Toi… Toi… Tu vas avoir de gros ennuis, Reflets… Ils vont te couper en deux, te…

La semaine dernière, deux sources de Reflets, qui n’ont aucune relation entre elles nous ont aimablement répercuté des conversations qu’elles avaient entendues : si nous continuions à enquêter sur le Deep Packet Inspection, la Syrie et la Libye, nous et les agents de Telecomix, allions nous « faire buter ». Texto.

Reflets a immédiatement contacté son avocat, Maître Olivier iteanu et déposé une main courante.

Depuis le mois de février 2011, nous alertons nos lecteurs sur les ventes de Deep Paket Inspection dans des dictatures dures. Nous savons tous, journalistes comme industriels de ce secteur, que le DPI dans ces pays – surtout lorsqu’il s’agit de mettre en place un système d’écoute à l’échelle du pays – est utilisé pour repérer les opposants et leurs réseaux.

Vendre ces technonologies dans de telles conditions est inacceptable. Lorsqu’un pays comme la France, son gouvernement et son président favorisent la vente du centre d’écoute d’Amesys à Tripoli, ils ne se grandissent pas. Ils ont beau jeu d’aller jouer les libérateurs des peuples alors que quelques mois plus tôt, ils favorisaient très probablement l’arrestation d’opposants.

Reflets est par nature en pointe lorsqu’il évoque ces sujets. La rédaction de notre journal est en effet composée d’experts en informatique  et de journalistes. Vous avez lu dans nos pages, avant tout le monde, que des entreprises, notamment françaises, vendaient du DPI à des dictatures. Pour autant, il n’est pas le seul à s’offusquer de ces pratiques. Le Wall Street Journal a fait un article accablant sur Amesys. Le Canard Enchaîné en est à son troisième ou quatrième article. Il a même précisé dans son édition du 12 octobre 2011 que la Direction du Renseignement Militaire avait participé à l’installation de ce centre d’écoute à Tripoli. Le journal de 20 h de France 2 du 15 octobre a évoqué le sujet de manière assez négative pour l’entreprise et pour le gouvernement français.

Kadhafi et la France — France2 par jackyshow38

Les auteurs de ces menaces contre la rédaction de Reflets risquent donc de devoir « buter » également une tripotée de journalistes s’ils veulent que les articles sur ces sujets cessent. L’autre solution consistant à ne plus vendre ces technologies à des dictateurs. Il y a d’autres marchés pour ces technologies.

L’un des membres fondateurs de Reflets est par ailleurs pigiste au Canard Enchaîné. Nous pourrions très bien ne plus rien publier sur ce sujet dans Reflets et abreuver le Canard d’informations…

Enfin, une autre possibilité pour que nous cessions nos investigations, serait de nous faire parvenir 10 millions de dollars (l’inflation) et 10 monster trucks. ;)

En attendant que les monster trucks soient livrés, nous allons simplement déposer une copie de nos dossiers concernant Amesys, BlueCoat et ses confrères dans les locaux du Canard Enchaîné.

Une sorte d’assurance…

Twitter Facebook Google Plus email

72 thoughts on “Toi… Toi… Tu vas avoir de gros ennuis, Reflets… Ils vont te couper en deux, te…”

    1. Pas de soucis…
      :)
      S’il arrivait quoi que ce soit à l’un d’entre nous, le shitstorm qui s’abattrait serait assez terrible. Ne pas sous-estimer ce que l’on a dans la besace et que l’on a pas encore publié. Dossier qui est désormais stocké à la rédaction du Canard…

      1. Haaan pourquoi vous publiez pas tout ? Sous couvert d’être des anarcho-gauchistes vous n’êtes que de vils fascistes !§§
        Trêve de couillonneries, ces menaces prouvent que votre taf sur les DPI ne revient pas à pisser dans un violon. Et ça, ça fait plaisir, bravo.
        Et sinon une petite question, tu dis que le JT de ce soir sur France 2 a parlé des DPI, du coup je viens d’aller le zieuter en diagonale sur l’immonde site de la chaîne, et je n’ai rien vu de tel… J’ai mal vu ou y’a une erreur de date dans l’article ?

      2. Pourquoi pas aussi un fichier chiffré, à la Wikileaks ?
        (d’ailleurs, on n’en a plus entendu parler, de ce fameux fichier…)

        Sinon :
        « Lorsqu’un pays comme la France, son gouvernement et son président favorisent la vente du centre d’écoute d’Amesys à Tripoli, ils ne se grandissent pas. »

        Humour inside ?
        Pour ce qui est de se grandir… ça c’est déjà vu sur des photos officielles !
        Rôôôô… vous cumulez les problèmes que vous allez avoir, les gars !

    1. Au fait ils l’ont gardé le trou avec la plaque commémorative ? Depuis le temps…

      Sinon bonne chance à toute l’équipe, ça doit pas être facile tous les jours, ne vous laissez pas faire.

        1. Je ne pense pas que nous ayons un intérêt encyclopédique mais si tu regardes la page d’Amesys par exemple http://fr.wikipedia.org/wiki/Amesys , nous n’y sommes même pas mentionnés alors que nous somme bien à l’origine de cette information.

          Pareil pour TMG, pas un mot sur le blocage de la riposte graduée suite à la publication de reflets alors que les députés eux-mêmes n’y sont pas parvenus : http://fr.wikipedia.org/wiki/Trident_Media_Guard_(TMG)

          Pas un mot sur l’affaire Blue Coat en Syrie : http://en.wikipedia.org/wiki/Blue_Coat_Systems malgré nos publications…

          Il faut croire que Reflets est encore un blog perso farfelu aux yeux de Wikipedia, une source non fiable.

          Après sur le fond comme sur la forme, on s’en cogne un peu, les personnes qui nous lisent sont notre récompense. On a pas d’objectif SEO ni de coût au 1000. On continue à faire ce qu’on sait faire.

          On laisse l’encyclopédie aux autre, on continue à faire de l’info comme on sait la faire et ça nous suffit amplement. Si un jour une personne juge que Reflets à sa place dans une encyclopédie, ça ne sera surement pas nous.

          1. Ouais ben je peux rajouter ça dans ma todo list, il me reste encore un tout petit morceau de foi en la wikipédia Française.

            Y a t il un membre de reflets.info ayant une carte de presse ? Ça peut être un bon argument…

  1. Souvenez-vous que les locaux de médiapart avaient été visités lors de l’affaire Bétancourt. J’espère pour vous que vous avez des copies cachées ailleurs que dans les rédactions de journaux pour plus de sécurité.

  2. Bravo à vous de résister aux menaces de ces salopards.

    La chaîne ARTE est je pense plutôt friande de ce genre de révélations.
    N’y aurait il pas une possibilité du côté de cette chaîne.
    Plus il y aura de monde à éliminer…

  3. vous faites la victime mais vous vous comportez exactement comme alain bauer .
    votre dernier billet « technique » et syrien vise t’il a joindre aux surveillés de tarnac d’autres surveillés à base Damas Amsterdam et voila la nouvelle filière qui sort du chapeau à grosse concentration en cellule combattante chez les bucherons creusois.Ce n’est pas sérieux .
    vous délirez à peu près autant que la dcri.

    1. Sachant que Kitetoa travaille au Canard, j’ose espérer qu’il les a formé un minimum au b.a.ba de la crypto afin de les mettre à l’abri ;-)

      Et pui, avant d’arriver au CAnard, les infos sont ailleurs, d’où l’intérêt de mettre un pays tout entier sous écoute…

  4. Ça me paraît un peu gros quand même.
    Sans remettre en cause la fiabilité de vos sources, il y a bien d’autres moyens plus simples et plus discrets de faire taire quelqu’un : une inspection-surprise du fisc ou un traquenard avec une prostituée dans un motel.

    1. On est pas trop branché putes chez reflets. C’est un luxe de politique et c’est un nid à emmerde, l’ami DSK pourrait t’en causer mieux que moi. Ensuite il ne peut s’agir que d’intimidation maladroite et un poil cavalière ;)
      ENsuite pour le fisc vu ce que je gagne les pauvres, ca pourrait être drôle, c’est même surement eux qui me doivent du pognon tiens.

    2. Ha oui, tiens… les putes… on a eu droit à une tentative de corruption avant ça, mais jamais aux putes… C’est totalement injuste…

      On peut avoir de la coke avec, tant qu’à faire ? (et du champagne, bien sûr)

  5. Il n’y aurait pas moyen de faire un dossier en collaboration avec MISC ?

    C’est quand même la référence de la catégorie « sécurité info » dans la presse Française. Par contre, je ne sais pas si c’est dans leur ligne éditoriale.

  6. Yo, moi je dis normal que la FR vende de la DPI, on est les plus forts dans ce domaine. Je ne comprends pas cette critique car on vend bien des armes, des avions et centrales nucléaires, et tout cela ca ne fait pas broncher….alors pourquoi la DPI devrait faire monter au plafond???
    Attention : je ne suis pas d’accord sur les menaces ou je trouve que reflets.info a raison d’appuyer sur ce point.

    1. L’affaire syrienne, mêlée à l’affaire Amesys en Libye, mêlée à la Hadopi et la la LOPPSI en France, mêlée à la FRA-law en Suède (à l’origine de la formation de Telecomix, d’ailleurs, si je ne me trompe pas), mêlée à… Bref… Un beau paquet de choses à mettre en relation les unes aux autres pour en sortir un argumentaire solide et appuyé par des exemples concrets sur le sujet, oui.

      C’est à faire, ça demande juste du gros boulot sérieux de synthèse :)

  7. Il reste à identifier la menace comme réelle.
    Les gaucho-anarcho-frontistes sont tjs prompts à laisser aller leur colère.
    Promenez-vous dans les bouchons automobiles : selon l’individu l’invective peut très vite être considérée comme une atteinte à la vie.

    Bref, quel que soit le dossier, dès que l’on aborde quelques cdntaines de millions et/ou que l’état est en cause (l’affaire Bétancourt justement) les menaces à peine voilées se dévoilent : pétrole (affaire Elf), financement des partis (Bétancourt), vente d’armes (Karachi, Rainbow Warrior), progéniture (Mitterrand François et ses écoutes et sa cellule spécialisée), le nucléaire (les agents d’EDF qui perçaient les pneus des bagnoles pour faire croire que les écolos s’en prenaient aux automobilistes, la mort d’un écolo lors d’une manif, la pression contre les médias dans l’après-Tchernobyl).
    Etc, etc.
    Et les États-Unis ont certainement les fesses bien plus sales que les notres avec leurs tortures ciaesques, leur Guantanamo, leurs essais à base d’uranium appauvri sur des populations civils entières à Fallujah).

    L’homme est une vraie merde.
    Mais ce n’est pas une raison pour ne pas croire dans un avenir un peu plus lumineux.
    db

  8. Bon, le chef des gros lourdauds est en route pour le bureau de la juge Zimmerman:
    http://www.20minutes.fr/article/807616/numero-1-renseignement-mis-examen

    Mais je comprends d’ou viennent les qq infos lues cette semaine dans le canard, dont le net n’a pas l’air d’être la tasse de thé (yaka voir leur site: Le palmipède sur iPad c’est pas demain la veille! Au moins on pourra pas effacer leurs articles à distance, Mode Kindle-Orwell inside!).

    Un 1er article en guise d’avertissement? Ils vont être contents, les lourdaux, de voir le relais passé à des gens pas vraiment impressionnables!

    Mouarf!!! Pas certain que Total puisse aller pomper le si courtisé brut léger Lybien si apprécié de la chimie fine si vous avez du lourd: C’est d’ailleurs sans doute d’ailleurs le véritable axe de méfiance à avoir car pour les boites à DPI, les centres de Khadafou c’est plutôt une référence sur leur marché d’enculés!

  9. Font bien rires les menaçants, rira bien qui rira le dernier, auraient-ils oublié qu’All Your Bases Belong To Us?
    Continuez reflets! il y aura toujours quelqu’un pour vous supporter!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *