#rev11 – Le droit international c’est bien, mais il ne faut pas abuser

Souvenez-vous… Après le coupable silence des puissances occidentales, et particulièrement de la France -sauf pour proposer ses forces anti-émeutes à Zine ben Ali– est arrivé le temps de l’action. Au lieu de saisir la totalité des avoirs Libyens, il était décidé à l’ONU de tapisser de bombes le pays. Une stratégie qui a fait ses preuves en termes de coûts humains et financier, en Irak et en Afghanistan. L’ONU permettait à l’énervé de l’Elysée qui rêvait d’une petite guerre bien à lui et d’une remise en selle internationale (ainsi qu’à ses alliés), de bombarder la Libye de Kadhafi afin de mettre un terme aux massacres de civils. Vous savez, le très méchant colonel Kadhafi, celui-là même que Nicolas Sarkozy recevait en grande pompe à Paris il y a quelques années, à qui il essayait en vain de vendre une centrale nucléaire, des missiles, des avions de chasse.

L’ONU n’allait pas jusqu’à permettre les troupes au sol. Mais depuis le début de l’opération en Libye, tout le monde sait qu’il y a des troupes au sol. Principalement britanniques et françaises. Les deux pays le nient farouchement. C’est pourtant un secret de polichinelle. Al Jazeera vient de filmer quelques-uns de ces hommes qui aident les rebelles et pointent, probablement, les cibles pour les bombardements aériens.

Al Jazeera donne par ailleurs une intéressante information sur les hélicoptères français. Ils devaient engager un tournant dans ce conflit qui s’éternise alors que les puissances occidentales, et en premier lieu la France voulaient un engagement court. En revanche, elles voulaient un retour sur investissement, en terme d’image, très fort. Ces hélicoptères ne sont toujours pas en action sur place.

Le droit international, c’est bien. Les pays, pas plus que les individus, ne sont assez avancés dans le cycle de l’évolution pour s’auto-réguler sans écraser leurs voisins. Les puissances occidentales sont les premières à l’imposer. Aux autres. Parce que pour ce qui est de le respecter…

Visiblement, c’est officiel après ces quelques images d’Al Jazeera, en contradiction totale avec le mandant de l’ONU, des troupes occidentales se promènent au sol en Libye.

Et pour ce qui est de la Syrie, de Bahreïn, on verra plus tard, il n’y a pas de presse, pas assez de morts sans doute.

 

Twitter Facebook Google Plus email

Auteur: Antoine Champagne - kitetoa

Dinosaure du Net, journaliste à ses heures. A commis deux trois trucs (Kitetoa.com, Aporismes.com et Reflets.info).


15 thoughts on “#rev11 – Le droit international c’est bien, mais il ne faut pas abuser”

  1. desole mais je suis pas du tout d accord.
    Les regimes tunisiens (ou egytiens) n ont pas tenté d ecraser la rebellion avec des chars et de l artillerie. Vous semblez oublier que si nous n etions pas intervenu, les rebelles auraient tous ete massacré (Kadafi s en etait d ailleurs pas caché)

    Que Sarkozy est voulu redorer son blason avec cette operation c est sur, mais est ce que ca la rend pour autant mauvaise en soi ? (d ailleurs la cote de popularite de Sarkozy n a pas profite de notre intervention en libye)

    Kadafi hors circuit est ce une mauvaise chose ?
    C est vrai qu il y a une hypocrisie sur les troupes au sol, mais doit on faire durer la guerre plus longtemps (et donc faire plus de victimes) parce qu on ne veut pas utiliser les moyens les plus adaptés.
    S il faut des helicopteres au lieu d avions et des personnels au sol pour les guider, eh bien faisons le !

    Il y a bien évidement un risque d engrenage mais si on ne prends jamais de risques on ne fait jamais rien

    1. pour les régimes tunisiens et egyptiens, revoyez vous cours d’histoire très contemporaine.
      Vous pouvez aussi vous interroger sur le traitement qui est fait des crimes comis en Syrie, au Yemen et à Bahreïn.
      La cote de Nicolas Sarkozy n’est pas remontée après cette intervention parce que… parce que quoi qu’il fasse elle ne remontera pas ?
      Kadhafi hors circuit, c’est une très bonne chose. Quel sera le suivant ? Sur quelles bases ?

      1. Sur quelles bases

        Tel que je vois les choses, la France a reconnu la rébellion comme les représentants légaux du peuple Libyen. Dés lors, ces deux pays sont autorisés à former des alliances militaires si bon leur semble, tant que l’ONU n’y voit pas d’inconvénient. Le mandat accordé à l’OTAN a nécessité l’appui de l’ONU car Kadhafi était encore considéré comme le chef de la Libye à l’époque, et qu’une nation internationale a besoin d’un mandat accepté par les pays participants. Une opération de la France en revanche, n’a pas besoin d’un tel feu vert.

        Je ne suis pas sur qu’il y ait un problème de droit. Si les conseil de la révolution demandait à la france d’amener des soldats, il n’y aurait pas besoin de l’aval de l’ONU pour le faire.

      2. « revoyez vous cours d’histoire très contemporaine »

        je dois etre bete car je ne vois pas de quoi vous voulez parler. Moubarak et Ben Ali ont ete lache par l armee. Celle ci na jamais utilise de laviation ou des blindes contre les manifestants. Le gros de la repression etait fait par la police en civil. (d ou la proposition de notre MAM adorée ;-( )

  2. Sans vouloir jouer au troll, il est bien connu que le meilleur moyen de défendre des gens c’est de déclarer des guerres.

    D’ailleurs j’en profite pour ajouter qu' »on » a peut etre « aider » a virer Kadhafi du pouvoir mais qu’on a la moitié des dictateurs mondiaux de ces 50 dernières années qui se dorent tranquillement la pilule sur la cote d’azur avec les compliments des differents gouvernements Français. ;)

    On ferait peut etre mieux de la jouer un peu plus fine …

  3. Cette vidéo montre quoi ? Sans doute des gens des services secrets qui ciblent les bons batiments au lieux des mauvais pour éviter de faire le plus de victimes.

    D’un point de vue militaire, se sont des unités non combattantes j’imagine, et d’un point de vue personnel, je préfère ca que des raté (déjà que l’on en a déjà assez avec ses « cibleurs ».

    Concernant les avoirs libyens en france voir en Europe, ses biens ne sont ils pas gelé avant même le début du conflit ?

        1. Erreur. La FNAC est un établissement privé qui a soudain découvert sa position délicate. Rien à voir avec l’Etat. Depuis le début du printemps arabe Reflets.info demande à Bercy et à l’Elysée où l’on peut consulter une liste des avoirs saisis en France.
          Résultat ? Pas de réponse.
          En Suisse les avoirs dans les banques privées ont immédiatement été saisis.
          En France rien.
          Il y a quelques jours, des journaux américains ont révélé que la SocGen avait placé 1milliard de $ pour le compte de la Libye de Kadhafi. Mais cela n’a pas été repris à ma connaissance.

          1. La FNAC a priori conseillé par Bercy cependant. Par contre effectivement, je comprend maintenant pourquoi le doute peut être présent concernant les avoirs Libyen (comme quoi il vaut mieux causer, on apprend des trucs ;) )

  4. Mais non hein… C’est des effets spéciaux tout ça… Quand on regarde regarde tf1 en streaming c’est pas une rediffusion, c’est les force du mal qui s’agitent nous font croire ça, en effet dans les tuyaux les forces du mal s’agitent, créant des intérférences pour faire rentrer les courbure des ondes dans des torssions de spirale infernale. C’est pour ça que sarkozy à des interférences et qu’il fait des macro mouvements c’est des appels au secours pour dire: Regardez je rapatrie mes neuronnes!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *