Journal d'investigation en ligne et d'information‑hacking
par bluetouff

HADOPI : Alors comme ça TMG se dit prêt pour surveiller le Streaming et le Direct Download ?

TMG... Trident Media Guard... rien que le nom de cette société est un poème. Vous aussi vous avez en tête l'image d'un Poseidon croisé avec un Cerbère du Net ? Vous ne voyez pas qui est TMG ? Bougez pas on va vous rafraichir la mémoire... TMG c'est la société mandatée par les ayants-droit pour surveiller les oeuvres de l'esprit échangées sur les réseaux peer to peer.

TMG... Trident Media Guard... rien que le nom de cette société est un poème. Vous aussi vous avez en tête l'image d'un Poseidon croisé avec un Cerbère du Net ? Vous ne voyez pas qui est TMG ? Bougez pas on va vous rafraichir la mémoire...

TMG c'est la société mandatée par les ayants-droit pour surveiller les oeuvres de l'esprit échangées sur les réseaux peer to peer. Une fois les IP des internautes partageurs collectées, elle transmet le fruit de son dur labeur de milice privée du Net à la Haute Autorité qui décide (ou pas) d'identifier puis d'avertir les internautes en question, avec un mail de recommandation "pédagogique"... qui ne recommande d'ailleurs pas grand chose.

Le souci de TMG, c'est que la société a oublié qu'elle était adulée des internautes. Elle n'a donc pas jugé bon de sécuriser un "serveur de test", laissant fuiter les données personnelles d'internautes et dévoilant les petits dessous pas jolis jolis de la collecte d'IP dans le cadre de la riposte graduée... si si, je vous assure les adresses IP, mêmes parfaitement publiques car accueillant un serveur, sont bien des données personnelles, je tiens ça de mon rapide passage de 5h au BEFTI pour causer d'une PUR campagne comm', avec des officiers au demeurant charmants.

Malgré la totale opacité du résultat du triple audit de la société nantaise, les voilà qu'ils reviennent (la force du désespoir ?) avec une...