Supersarko, sauveur du monde : il y a du laisser aller…

Merci monsieur le président. Merci d’utiliser à bon escient vos super-pouvoirs tant de fois vantés. Vous avez six cerveaux bien irrigués et cela se voit : vous avez sauvé l’économie mondiale, vous avez tué les
Abonnez-vous ou connectez-vous pour lire le reste de cet article
Twitter Facebook Google Plus email

Auteur: Antoine Champagne - kitetoa

Dinosaure du Net, journaliste à ses heures. A commis deux trois trucs (Kitetoa.com, Aporismes.com et Reflets.info).

5 thoughts on “Supersarko, sauveur du monde : il y a du laisser aller…”

  1. c’est trop

    je comprends parfaitement qu’on veuille frapper les esprits, mais là, je ne peux tout simplement pas linké ça (j’ose espérer reflets != ro**en ou *chan)

    j’allais proposer laisser une version censuré d’images de certains de vos articles, mais en fait, il y a encore plus simple
    remplacer les images par des ***IMAGES CHOQUANTES*** et ne les affiché qu’au survol de la souris, unptit hover tout bête, y en a surement des déjà tout fait en javascript partout sur le web et je suis certains que c’est dans vos cordes ;)

  2. Bonjour, reflets n’a pas pour vocation de vous protéger de la réalité, ça c’est le rôle d’un gouvernement.
    Une photo est une information, mais là où vous entièrement raison, c’est qu’on devrait avertir et ne pas les infliger aux personnes qui ne les supportent pas

    1. j’ai longtemps hésité avec ce sujet.
      jusque il y a peu, je ne mettais pas ces image en accès direct. Elles étaient derrière un lien avec un avertissement.
      Mais je crois que dans ce cas précis, il y a urgence à montrer la réalité.
      – Parce que les gens qui sont les photos méritent l’intérêt total et déterminé de la communauté internationale
      – Parce que le stoytelling est à un niveau rarement atteint et qu’il dessert ces personnes
      – parce que si les esprits ne sont pas frappés, ils seront oubliés dès ce soir
      – parce que se ne pas les voir contribue à déshumaniser quelque chose de très humain.
      – parce que même les personnels médical craquent complètement face à l’horreur que e gouvernement de ce pays leur impose et qu’il faut le faire savoir avec la plus grande précision possible. Il y a une différence entre « des blessés graves » dans le cours d’un article et les images que vous avez vues. Je suis sûr que c’est beaucoup plus concret pour vous.
      – Parce que souvenez-vous de cette photo :
      http://thegoodparts.files.wordpress.com/2007/12/nick-ut-associated-press-pulitzer-terror-napalm.jpg
      Elle a changé le cours de l’histoire.
      Peut-être autant que toutes les manifestations contre la guerre du Vietnam, que l’engagement des artistes contre cette boucherie, …

  3. Je suis d’accord avec vous !
    Laissez la télé relater les informations de guerre façon bisounours, ça n’est pas ce que j’attends de l’info sur internet.
    J’ai aussi trouvé ces photos extrêmement dures et très choquantes, mais comment peut-on se plaindre, là-bas c’est ce qu’ils vivent en ce moment au quotidien. On ne leur demande pas si ce degré d’image leur convient ou non.
    Tous ces impacts d’explosion qu’a reçu cet homme dans son dos, imaginez la douleur !! imaginez le travail de soin. imaginez les séquelles à vie pour cet homme. imaginez que ce n’est qu’un cas sur des centaines ou des milliers. Comment peut-on rappeler cette réalité de la guerre si ce n’est en montrant ces photos. Si ces blogueurs les ont mis sur leurs Facebook, c’est parce qu’ils voulaient que les occidentaux voient ça ! Ce massacre. alors mettez votre chichi de côté, vous êtes adulte.
    Mais c’est vrai, prévenez quand c’est aussi trash. au moins un mot choc! qui nous parle, comme un nsfw.

  4. je suis bien d’accord qu’il faut conserver les photos, et même les diffuser, car ce sont des preuves

    par contres, je penses qu’on ne diffuse pas une information accompagné de contenu choquant 95% des personnes pouvant y avoir accès, ça n’aide pas vraiment à sa diffusion, et joue contre l’information au final
    Les journalistes sont là pour témoigner, pas faire un show dégoutant, je n’ai pas besoin de preuves pour savoir que l’horrible existe, je l’ai assez vécu, sinon un jour les jt se battront pour la vidéo du dernier viol collectif
    ce que je veux, c’est éviter le sensationnalisme

    et puisque bluetouff me semble d’accord, proposer les sources/preuves, sans les imposer, me semble la solution idéale
    ;)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *