#Onsavépa® : le Amesys nouveau est arrivé

Vous connaissiez déjà le Spanou® d’Amesys devenu culte dans nos pages et repris depuis hier par notre ami Aziz Ridouan au sujet du dossier Amesys. Mais qu’arrive t-il donc à tout ce petit monde qui semble pris d’un mal bien étrange ? Au moins au Quai d’Orsay, la réponse est claire « on ne commente pas« , c’est d’ailleurs le seule commentaire officiel qui sortira : « on ne commente pas« .

Chez Amesys le problème, c’est qu’ils sont bien obligés de commenter… quitte à sortir des énormités sur BFM comme c’est le cas ce soir avec un splendide Onsavépa :

« La société ne pouvait pas se douter que son logiciel serait utilisé à des fins répressives« 

Quand on fourgue un Glint chez Amesys, dans de belles démocraties, comme la Libye de Kadhafi, comme le Kazakhstan, « on ne peut pas se douter que c’est à des fins répressives« . Un Glint, un Eagle et hop, tout va mieux ! L’herbe verte pousse dans le desert, votre femme revient et votre penis s’allonge !

Le Spanou® s’était un peu vu, d’ailleurs le PDG de Bull, présent sur le sol libyen pour fourguer un upgrade de son Eagle/Glint à Abdallah al Senoussi quelques jours à peine avant le début de la révolution n’a jamais commenté publiquement l’affaire, il a courageusement envoyé au feu son directeur commercial pendant qu’on le décorait de la légion d’honneur.

Mais Onsavépa® quoi au juste ?

Glint_EN

  • Onsavépa® qu’on leur avait vendu un système Nation Wide, à l’échelle d’une nation, pour faire de l’interception globale, sur l’ensemble de la population. Ah fuck… ça c’est écrit sur notre super brochure commerciale.
  • Onsavépa® que le chef de projet côté libyen, c’était Abdallah al Senoussi, le monsieur sécurité du pays, condamné en France pour acte de terrorisme et recherché par la cour pénal internationale pour actes de torture. Sa page Wikipedia n’était probablement pas à jour ou le proxy filtrant du lan d’Amesys fonctionne un peu trop bien.
  • Onsavépa® pas que Kadhafi traquait des dissidents, des journalistes et des blogueurs… Ben oui, vous vous doutez bien qu’avec un joujou Nation Wide qui écoute tout le monde, on a environ 98% de dommages collatéraux… mais non… Chez Amesys c’est simple, c’est l’ensemble de la population libyenne qu’on pensait soit pédophile, soit terroriste.
  • Onsavépa® qu’il s’agissait d’un contrat de gouvernement à gouvernement. D’ailleurs c’est simple Philippe Vannier et Mouhamar Kadhafi sont des amis de 30 ans, ils allaient au Queen ensemble tous les weekend pour les soirées mousse.
  • Onsavépa® qu’on avait été introduit là bas par volonté politique, par l’entremise de Ziad Takieddine et Claude Guéant.

Mais alors ? Si Onsavépa® chez Amesys, pourquoi nous on l’a su ?

Allez la petite charade du jour.

Ad…

Mi…

E…

Sys…

Nous… onsé® que l’Amesys nouveau est arrivé, que le Eagle nouveau est arrivé, et on attend impatiemment de savoir à qui elle a cédé Eagle, qui va s’occuper de la maintenance des 2 millions d’euros de blades IBM et du software qui va intercepter et archiver les communications de tous les marocains… et oui ! Nous, étrangement, onsé®…

 

 

Twitter Facebook Google Plus email


10 thoughts on “#Onsavépa® : le Amesys nouveau est arrivé”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *