Journal d'investigation en ligne et d'information‑hacking
Reflets poursuivi par Altice : la liberté d'informer menacée

Le groupe de Patrick Drahi tente de contourner le droit de la presse. Altice a des milliards, nous avons un site Web. Aidez-nous à défendre la liberté de la presse.

par Antoine BELLIER

Alors, on n’attend pas Patrick ?

Dessous Choc #8

Dans ce nouvel épisode de Dessous Choc nous ne sommes pas allés au camping rencontrer Franck Dubosc en Patrick Chirac. Nous allons parler d'un autre Patrick. Nous avons tendu le micro à Antoine Champagne, le cofondateur et rédacteur en chef de reflets.info. Il nous explique les enjeux de la procédure judiciaire qui oppose Reflets au groupe Altice, à la suite des révélations sur son propriétaire, le milliardaire Patrick Drahi.

Depuis maintenant quelques semaines Reflets fait l’objet d’une procédure judiciaire lancée par le groupe Altice de Patrick Drahi. En cause, quatre articles issus des données des hackers de Hive qui révèlent le train de vie plus que confortable du milliardaire entre déplacements réguliers en jets privés, commerce dispendieux d’œuvres d’art et optimisation fiscale.

Ces révélations, on l’imagine, n’ont pas été, du goût de l’intéressé qui n’a pas hésité à attaquer Reflets en référé au tribunal de commerce de Nanterre, estimant qu’une « menace » pouvait peser « sur les sociétés du groupe Altice face à l’incertitude du contenu des parutions à venir qui pourraient révéler des informations relevant du secret des affaires ».

Si ce dernier argument n’a pas été retenu dans l’ordonnance rendue début octobre et que les articles mises en cause peuvent être laissés sur le site, Reflets n’a en revanche pas le droit d’en écrire de nouveaux sur le groupe Altice sur la base des documents récupérés par les pirates de Hive.

Cette décision problématique, dénoncée par Antoine Champagne ainsi que par de nombreux autres médias, est une censure par anticipation qui a toutes les caractéristiques d’un procès-bâillon. Elle constitue, pour le coup, une véritable menace pour le journalisme d’investigation et l'indépendance de la presse. Reflets a fait appel, l'audience se tiendra le 23 novembre.

Une info, un document ? Contactez-nous de façon sécurisée