HADOPI : La Haute Autorité remet la SCPP à sa place

Nous avions attiré votre attention sur la dernière sortie médiatique de Marc Guez. Ce dernier, après avoir sucé le contribuable en venant pleurnicher pour une loi que tout le monde savait stupide dés le départ,
Abonnez-vous ou connectez-vous pour lire le reste de cet article
Twitter Facebook Google Plus email

14 thoughts on “HADOPI : La Haute Autorité remet la SCPP à sa place”

  1. « C’est la raison pour laquelle l’Hadopi ne pourrait que déconseiller aux utilisateurs de recourir à des solutions de reconnaissance des contenus et de filtrage réalisées en dehors du cadre légal. »

    Ça fait quand même sourire de lire ça de leur part quand on voit les SFH sorties y’a quelques mois :p.

  2. « la Haute Autorité semble plaider pour une politique d’action où l’intelligence est placée côté utilisateurs et non chez les fournisseurs d’accès »

    Si techniquement parlant, c’est bon pour la neutralité du réseau, ça l’est beaucoup moins pour la présomption d’innocence.

    Personne d’un peu sensé (parmi les internautes et surtout les geeks) ne va délibérément un logiciel de filtrage qui va l’empêcher d’utiliser certains protocoles, voire l’empêcher d’aller sur certains site ou de dl certains contenus.
    Personne ne choisi délibérément de se crever un œil !

    Donc, j’imagine qu’il y aura une « carotte » juridique pour inciter les gens à installer ce truc. Sans ça on sera considéré comme « louche » (autant dire suspect.)

    C’est un progrès, c’est pas le Pérou non plus, mais ça avance.
    La SCP ne va pas en rester là, mais la HADOPI se rebiffe, c’est encourageant.

    Les Labs Hadopi vont peut être servir à quelque choses, finalement…

  3. « Personne d’un peu sensé (parmi les internautes et surtout les geeks) ne va délibérément un logiciel de filtrage qui va l’empêcher d’utiliser certains protocoles, voire l’empêcher d’aller sur certains site ou de dl certains contenus.
    Personne ne choisi délibérément de se crever un œil ! »

    Ca j’ai envie de te dire que c’est pas mon problème, d’une manière générale je n’utiliserai pas ces logiciels. Ensuite il existe bien une manière intelligente de construire une solution intelligente qui ne ressemble pas à ça :
    http://bluetouff.com/2010/11/18/lombre-de-lopus-dei-plane-sur-le-projet-de-normalisation-europeen-du-filtrage-du-net/
    … et qui peut servir à des familles

    1. heu, je ne vois pas bien le rapport…

      Je ne sais pas si je me suis bien expliqué…
      ce que je crains, c’est qu’on nous « recommande » de placer ce filtre de nous mêmes sur notre connexion, afin d’éviter d’être soupçonné de téléchargement sauvage de photo de vacances.

      C’est pas nouveau, ce serait le grand retour du pipoware made in Orange que vous aviez décortiqué.

    2. on est bien d’accord utiliser un logiciel s’avère la pire incohérence ou preuve de la schizophrénie de ce système qui n’en est pas un, enfin bon on sait ce que c’est de vouloir mais en terme de sécurité et d’impartialité c’est autre chose :)
      Au fait j’espère que l’on se reverra prochainement l’ami :)

  4. La plus grosse aberration de la HADOPI c’est surtout qu’elle se charge de faire des études sur les nouvelles technologies & télécommunication alors que nous avons déjà l’ARCERP qui est compétente dans le domaine.

  5. Ok d’un coté c’est ptet des headshot, mais de l’autre coté c’est un blowjob :

    Le gouvernement a proposé et fait adopter une loi permettant aux ayants droit, dans le cadre de la riposte graduée, de poursuivre les abonnés avertis trois fois. La procédure de l’ordonnance pénale, non contradictoire, leur offre ainsi la possibilité d’obtenir des dommages et intérêts sans passer devant un juge.

    http://www.zdnet.fr/actualites/hadopi-les-telechargeurs-pourront-ecoper-de-dommages-et-interets-39762254.htm

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *