TMG et le risible déni de Marc Guez

Dans un mail rendu public sur Electron Libre, Marc Guez s’adonne à un exercice de style pour le moins périlleux, portant des accusations étranges. Dans quelques lignes, monsieur, Guez, vous risquez de ressentir ce qu’il
Abonnez-vous ou connectez-vous pour lire le reste de cet article
Twitter Facebook Google Plus email

13 thoughts on “TMG et le risible déni de Marc Guez”

  1. Même pour les fessebouqueux, il n’est pas téléchargeable : une fois connecté, la page demande… soit de payer, soit de mettre en ligne un nouveau document soi-même. ;)

    Mais la page restera dans mes marque-ta-page jusqu’à lecture complète. :<

  2. Risible ?

    C’est comme dire que HADOPI sert à défendre les artistes.
    On ne trouve meme pas les artistes qui defendent hadopi dans les divers listes d’oeuvres surveillées qui circulent.
    A se demander si ces fameux artistes ne parlent pas juste pour aller sur les plateaux télé de canal+ (dont les oeuvres qu’ils financent sont elles, bien dans les listes).

    Il ne faut pas s’attendre qu’un opérateur privé agisse de manière neutre, autrement que pour de l’argent.
    Alors la défense de « l’art » … pouha..

    HADOPI ne peut pas, a mon avis, atteindre sa mission en faisant autre chose que des grabdes phrases vides de sens, alors je ne m’etonne meme pas de lire du baratin de la part de TMG.

    J’y pense: c’est le moment de relire cet article:

    http://bluetouff.com/2010/04/23/hadopi-comment-tmg-compte-reellement-pieger-les-internautes/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *