Journal d'investigation en ligne et d'information‑hacking
par KheOps

#OpSyria : revue de presse

La publication de l'article décrivant la tentative de prise de contact avec les syriens a engendré des échos dans la presse francophone et internationale, qu'elle soit spécialisée ou non. Petite revue de ces  échos et critique des erreurs qui ont été relevées. Ce bruit médiatique était voulu.

La publication de l'article décrivant la tentative de prise de contact avec les syriens a engendré des échos dans la presse francophone et internationale, qu'elle soit spécialisée ou non. Petite revue de ces  échos et critique des erreurs qui ont été relevées.

Ce bruit médiatique était voulu. Tout comme nous "hackons" pour établir des canaux de communication, les quelques individus que nous sommes ont tenté de "hacker le système médiatique" afin de parler de la situation dans un pays à propos duquel le manque d'informations n'avait d'égal que la gravité de la situation. J'espère que le lecteur ne verra pas ceci comme une "manipulation" des médias - cela reviendrait à ne retenir que la connotation négative du mot "hack" - mais plutôt comme un effort réalisé pour améliorer l'information diffusée à la société. Cela correspond bien à la définition la plus générique du mot "hack", qui a d'ailleurs été très bien résumée dans un précédent article.

Tout comme un code source sous licence libre peut être copié et modifié à volonté, une information lâchée dans la jungle Internet peut également être copiée, modifiée , réinterprétée, etc. À une petite différence près : une information lue par des milliers de personnes a une influence sur l'opinion de ceux qui la lisent.

Pour continuer dans une logique de hacking positif de la sphère médiatique, voici une petite revue de presse qui tente de...

Une info, un document ? Contactez-nous de façon sécurisée