussole en politique est une foutaise. Même le tous pourris est une erreur, c’est dire !

    J’aurais jamais dû arrêter de fumer, putain. Bon je vais essayer de relire l’article, plus calmement…

    1. « Et on le trouve aussi sur le Monde Diplomatique. Ça veut quand même pas dire que le Monde Diplo est brunâtre, non? » Absolument ! Il n’y a jamais eu de grandes différences entre les nostalgiques d’Hitler et les cryptos staliniens.

      1. Ouais enfin à ce stade-là, on peut ajouter à peu près tout le monde sur terre, conclure que personne n’est jamais 100% innocent et donc que personne n’est jamais coupable, etc.

        Ça me rappelle lors du printemps tunisien, on sortait les politiciens qui avait salué Ben Ali comme un « grand démocrate » lors de son arrivée au pouvoir, il y a 20 ans.
        Évidemment, c’est toujours facile après coup de savoir qui sont les bons et qui sont les méchants.
        Mais aujourd’hui tout le monde salue le printemps arabe. Or, qui nous dit que les principaux artisans de cette révolution ne seront pas des tyrans une fois arrivés au pouvoir ?
        Personne ne peut le prévoir, personne.
        Qu’on soit face à une idéologie de droite ou de gauche, personne ne peut dire comme un régime peut évoluer.
        Alors il y a deux positions. Celle de l’après-coup, qui consiste à dire : « je vous l’avais bien dit » alors qu’il (le narrateur) n’avait rien dit du tout; ou celle du « tous pourris » qui consiste à toujours mettre tout le monde dans le même sac (al quaïda et bush, wikileaks et la censure; les syndicats et les patrons…) comme ça on est sûr de pas se tromper.

        Pour ma part je préfère me tromper.

        1. « Pour ma part je préfère me tromper. »

          Et pour ma part je pense pas me tromper a propos de la mentalité pourrie du Monde Diplo et autre fan de Castro, Chavez, etc…

  10. Bien, ça faisait déjà un petit moment que j’avais des doutes … mais maintenant plus vraiment : Reflets.info est fondamentalement malhonnête. Bonjour la collection de conditionnels, d’associations gratuites de noms sans autres raisons que de nuire par « effets halo » : le truc de l’homme qui a vu l’homme qui a vu le facho et qui par suite est antisémite. Minable. Mais en fait, vous révélez simplement et clairement que la vraie raison de votre manichéisme malhonnête vis-à-vis de la Syrie, c’est qu’il ne faut pas critiquer ou s’opposer à Israël. C’est sûr, c’est plus facile de hurler avec les loups et de bêler avec les moutons que de s’occuper de ses propres poux …
    Tchao !

        1. Si vous voulez parler de Verint, désolé de vous décevoir, mais nous avons aussi parlé d’eux alors qu’ils étaient en concurrence avec Amesys…. et nous n’avons surtout pas terminé d’en parler…
          Mais oui effectivement Essermarth, nous sommes pro-israeliens, nous sommes le complot Judeo-maçonnique à la solde du loby homosexuel financé par le Mossad, les illuminati et la CIA, c’est de notoriété publique.

          1. Et en plus on trouve sur reflets.info les élucubrations d’un extrêmiste de droite bien connu appelé « John Doe ».
            Reflets.info est donc un site d’extrême-droite.

            La sortie, c’est par là ?

          2. @Bluetouff, juste pour être certain qu’il n’y ait pas de quiproquo, je me moquais du commentaire précédent qui est d’une absurdité crasse ;-)

  11. Jean Bricmont/ Michel Collon/Silvia Cattori/Marie-Ange Patrizio/Domenico Losurdo /Infosyrie/Claude Beaulieu le président de Comité Valmy/Agnès-Mariam de la Croix/ Guy Delorme/ sont des auteurs régulièrement publiés sur le site « d’informations alternative » qui serait parait-il de « gauche » alias Le Grand Soir.

    Ni plus ni moins qu’une agence de propagande et de VRP au service de dictatures.

    1. Le grand soir c’est la controverse des sites d’info alternative fin 2011. Ils publient un peu trop de gens dégueulasses mais pas que. Attention aux amalgames un peu rapide tous les auteurs ayant écrit dans ce site ne sont pas à clouer au pilori. En attendant article très éclairant sur la partie lien chatillon/infosyrie/damas

      1. « Attention aux amalgames un peu rapide tous les auteurs ayant écrit dans ce site ne sont pas à clouer au pilori. »

        Oui, et je supposes qu’on dira la même chose des auteurs proches de l’extrême droite.

      2. Pour y voir clair dans le marécage du « Grand Soir » vous pouvez vous reporter au boulot des mecs d’Article 11 : http://www.article11.info/?Le-Grand-soir-analyse-des-derives

        Article 11 a ensuite dû faire face à l’entreprise de harcèlement et de désinformation des types du GS, alors qu’il est clair que le GS a franchi la ligne jaune séparant extrême-gauche opposée à l’apartheid israélien, et antisémitisme complotiste.

        Il était prévisible que par son investissement pour la cause syrienne, Reflets finisse par rencontrer ces vermines type Chatillon, et les néantisateurs spécialistes de l’amalgame et de la propagande du GS. Je ne saurais trop vous conseiller, Reflets.info, de vous éloigner de ces sujets poisseux : rien de tel pour se perdre dans les faux-semblants et les collusions malsaines.

        Le seul sujet important, c’est l’aide à apporter à la population syrienne qui souffre de la barbarie d’El Assad. Et de mépriser les groupuscules purulents qui prennent parti pour les autocrates orientaux, que ce soit par antisémitisme atavique ou par islamophobie maladive. L’extrême-droite pue, quel que soit son masque.

        1. Pour y voir clair dans le marécage de mauvaise foi et de manipulations d’Article 11 et de quelques sites « bobos » soit disant « de gôche » (mais choqués par la vraie gauche comme le petit bourgeois urbain branché est choqué par l’ouvrier… Ah merde, c’est ça le peuple ? Mais c’est dégueulasse !! C’est sûr, il est plus confortable de jouer à la révolution derrière son écran et de donner des leçons de « droitsdel’hommisme » et de liberté d’expression 2.0 que de se coltiner la réalité des rapports sociaux…), vous pouvez vous reporter à l’article :
          http://www.legrandsoir.info/Le-Grand-soir-analyse-des-derives-droitieres-d-un-site-alter.html
          http://www.legrandsoir.info/analyse-de-la-culture-du-mensonge-et-de-la-manipulation-a-la-marie-anne-boutoleau-ornella-guyet-sur-un-site-alter.html
          http://www.legrandsoir.info/i-les-bidonnages-repetitifs-des-calomniateurs-du-grand-soir.html
          Je crois que tout est dit…

          1. Se reporter aux glaviots du Grand Soir pour juger des propres errances du Grand Soir, voilà une démarche scientifique particulièrement rigoureuse et objective, n’est-ce pas ?

            M’est plutôt avis que certains au Grand Soir sont en réalité fort contents de la coercition néolibérale : ça permet de se dire « rebelle » à peu de frais, hein ?

            Va jouer plus loin avec ta conspirationnite, mec. Et bonjour à Chatillon.

          2. Le pire c’est que les seuls cons a parler de « droitdel’hommisme » sont des types comme Guéant, Zemmour, Finkielkraut, Taguieff, Dantec ou Rioufol, voire Soral. Joli compagnonnage, mec ! ça te défrise les droits de l’Homme ? Vaut mieux une bonne
            dictature du moment qu’elle est nationale, hein !! Et la menace islamiste doit empêcher toute émancipation, tout essai, après tout les arabes c’est pas trop meur truc la démocratie, hein !

          3. Ah la crétinerie 2.0 ça vous donne comme une aura de Sherlock Holmes en pantoufles technologiques. Le geek crétin de base consulte la base Whois, trace une ip et du coup croit découvrir la « vérité » sur les « idées » ou « l’idéologie cachée » d’un site ou d’une personne. C’est pitoyable de puérilité et de naïveté et ne démontre qu’une chose : n’est pas journaliste d’investigation qui veut.
            Non, la seule manière de savoir ce que pensent et disent les soit disant « rouge bruns » c’est… de les lire pour se faire sa propre opinion. Mais là je comprends que ça vous demande un trop grand effort intellectuel et que vous préfériez continuer à reproduire des amalgames, et à réciter la messe.
            L’idiot plus haut n’a pas lu les articles du grand soir sur la kabbale dont il est l’objet mais il décrète que ça n’en vaut pas la peine puisque cela provient du GS. C’est avec des raisonnements comme ceux ci les idiots remplissent les trains…
            Pour ma part, je préfère lire avant de me faire une opinion ou de pouvoir juger d’un site ou d’une information. Et c’est en tant que lecteur que j’affirme que ni dans le GS, ni sur le Réseau Voltaire je n’ai jamais trouvé des idées ou positions fascisantes ou d’extrême droite. D’ailleurs ces attaques reviennent à qualifier les lecteurs de ces sites de fascistes, ce qui est révoltant. Au contraire, que ce soit sur le GS ou sur le Réseau Voltaire, j’ai toujours constaté que la ligne idéologique était d’extrême gauche internationaliste, comme sur le site du WSW, par exemple. Cela amène ces sites à défendre des pays comme Cuba, le Vénézuela, ou même le système de Jamahiriya libyenne socialiste, qui me fait moi même préférer Kadhafi aux islamistes du CNT qui ont pris le pouvoir avec le soutien de l’occident…
            http://fr.wikipedia.org/wiki/Jamahiriya_arabe_libyenne
            L’Iran, malgré la propagande occidentale, est une démocratie, dans les faits, quoi qu’en disent les media occidentaux. Toute la problématique des ces sites se cristallise donc dans la défense de pays désignés idéologiquement comme faisant parti de « l’axe du mal » par les occidentaux. Cela revient selon certains à défendre des dictateurs. On entre là dans le coeur de la propagande occidentale et sur la définition à géométrie variable des « dictateurs ». Cette question est trop importante pour être développée ici, peut-être par l’équipe de Reflets ? En tout cas c’est tout l’enjeu de sites comme le GS ou Réseau Voltaire et d’autres encore.
            Les dictatures et les dictateurs désignés par l’occident sont des cibles qui correspondent aux intérêts géostratégiques du moment. L’occident n’a, en réalité, rien à faire des dictateurs et des dictatures, et a installé nombre de dictatures comme en Iran avant la révolution, à Cuba, au Chili, Indonésie, etc… Je ne parle pas de la françafrique qui est une pouponnière de dictateurs à vernis « électoral ». Bref, ces questions sont au coeur des sites visés par les kabbales « rouge-brun », elles sont trop importantes et complexes pour se réduire à des amalgames comme une liste de noms ou des rapprochements arbitraires. Cependant, on peut constater que l’extrême droite est aujourd’hui plus anti-impérialiste que les partis « de gouvernement » et c’est malheureux. J’aurai, moi aussi, aimé que le parti socialiste ou le Front de Gauche se positionnent contre la guerre en Libye, en Afghanistan, ou contre la déstabilisation actuelle de la Syrie. Ce n’est pas le cas, malheureusement, ce qui prouve, s’il fallait encore des preuves, que la gauche de gouvernement, en France, est néo-coloniale, comme le montrent d’ailleurs ses réseaux de la Françafrique…

          4. Sauf que j’ai lu les articles en question à l’époque de la controverse des toqués du GS avec Article 11 et Boutoleau, et que j’avais participé aux empoignes, trouvant la position du GS indéfendable. Du reste, je trouvais déjà le GS Peu pertinent et caricatural avant cela, le genre de rebelle en sucre candy qui ne s’épanouit que dans l’invective et la chasse au « socio-traître », amateur de calomnies affabulatrices et de harcèlements – mais c’est surtout leur complaisance pour certains textes à connotation antisémite et leur stupide fascination pour le conspirationnie qui me navraient le plus dans ce torchon online.

            Il y a pire que ceux qui tirent des conclusions hâtives à partir d’un Whois, ce sont ceux qui se comportent comme toi, à partir de pétitions de principes et de sous-entendus foireux, des petits procureurs stal.

            Mais voilà que tu la ramènes avec Castro, Chavez et Kadhafi, trois grands démocrates devant l’eternel !! L’Iran une démocratie ? Heard about « théocratie » bouffon ? Le problème des conspis, c’est aussi leur inculture politique. Ils veulent tellement ramener tous les malheurs du monde aux USA et à Israël qu’ils en nient les constats les plus évidents.

            Bref, qui défend des dictateurs ici ? Ceux qui luttent contre Bachar El Assad, ou ceux qui enfoncent des portes ouvertes sur le cynisme des occidentaux pour défendre des criminels comme Kadhafi ou Saddam ?

            Savoir les coups tordus de la realpolitik occidentale, savoir que ses interventions « humanitaires » sont le plus souvent dictées par des intérêts énergétiques ou ses alliances géostratégiques n’obligent EN AUCUN CAS à prendre le parti de dictateurs aujourd’hui contestés par leurs propres populations. Les mecs du GS sont manifestement des clowns enivrés de leurs propres poses de rebelles, des contestataires professionnels qui loueraient Mussolini si ça sonnait assez anti-impérialiste. Ces pauvres mecs sont l’exact pendant des identitaires et des nationalistes. Heureusement ce ne sont que des épiphénomènes, ce marécage rouge-brun qui ne rassemble que des paumés et des fachos mal assumés.

            Encore une chose : le terme que tu utilises s’écrit « cabale », et non « kabbale », encore une obsession mal cachée ?

        2. a propos, l’apartheid israelien sert à maintenir un état juif.
          Si les israeliens devenaient minoritaires en israel, ca serait la fin politique d’israel, comme etat juif.
          L’etat serait vite renommé palestine ou quelque chose comme ça…

          Apres avoir defendu la syrie, me voila à defendre Israel.
          Quel salaud je fais, je me mets à la place des gens et j’essaie d’expliquer le comportement des gens, la ou je pourrais me contenter de separer le monde en gentils et en mechants…

          1. « L’apartheid israélien sert à maintenir un état juif » : ben voilà, c’est exactement avec ce genre de propagande qu’on permet la confusion entre d’un part la lutte contre la politique colonialiste et criminelle d’Israël d’une part, et l’antisémitisme d’autre part. ça fout la gerbe.

            ça te choque pas de cautionner des massacres 1) en Syrie et 2) en Palestine pour pouvoir « expliquer le comportement des gens » ?

            Cela dit je suis très curieux de savoir l’écho médiatique qui sera donné aux mails Stratfort qui exposent qu’Israël aurait déjà annihilé le potentiel nucléaire iranien. Après les comlusions bidon entre Saddam et Al Qaeda, et après les fausses ADM qui ont servi à justifier l’attaque en Irak, il est parfaitement plausible qu’on continue de prétendre craindre un Iran nucléaire pour aller péter l’Iran – ça rendrait service
            aux va-t-en-guerre US, à la pétrocratie saoudienne et à la junte militaire israélienne… Affaire à suivre.

            Faut dire qu’à en écouter certains, toute la région est atteinte par une malédiction et ça sert à rien, vaut mieux laisser les dictatures nationalistes type El Assad ou Saddam Hussein sévir, vaut mieux laisser Israël coloniser ce qui reste de la Palestine et hacher régulièrement du plestinien ou du libanais, et vaut mieux laisser le Hamas et le Hezbollah péter du civil israélien en retour. Peu importent les morts quand on satisfait sa petite idéologie politique…

            De toutes façons, Israël et les Faucons US ont tellement torpillé la possibilité binationale que la reconstitution d’un état unique israéliens / palestiniens risque d’être la seule issue. En attendant, un colon israélien est tout aussi fanatique qu’un barbu des sous-groupes armés du Hamas.

            Ho les mecs, vous voulez pas redescendre sur terre ? Parce qu’on critique la barbarie d’El Assad on serait automatiquement pro-israélien ? Parce qu’on examine les systèmes d’écoute mis en place en Syrie on ignorerait automatiquement les saloperies d’Israël en Iran ou au Liban ? Vous nous les gonflez avec votre obsession malodorante. Perso je vomis de la même façon El Assad, Nasrallah, Netanyahu, Libermann ou Ali Khamenei et Ahmadinejad. Les victimes sont de tous côtés à cause de ces fanatiques, avec l’assentiment des occidentaux qui fournissent la logistique. La complexité des intrications politiques et des enjeux religieux, stratégiques ou commerciaux ne me feront pas prendre parti pour des racistes ou des colons israéliens, ni des fanatiques arabes ou perses, ni pour des dictateurs qui utilisent leurs peuples ou les états voisins comme chair à canon et champs de bataille.

          2. Saddam était un tyran et je ne regrette pas sa chute. Kadhafi idem. Et El Assad doit suivre. Et les luttes tribales et/ou le spectre islamiste qui surgit derrière les ruines fumantes n’y changent rien : si les occidentaux n’avaient pas soutenu des satrapes comme Ben Ali, Kadhafi ou Saddam pendant 30 ans, les alternatives politiques dans ces pays ne seraient pas uniquement sorties des mosquées. On a ignoré les appels des réformistes laïques pendant 30 ans pour faire des affaires avec les satrapes, on laisse Israël grignoter la Palestine depuis 1967, bah faut pas s’étonner que la réponse populaire soit aussi islamique. Je le déplore, et je vois rien de bon arriver en Egypte ou en Lybie, mais les responsables ne sont pas les peuples et on ne doit pas se satisfaire des dictatures type Baas pour autant. Surtout quand elles commettent des crimes massifs chaque jour depuis des mois.

          3. erratum : soutien des occidentaux à Moubarak pendant 30 ans. Kadhafi, c’est nettement plus complexe – ça n’est que récemment que Sarkozy a
            fait copain-copain avec le taré de Libye…

        3. Meyssan entretient aussi de très bon rapports depuis 2002 avec Hossein Shariatmadari le rédacteur en chef de l’agence de presse et journal Iranien keyhan , l’un des plus réactionnaires du régime c’est par ce torchon de la dictature qu’étaient parti les rumeurs reprises par toute la fachosphére française et des gens comme Reopen 911 « info « comme quoi la jeune manifestante anti gouvernemental Neda Agha Zoltan n’avait pas été assassinée par un milicien Bassidj’i mais par les manifestants anti Ahmadinejad en Juin 2009.

          http://soliranparis.wordpress.com/2011/12/16/protestations-des-etudiants-de-luniversite-abbaspour-contre-hossein-shariatmadari-le-redacteur-en-chef-du-journal-ultra-conservateur-keyhan/

          Un Hossein Shariatmadari qui se fait régulièrement virer dans toutes les universités Iraniennes chaque fois qu’il tente d’y faire des « conférences »

          1. @Miguel Enfoiros

            « ça te choque pas de cautionner des massacres 1) en Syrie et 2) en Palestine pour pouvoir « expliquer le comportement des gens » ? »

            >>
            Je ne lutte que pour survivre (pas pour servir les interets d’une bande d’egoistes, d’ados attardés ou de types en chemise de couleurs).
            Le reste c’est du baratin.
            La j’ai l’impression que c’est aussi le cas et pour la syrie d’assad et pour israel.
            Donc, je le comprends.

            Nulle besoin de propagande pour m’influencer.

            On verra a quel vitesse nos che guevara d’internet et autres journalistes se retrouveront muselés et à quel point les degats seront chirurgicaux quand les troubles eclateront chez nous (je pense que ca finira par arriver).

            http://www.dailymotion.com/video/xdp3en_munition-guidee-precise-pour-l-art_news

            Elle est tellement « has been » l’artillerie d’Assad…

            J’ai déjà pu remarquer que ce qu’on ne tolerait pas chez les « dictatures », on avait tendance à le faire chez nous sous des pretextes divers et variés (securité, « liberté », démocratie).

            http://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89meutes_de_1992_%C3%A0_Los_Angeles#Bilan

          2. @madouf : je préfère infiniment la survie des peuples syriens, juif ou palestiniens, à la survie des régime d’Assad ou de Netanyahu. J’ai même tendance à penser que la première implique la fin de la seconde.

            Quand à la filiation éclatante entre les moyens de répression des dictatures (théocratie iranienne, junte militaire israélienne, dictatures syrienne, egyptienne ou tunisienne) et les moyens de surveillance en occident, je pense justement que les gens de Reflets sont particulièrement au courant… (Amesys, Qosmos, BlueCoat, et au-delà ACTA ou les moyens utilisés contre Wikileaks).

        4. @enfoiros : je crois que tes propos haineux et insultant, tes amalgames incessants qui ne tiennent aucun compte des propos de ton interlocuteur sont assez révélateurs de ta véritable nature… Quand les soit disants « anti-fas » se transforment en police de la pensée, décidant qui est fasciste, qui ne l’est pas, ce que doit être la « bonne » pensée de gauche ou le « bon » anti-impérialisme, on entre là dans une logique pour le coup, proprement fascisante. Ajoutons à cela l’intolérance face à des prises de positions ou points de vue différents, pourtant clairement explicités et on arrive à une dérive que je trouve très inquiétante. Ce serait donc ça la « bonne » gauche, des petits teigneux haineux qui prétendent dire aux autres ce qu’il est bon de penser, et comment, qui décident qui est dictateur en fonction de leurs convenances idéologiques et au mépris de la réalité ? Car non, si l’on regarde les faits, Ahmaninedjad a été élu démocratiquement, tout comme Chavez, personnalités que certains « anti-fas » primaires et les medias se plaisent à présenter comme des dictateurs au mépris, encore une fois, de la réalité. Pour conclure, face à tant d’idéologie aveugle au service de l’impérialisme le plus destructeur, il est toujours préférable de soutenir la souveraineté des peuples et oui, le système politique Libyen mis en place par Kadhafi, et son action pour le développent de l’Afrique, étaient, je pense, préférables aux fondamentalistes du CNT dont la première mesure a été… le rétablissement de la charia. Drôle de conception des droits de l’homme… Il ne s’agit que de poudre aux yeux pour donner bonne conscience à l’impérialisme bourgeois et « de gôche ».
          Sur ce, le « fasciste » vous salue bien.

          1. @ Ivan

            Tout à fait d’accord avec toi ! Un autre exemple de bafouement de la volonté souveraine du peuple, c’est l’acharnement indécent pratiqué à l’encontre du régime nazi. C’est vrai quoi Hitler a été élu démocratiquement ! Ça se respecte !
            Pourtant aucune calomnie ne lui a été épargné !

            Je ris bien en vous lisant tiens !

            En tout cas j’aurais appris que je suis un « bobo de gôche » parce que je suis contre les despotes. Merci c’est pas mes indemnités chômage qui me l’aurais appris… ah merde c’est vrai j’en ai même pas !

  12. excellent (et merci) !

    sincèrement !

    par contre, « bouffon-X » sera *toujours* remplacé par « bouffon-Y » …

    au besoin ou par nécessité …

    Pour ma part le vrai problème réside plus dans la sélection naturel qui s’opère au niveaux géo-strato / economico-politico
    que dans l’énonciation des « bouffons » actuel …

    Il y en a eu d’autres et il y en aura encore …

    Tant que nous boufferont ce « carré » sans nous posé les questions …

    enfin bref …

    un grand merci pour ta griffe ;) (sur ce billet et sur d’autres …)

  13. Les adeptes des dites théories du complot contredisent les informations sorties des « médias traditionnels ». Ensuite ils se posent en victimes si tu les contredis.

    Et si tu contredis les informations sorties des dits « médias libres » (hem), tu es un vilain complice néo-colonialiste de l’Otan, tu es à la solde d’Israël, tu veux placer Al-Qaeda au pouvoir.

    1. http://www.egaliteetreconciliation.fr/Alain-Soral-entretien-de-mai-2011-6713.html
      Bon, les antisionistes belges sont des faux cul, mais ça n’empeche pas de récupérer l’article de l’un d’eux pour le publier:
      http://www.egaliteetreconciliation.fr/Syrie-Desinformation-massive-10661.html
      Alain Solal trainant il est vrai la réputation de publier des articles sur son site sans l’assentiment des auteurs.
      Un portrait ici: http://contresubversion.wordpress.com/2012/02/09/lignorance-flagrante-de-m-piccinin-ou-pourquoi-il-est-parfois-preferable-de-se-taire/

  14. effectivement ce n’est qu’un mix de plusieurs articles qu’on trouve facilement sur google, d’où ma surprise de retrouver ça collé ici à la rache, sans rien autour.
    je pense que tu aurais du te contenter du lien.

  15. Cet article me laisse radicalement perplexe.
    Et la diversité des commentaires prouve bien qu’il lève des tas de questions, et ce, de manière assez maladroite, de mon point de vue. Pas le temps, ni l’énergie d’aborder tous les points, il est trop tard. De plus, je ne suis pas certain d’en avoir les compétences requises par rapport au(x) contexte(s) Syrien.
    Toutefois, je trouve que Bluetouff va un peu vite en besogne (pas l’habitude de te critiquer, mais là… je n’adhère pas).
    La contestation Syrienne, j’ai comme l’impression qu’elle est un poil manipulée, et qu’on n’en connait pas tout… et franchement, quand on voit les bribes d’informations qu’on a sur ce qui s’est passé en Libye, j’ai personnellement l’impression qu’on se fait de nouvau manipuler dans les grandes largeurs.

    Bref, article à relire dans quelques semaines ou mois pour une analyse plus fine. Avec sûrement de belles surprises.
    J’ai appris à me méfier des belles évidences historiques et des « thèses officielles » facilement digérables…

    1. @Daniel67

      Cette façon de faire de Touff, s’apparente de plus en plus au trotskisme, façon Mélenchon, tout est bon pour effrayer la réflexion, le plus commun étant la Reductio ad Hitlerum alors que d’état fasciste en fonction, j’en connais qu’un et c’est celui que tout le monde connait et que l’on a pas le droit de citer :)

      Ces raccourcis à coup d’url bien ciblées n’offre pas une vue d’ensemble objective et encore moins des détails factuels pour la compréhension de la situation.

      Ce qui m’étonne, c’est la connaissance que Touff a du réseau et la façon dont il a l’air de se faire mener par des false flag, il est vrai que ce n’est vraiment pas facile de faire le tri dans ce paquet de noeuds, mais quand on par de la base A QUI PROFITE LE CRIME, on peut y voir plus claire.

      Exemple :
      Les nationalistes défendent leur pays et la souveraineté des autres, alors que les mondialistes détruisent les nations pour uniformiser le monde.

      Alors chacun son point de vue, mais personnellement, je préfére la diversité à l’uniformisation des sociétés, vu les notres de sociétés, je pense qu’il est très mal venu d’imposer aux autres la notre ou notre vision idyllique d’une société que nous ne sommes pas capable de créer chez nous.

      Cela fait un moment que je passe réguliérement ici (depuis le début qui correspondrait à la fin de RWW) et c’est vrai que pour enquêter sur les sociétés telles que qosmos et autres amesys, vous n’êtes pas mauvais, mais il me semble (je pense que vous le savez) que le réseau ne pouvant éviter les fuites, dès qu’il y en a de trop importantes, s’empresse d’en balancer d’autres pour noyer le poisson, l’exemple qui me vient à l’esprit c’est wikileaks avec un énorme volume d’informations sur les cables des ambassades alors que pour moi wikileaks c’est la vidéo de la fusillade de journalistes et de civiles en Irak…

      Les anonymous aussi, d’une part une bande majoritairement de joyeux loic qui sonne aux portes de certain sites (ddos), d’autres qui s’excusent (en hébreux) d’avoir frappé à la porte du crif et des BDD qui se balladent sur pastebin alors quand on voit stuxnet c’est affiché que c’est les US IS avec l’aide des FR et on ne joue plus dans la même cours.

      Tout ça pour dire, que la guerre sur le réseau impacte différemment les régions du globe, la désinformation étant l’outils majoritaire, la surveillance étant le deuxième mais réalisable que dans des sociétés avec beaucoup de personnes connecté au réseau, ce qui n’est pas le cas de la Tunisie, Egypte, Libye, Syrie…

      La Syrie appuyé par L’Iran est le dernier verrou de la Russie sur le proche orient, si celui-ci devait céder, c’est le Liban, la Jordanie et la Palestine qui se retrouveraient isolé et l’Iran serait encore un peu plus encerclé par les bases américaines (il est vrai qu’elle l’est déjà bien comme il faut mais cela fragiliserait la russie, d’ailleurs la Syrie reprenant le dessus à Homs et par le référendum, l’otan s’affaire à aider l’opposition russe en vue des élections pour tenter de fragiliser la russie.)

      Pour moi Internet représente un magnifique moyen de communication quand on sait s’en servir, mais quand il faut changer la société cela ne représente tout au plus 10%, 10% qui font 55% au référendum mais pour quel résultat…

      « Si les élections changeaient vraiment la société, ça ferait longtemps qu’elles seraient interdites »

      Coluche

        1. Ben voyons c’est tellement simple de tout « expliquer » par des « complots » et par les illuminati et les francs maçons, les petit hommes de roswell, et les extra terrestres pendant que vous y êtes.

          Tiens il a oublié bildeberg, le diner du siécle,et les reptiliens

      1. Des choses intéressantes.

        Plus globalement, y a rien de manichéen dans tout cela. Les USA, l’Europe et Israël ne sont pas forcément les gentils, la Russie et la Chine poursuivent leurs propres géostratégies. Quel régime est le plus ignoble entre la théocratie iranienne, la pétrocratie saoudienne ou l’ethnocratie israélienne je serais bien en peine de le dire. Et personne ne se fait d’illusion sur les intérêts des occidentaux lorsqu’ils attaquent l’Irak ou la Libye gavés de pétrole, et tergiversent pour descendre El Assad (ou le cinglé nord-coréen qui faisait des doigts à tout le monde avant de claquer).

        « les 5 membres permanents du Conseil de sécurité sont les 5 plus gros vendeurs d’armes au monde », et il n’y a pas de Bien ni de Mal, merci les conspi, mais on était au courant. Et la Syrie c’est compliqué, non sans blague.

        Il n’empêche.

        Je veux dire : nous savons tous je pense, avec un minimum de recul et d’esprit critique, que le cynisme des occidentaux est total, que l’islamisme terroriste est une résultante de la « realpolitik » menée dans le monde depuis 40 ans, et même que ça arrange beaucoup de monde de désigner un nouvel ennemi aussi insaisissable qu’homogène depuis la disparition du bloc soviétique. D’ailleurs quand on constate le degré d’inculture géopolitique des candidats républicains à la Maison Blanche, infoutus de distinguer sunnisme et chiisme, on est saisi d’effroi. Santorum avec la bombe A c’est aussi effrayant que Ben Laden avec un virus genre Ebola…

        Mais il reste que quand un dictateur martyrise sa population, quand un état colonial persécute ses voisins, quand une théocratie veut s’équiper du nucléaire à des fins belliqueuses, quand une nébuleuse terroriste veut tuer les infidèles, et même quand une puissance occidentale prend prétexte du « sécuritaire » pour fliquer sa population ou monter des coups fourrés de barbouzes… je sais désigner le salaud, et je préfère infiniment ma gueule dans un miroir à celle des Chatillon, Soral et consorts.

    2. Kadhafi s’est peut-être fait enfumer par les occidentaux, comme Saddam en 91. On doit se méfier. Mais pourquoi ces dirigeants se précipitent sur des bains de sang dès que ça leur arrive, dans ce cas ???

  16. Tu leur donnes des données brutes, des outils (seek, un pad) tu leur donnes des indications sur la marche à suivre mais nan ça va toujours pas. Spa compliqué pourtant. Un nom: tu notes sur le pad, tu cherches sur seek, tu copies/colles les liens pertinents sous le nom et on fait une synthèse pour chaque nom… Je vois pas en quoi ça pourrait faire peur aux complotistes, si les théories de Meyssan, Soral&co sont exactes on va voir très vite se dessiner l’axe de la conspiration du NWO. Bon par contre pour ceux qui trouvent que la situation est bien trop compliquée, et que cette complexité justifie de pas faire de recherche pour essayer d’y voir plus clair, je sais pas trop quoi leur dire. Ou plutot je ne le vois que trop: lol

    1. chuis plutôt d’accord là dessus. Les rédacteurs sur ce site n’ont jamais dit « il faut penser comme ça », « la vérité c’est ça ». Il donne des faits des informations avec souvent une analyse ou un avis (qui de fait n’est pas objectif) mais s’tout.

      Mais là en l’occurrence il y a juste des faits, des infos, des liens. Ça vous intéresse, vous souhaitez cliquer sur le bouton « voulez vous en savoir plus » bah faites le.

      A titre personnel, j’aurais aimé un peu plus d’analyse parce que je n’ai pas le temps en ce moment de tout creuser. Mais je le ferai plus tard. Et dans tous les cas je ne le reproche pas à la rédaction.

      Sans déconner les gars, j’ai l’impression que vous découvrez seulement le light motive de reflet (enfin, dites moi si je me goure hein) : quelque chose vous intéresse, cherchez un peu par vous même. Ici on vous donnera des pistes, le début du chemin mais c’est à vous de le faire.

      On peut pas dans un même temps critiquer les mass médias dont les gens s’abreuvent sans discernement et réchinier dès qu’il faut penser par soi même.

  17. Mais ne faudrait-il pas, dés lors, proposer un système de commentaires permettant de faire le tri un peu plus facilement ? Un système d’auto-modération à la reddit/slashdot/stackoverflow ?

  18. Assez d’accord avec d’autres commentaires.
    J’avoue que j’avais surtout survolé l’article (c’est que c’est long, hein ?) hier, je l’ai relu plus attentivement aujourd’hui.
    Alors au départ c’est intéressant : montrer les liens FN-Syrie (JMLP est un grand ami d’Assad, tout comme il l’était de Saddam Hussein et de Kadhafi, bref que des gens bien…), montrer que certains réseaux d’extrême-gauche ou dit-d’extrêmes-gauche sont impliqué dans la propagande pro-assad, très bien.
    Après ça commence à partir en live, à vouloir trop bien faire.
    La fameuse liste « vous voulez des noms ? », elle est censée vouloir dire quoi ?
    Que tous ces gens se connaissent ? Qu’ils font des sortie-restau régulièrement ensemble ?
    J’aimerais bien connaître autant de monde (enfin pas les mêmes personnes)…
    Si ça plutôt dire que ces personnes sont plus ou moins liés de près ou de loin parce qu’ils sont tous aller dîner au même restaurant mais pas ensemble et pas le même jour, ou parce qu’ils connaissent tous quelqu’un qui… Là je ne suis plus.
    Je crois que tout le monde dans son entourage, famille, collègues, amis, connaît au moins une personne qui vote FN. Si c’est pas le cas pour vous, vous avez de la chance, mais j’en doute.
    On ne peut pas sortir l’argument « dis-moi qui tu fréquentes, je te dirais qui tu es », sinon on bascule dans le « tous pourris sauf moi » que j’évoque plus haut.
    Je n’ai jamais aimé le réseau Voltaire. Bien avant qu’il ne parle de la Syrie, j’ai toujours trouvé que Meyssan était un opportuniste. Qu’il soit d’extrême-droite ou non est secondaire, c’est avant tout quelqu’un qui profite de la naïveté des gens pour vendre des livres.
    Maintenant, ça va sans doute vous étonner mais apprendre qu’un article d’un tel se trouve sur le réseau Voltaire ne suffit pas pour me faire conclure cette personne n’a aucune crédibilité.
    Ce qui compte pour moi c’est le contenu de l’article. J’ai toujours dit que l’important c’est ce qui est écrit et non pas qui l’a écrit et où.
    Prenons Annie Lacroix-Riz. Je ne connais pas et les trois articles que j’ai survolé sur le RV ne m’emballe pas plus que ça. En revanche, je ne vois aucun rapport avec la Syrie.
    Donc pourquoi la mettre là ?
    Pour trois articles où elle parle du nazisme et du vatican, il faut en conclure qu’elle est une proche de l’extrême-droite française ?
    Pour Jean Bricmont, j’allais protester mais après avoir lu certains de ses articles, je suis bien forcé d’admettre qu’il n’est pas net.
    Dommage car son livre avec Sokal était plus qu’intéressant. Ce livre avait au moins le mérite d’ouvrir un débat sur l’attitude de certains de nos, ahem, philosophes télévisuels d’aujourd’hui. Et d’ailleurs j’ai trouvé intéressant autant les arguments pour que les arguments contre. N’est-ce pas la base même de la philosophie, de rendre les questions plus intéressantes que les réponses ?

    Enfin je dérive.

    Maintenant une autre question : est-ce que JonDoe le commentateur = Frédéric Chatillon ? Ou un autre ?

  19. C’est bien gentil votre branlette mais je m’attendais à lire dans cet article une démonstration concrète qui explique en quoi la théorie selon laquelle la Syrie est attaquée par des milices payées par le Qatar de façon à renverser le régime et y installer un gouvernement pro occidental, le tout afin de contrer la Russie, serait fausse. Le mec de Infosyrie peut être aussi nazi que vous voulez, en quoi ca implique qu’il aurait tort sur tout ? Vous servez à quoi les gars à part vous faire plaisir en pratiquant la délation et l’attaque ad hominem à qui mieux mieux ???? On se demande qui sont les fachos dans l’histoire et qui est mû par la haine !

    1. « Le mec de Infosyrie peut être aussi nazi que vous voulez, en quoi ca implique qu’il aurait tort sur tout ? »

      Ca implique que comme ces potes Soral et Dieudonné , Chatillon est financé et grassement entretenu par des Dictatures , dont les dirigeants font tirer sur leur propre peuples

        1. Et c’est qui, qui paye les voyages a Téheran de Dieudonne, Blanrue, Mukuna,Moffa et toute la bande au P.A.S Ou ceux de Soral et Chatillon en Syrie

          une opération « divine » peut être faut arréter de nous prendre pour ce qu’on est pas

          1. Si tu le dis…
            On peut leur demander, aussi ?
            Ils vont dire, quoi ?

            (c’est juste au moment ou chirac a porté plainte au sujet des valises de billets qu’il aurait reçu, parait il. Apres on peut jouer au matyr de la liberté d’expression aussi…)

  20. Parler de néo-révisionnisme, c’est considerer que l’on peut immediatement apprehender l’histoire (
    sans recherche), c’est un concept ultra dangereux.
    Vous meme ne vous improvisez donc pas historien.

    Et puis, déstabiliser la syrie, pour aller remplacer le pouvoir par une dictature islamiste, ne rendra
    pas le peuple (ce mythique « peuple ») plus libre.
    On ne fera qu’attaquer insidieusement les chinois et les russes.
    Or a trop vouloir deplacer les equilibres, on met le bazard…

    1. En effet c’est totalement aberrant et dangereux !
      Les informations qui passent sur les chaines russes font état de la même vision du monde que les soit disant complotistes néo-révisionnistes de chez nous. Alors selon le site « reflets », ne pas adhérer bêtement aux idées sur la situation dans le monde Arabe en vogue au sein du bloc atlantiste, c’est être un sale facho révisionniste ? Quelle misère intellectuelle, vous n’avez pas parfois l’impression (je m’adresse aux rédacteurs de ce site) de servir la soupe au nouvel ordre mondial que veut imposer Sarkozy ? Si tout le monde se comportait comme vous, (délation, pensée unique), on y arriverait bientôt au nouvel ordre mondial. Vous vous faites plus fachos que les fachos, c’est brillant d’avori réussi ca , mais malheureusement peu courageux et peu utile à la société.

      1. Reflets info 100% Atlantistes,Otan compatible,casher approuvé.

        Les danseuses du ventre du numérique branché d’Alain Juppé.

        Reflets info te fait penser et agir comme il faut !

      2. Mais bordel de merde, on peut aussi ne pas adhérer aux motivations « atlantistes » sans pour autant adopter les thèses faisandées des copains du FN ou des conspirationnistes du web, non ?????

    2. Madouf, faut quand même comprendre que la montée de divers islamismes dans les pays dont nous parlons (Tunisie, Egypte, Libye, Syrie) s’explique parce que ce sont les seules forces politiques un peu organisées dans des pays où les autocrates amis des occidentaux ont persécuté toute opposition. Les mosquées ont été à la fois les seuls lieux de réunion, et les seules sources de reconstitution identitaire face aux tortionnaires et aux
      spoliateurs. Personne ne veut d’un scénario à l’iranienne, à commencer par les
      jeunesses des pays en question, mais faut bien admettre que
      l’occident a sa responsabilité dans tout ça. En attendant, les syriens se font tuer, alors les objections visqueuses des Lepen, Chatillon
      et consorts,

    3. Madouf, faut quand même comprendre que la montée de divers islamismes dans les pays dont nous parlons (Tunisie, Egypte, Libye, Syrie) s’explique parce que ce sont les seules forces politiques un peu organisées dans des pays où les autocrates amis des occidentaux ont persécuté toute opposition. Les mosquées ont été à la fois les seuls lieux de réunion, et les seules sources de reconstitution identitaire face aux tortionnaires et aux
      spoliateurs. Personne ne veut d’un scénario à l’iranienne, à commencer par les
      jeunesses des pays en question, mais faut bien admettre que l’occident a sa responsabilité dans tout ça. En attendant, les syriens se font tuer, alors les objections visqueuses des Lepen, Chatillon et consorts, je leur rentre profond, assez loin.

  21. « La fameuse liste « vous voulez des noms ? », elle est censée vouloir dire quoi ? »
    Qu’a un moment j’ai senti la lassitude m’envahir et j’ai ramassé les noms en masse, en pensant faire un wiki, histoire de m’en sortir. Et comme finalement j’arrivais à n’intéresser personne à mon histoire j’ai refiler le paquet à bluetouff, en me disant que y’ allait bien y’ avoir quelqu’un pour se pencher dessus, à un moment. En résumé la signification de cette liste c’est : STFW, n00b

    1. Ok.
      Un petit avertissement « attention liste brute non analysée » n’aura pas fait de mal.
      En tout cas je suis ravi de voir que tu n’adhères plus aux thèses du réseau voltaire en ce qui concerne le 11 septembre.

      PS : pour ne pas jouer les mystérieux, j’étais sur un forum que tu fréquentais aussi, il y a pas mal d’années, et que je ne fréquente plus maintenant (par manque de temps, non par désintérêt).

  22. Pffffffff … tiens, la volée de bois vert dans les commentaires me rappelle ce que j’avais pris quand j’avais osé critiquer messian et sa clique à propos de re-open 9/11 …
    5 ans au moins que je dis à es camarades que , décidément, y a des sources qui puent grave … dés que je lis « nouvel ordre mondial » , par exemple, je caresse ma barre à mine modéle CGT 1936 …
    3 ans que quand je vois mes camarades communistes locaux inviter un gonze qui claironne son « anti-impérialisme » sur le mode illuminati, je leur dis « putain que vous êtes cons » …
    et je compte pas le nombre de fois ou je me suis fait pourrir pour avoir dit que certains contributeurs du « grand soir » ben ça le faisait pas …
    enfin, faut persévérer …
    expliquer inlassablement par exemple que le discours de certains genre comité valmy , y me dérange … etc …

      1. Me suis disputé avec un ami sur le sujet, mais ça va mieux maintenant, on est réconcilié, c’est-à-dire qu’on évite le sujet. :)
        Perso, la raison pour laquelle j’ai toujours eu une méfiance vis-à-vis des thèses genre reopen, c’est que c’est trop beau pour être vrai.
        Disons-le tout net j’ADORERAIS que ce soit Bush, les américains, l’empire capitaliste qui soit derrière tout ça. C’est la raison pour laquelle je me méfie tout de suite de ces thèses, parce que je sais que Meyssan et compagnie vont me caresser dans le sens du poil en me disant ce que j’ai envie d’entendre.
        Alors je vais voir leurs sites avec un esprit aussi cartésien que possible, je vois leurs pubs pour des dvd, des livres, affichés à chaque page, je vois que Meyssan n’a jamais fichu les pieds aux Etats-Unis pour écrire son livre, qu’il s’est inspiré de thèses écrites ici et là sur les forums américains, je vois des arguments qui ne sont pas très logiques (pourquoi avoir à la fois miné les tours et fait exploser un avion dessus, avec tous les risques que ça comporte, alors qu’il suffisait de faire soit l’un soit l’autre ?) le tout sur le ton du : « ils vous mentent, ils vous manipulent et personne ne sait l’incroyable vérité sauf moi ».
        Bref…

        1. le fond du probléme c’est que toutes ces théories fumeuses n’ont qu’un seul objectif :
          réaffirmer la supériorité du peuple américain ( sur le mode Dieu créa les USA et Jésus parlait yankee avec un léger accent texan ) …
          Seul un inside job peut atteindre l’empire … les « sand-niggers » avec leur kalach , leur pataugas et leur mobylette sont trop cons pour ça …
          C’est vrai que c’est bien pratique pour maintenir les imbéciles dans leur sentiment de supériorité … ( pasque franchement un pays qu’est capable de perdre 5 avions de ligne en vol, qu’a pas un F16 à faire décoller pour les retrouver ou les abattre, etc, comment dire … ça fait un peu tafiole comme dirait Chuck Norris ! ) ce qui est désespérant c’est que chez nous, ça sert à que dalle si ce n’est à racler des cons de gauche et à les attirer vers le ramassis de cons d’extréme droite …

          Fin, comme d’hab, je dis ça je dis rien, hein …

  23. Ça a l’air intéressant cet article, mais il mériterait un gros petit résumé… Du genre conci, quoi…

  24. Des informations inexactes et approximatives. Pas vraiment ce que l’on peut appeler du travail de journaliste en somme.

  25. Je n’ai rien compris à cet article.
    Il est censé prouver quoi ?
    Que les gens qui ne sont pas d’accord avec la version officielle se connaissent et se soutiennent entre eux, de manière internationale ????
    la belle affaire…
    Et ce serait dénoncer quoi au juste ? qu’ils ont tort de ne pas être d’accord avec les opinions pré-établies de l’auteur de l’article ???

    « vous avez tort de ne pas être d’accord avec moi » en somme.
    wow …
    j’en frisonne…

    Je ne comprends vraiment pas l’intérêt de cet article qui semble partir de tout un tas de présupposés genre « le FN c’est mal » ou genre « Bachar El Assad c’est mal » ???

Comments are closed.