Ventes d’armes à la Libye : une nouvelle source implique sérieusement la France

Il y a quelques jours, Reflets.info compilait les données publiques françaises sur les ventes d’armes à la Libye. Il apparaissait que le colonel Kadhafi n’avait pas toujours été le boucher que l’on décrit aujourd’hui et semblait tout à fait fréquentable pour les entreprises françaises et l’Etat.

Chacun se souvient par ailleurs de l’accueil en grande pompe à Paris réservé au leader libyen par le président Nicolas Sarkozy.

Aujourd’hui, le Guardian a mis en lumière les données compilées par l’Union Européenne sur les ventes d’armes des pays membres à la Libye. Vous découvrirez quelques détails qui étaient passés inaperçus dans notre propre compilation. De fait, on y trouve des ventes d’armes légères (fusils) qui étaient bien moindres dans les comptes du rapport fait au Parlement. De même, apparaissent les gaz incapacitants si utiles pour le maintien de l’ordre, dont on sait désormais grâce à Michèle Alliot-Marie, que le savoir faire est internationalement reconnu. Et pour ce qui est de la Libye, MAM en connait un rayon, grâce à son compagnon, Patrick Ollier, avec qui le Web est si méchant.

Bonne lecture.

Les données publiées via le Guardian sont ici.

Le lien vers le PDF dont sont issues ces données.

Twitter Facebook Google Plus email

Auteur: Antoine Champagne - kitetoa

Dinosaure du Net, journaliste à ses heures. A commis deux trois trucs (Kitetoa.com, Aporismes.com et Reflets.info).

3 thoughts on “Ventes d’armes à la Libye : une nouvelle source implique sérieusement la France”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *