Reflets.info remercie le Parlement Européen

EU FlagsOui c’est vrai, vous nous entendez souvent brailler sur Reflets.info. Oui c’est vrai, nous sommes parfois irrévérencieux. Mais quand une institution prend une décision courageuse, nous le reconnaissons. Donc une fois n’est pas coutume, mais Reflets.info tient à remercier le Parlement Européen pour ce premier pas fait en vu d’interdire la vente moyens de surveillance et armes technologiques, manifestement destinées à violer les droits de l’Homme. En reconnaissant que des entreprises européennes ont contribué plus ou moins directement à la traque, voire à la suppression physique d’opposants dans certains pays, la voix de l’Europe se fait celle que nous aurions aimé entendre ici même, en France, pays des droits de l’Homme.

Reflets.info a la conviction que la défense de nos droits numériques est indissociable de la défense de nos droits fondamentaux. Si ceci n’est pas aujourd’hui évident pour tout le monde, ce sera surement le cas demain.

Depuis sa création, et même bien avant, Reflets s’est vigoureusement engagé à faire reconnaitre comme des armes numériques certaines technologies de surveillance. Nous n’en sommes certes pas encore là, ce qui permet toujours à des fournisseurs d’accès de faire accepter l’inacceptable aux abonnés les moins aguerris sur ces sujets. Nous reconnaissons cependant qu’un grand pas dans le bon sens a été initié par le Parlement Européen et nous remercions la Quadrature du Net, Reporter sans Frontière, la FIDH (…), ainsi que tous les acteurs, eurodéputés, attachés parlementaires, qui ont su se saisir de ce dossier pour permettre au Parlement Européen d’initier une réflexion de fond sur ce sujet douloureux.

De notre côté, nous continuerons, aux côtés de Telecomix, FHIMT et d’autres acteurs méconnus, à mettre en lumière les activités contraires à tout bon sens éthique, dans l’utilisation des technologies de surveillance de masse. Nous attendons maintenant de nos eurodéputés un texte courageux, allant dans le sens du respect des droits numériques des européens comme de ceux des ressortissants du monde entier, les citoyens du monde numérique, un monde qui ne connait pas de frontières.

Sources :

Twitter Facebook Google Plus email


4 thoughts on “Reflets.info remercie le Parlement Européen”

  1. Reste à voir si tout le monde est en phase sur la définition des dictatures…
    Mais en tout cas, ceci est la marque d’une prise de conscience, du moins j’ose le croire.
    Quoiqu’il en soit, vous êtes, avec Telecomix, FHIMT et quelques autres, des précurseurs, des veilleurs, les « nouveaux résistants »… bref, les héros (au moins numériques) du XXIème siècle.
    Un jour, votre rôle sera reconnu à sa juste valeur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *