Journal d'investigation en ligne et d'information‑hacking
par Antoine Champagne - kitetoa

Quand Dassault Aviation va se renseigner sur le vol en Rafale de Saadi Kadhafi - E02 S02

Le 28 décembre dernier, Reflets publiait l’épisode 1 de la saison 2 de « Les emplettes de Saadi ». Nous expliquions comment le fils du Colonel Kadhafi avait eu les honneurs d'un vol de démonstration du Rafale sur la base d'Istres. Pour cette visite top secret, Dassault Aviation avait mis les petits plats dans les grands, espérant sans doute vendre son fleuron à la Libye.

Le 28 décembre dernier, Reflets publiait l’épisode 1 de la saison 2 de « Les emplettes de Saadi ». Nous expliquions comment le fils du Colonel Kadhafi avait eu les honneurs d'un vol de démonstration du Rafale sur la base d'Istres. Pour cette visite top secret, Dassault Aviation avait mis les petits plats dans les grands, espérant sans doute vendre son fleuron à la Libye. A l'époque, Mouammar était encore entre gentil-gentil et méchant-gentil et il était toujours de bon ton de lui fourguer tout et n'importe quoi. Le président de l'époque, Nicolas Sarkozy, qui déclarait en 2012 ne « jamais avoir frayé avec Kadhafi », république irréprochable oblige, prévoyait même de lui vendre une centrale nucléaire. C'est dire. Saadi Kadhafi faisait donc la tournée des vendeurs d'armes français entre le 6 et le 10 juin 2006. Nous avions publié une vidéo, en avril 2012, montrant Saadi Kadhafi chez Panhard, chez Michèle Alliot-Marie (qui a "beaucoup aimé le souk de Tripoli" où elle avait "fait plein d'achat, surtout chez des bijoutiers, mais également chez les marchands d'armes" car son mari "collectionne les armes anciennes) et chez Thalès. L'épisode 1 de la saison 2, diffusé dans nos colonnes le 28 décembre montrait les photos de son vol de démonstration dans le Rafale. Mais il restait une inconnue : ce que Dassault Aviation avait à dire sur cet essai par Saadi Kadhafi du Rafale.

En effet, pendant la trève des confiseurs,...