Journal d'investigation en ligne
par bluetouff

Ça va chier des Bull !

Ce soir sur Canal+ sera diffusé pour  la première fois le reportage de Paul Moreira, résultat d'une investigation menéesur l'affaire I2E/Amesys/Bull de vente d'armes numériques à la Libye, à un terroriste notoire, monsieur Senoussi, chef des services de renseignement de Kadhafi. Abdallah Senoussi ce n'est pas n'importe qui.

Ce soir sur Canal+ sera diffusé pour  la première fois le reportage de Paul Moreira, résultat d'une investigation menéesur l'affaire I2E/Amesys/Bull de vente d'armes numériques à la Libye, à un terroriste notoire, monsieur Senoussi, chef des services de renseignement de Kadhafi. Abdallah Senoussi ce n'est pas n'importe qui. Condamné en France pour son rôle dans l'attentat du DC-10 d'UTA avec un score honorable de 170 tués, puis plus tard par la Cour pénale internationale, pour crime contre l'humanité, ce monsieur était l'interlocuteur direct de monsieur Vannier qui s'est personnellement chargé en janvier/février 2011, soit quelques jours avant le soulèvement Libyen, d'aller vendre un petit upgrade de son Eagle à monsieur Senoussi. Reflets avait d'ailleurs mis la main sur des notes de faux frais en liquides occasionnés pour ce périple. Comble du cynisme, il a même été décoré de la légion d'honneur sur recommandation du ministre de la Défense, Monsieur Longuet, dont la fille est par ailleurs sa directrice de la communication. Monsieur Vannier ne souhaite étrangement pas s'exprimer sur la question  préférant visiblement envoyer son directeur commercial au casse-pipe. Le PDG de Bull devait probablement être plus occupé à refourguer des outils de surveillance de masse au Maroc, au Qatar ou au Gabon.

Tout ceci commençant à faire un peu trop de bruit, Bull souhaite maintenant se séparer de cette embarrassante activité, en serrant un peu les fesses pour que la presse arrête de gratter ce qui est, on peut aujourd'hui le dire sans peine, une affaire d'État, impliquant au plus haut niveau notre représentation nationale. C'est ce qu'OWNI va prouver dans quelques heures en publiant une vingtaine de documents inédits.

Et comme le dit l'adage... jamais deux sans trois. Il est évident que Reflets va s'inviter à la fête. Cependant nous le ferons de manière un peu différente, c'est ce que nous vous expliquerons très prochainement. Les acteurs de cette affaire ne pourront pas indéfiniment fuir leurs responsabilités.

0 Commentaires
Une info, un document ? Contactez-nous de façon sécurisée