Journal d'investigation en ligne et d'information‑hacking
Reflets poursuivi par Altice : la liberté d'informer menacée

Le groupe de Patrick Drahi tente de contourner le droit de la presse. Altice a des milliards, nous avons un site Web. Aidez-nous à défendre la liberté de la presse.

par Antoine BELLIER

La faucille et le goupillon : enquête sur la « théologie rouge »

Dessous Choc #9

Dans ce nouvel épisode de Dessous Choc, Timothée de Rauglaudre nous parle de sa nouvelle enquête : « Les moissonneurs » (éditions de l’escargot) qui lève le voile sur la théologie de la libération. Ce mouvement, peu connu du grand public, a pourtant accompagné de nombreuses luttes sociales, en particulier en Amérique latine, le berceau de sa fondation.

 moissonneurs - Copie d'écran
moissonneurs - Copie d'écran
Pour mieux comprendre les subtilités mais aussi l'héritage de ce que certains de ses détracteurs ont qualifié de « théologie rouge » – elle a longtemps senti le soufre ! –, le journaliste d'investigation , Timothée de Rauglaudre membre du collectif de presse « Extra muros », journaliste et actionnaire de Reflets, s'est rendu de l'autre côté de l'Atlantique, au Brésil et au Mexique.

Il y a rencontré des religieux, prêtres ou laïcs qui continuent de s’inspirer d’une théologie qui dérange l'ordre établi et les puissants – autant dans l'institution ecclésiale que parmi des États conservateurs – car elle fait prendre conscience aux pauvres qu’ils sont les acteurs de leur propre libération et qu’ils peuvent le revendiquer au nom de l’Évangile.

De Sao Paulo jusqu’aux hauteurs de Petrópolis, en passant par les montagnes du Chiapas, il nous embarque dans un road trip passionnant à la rencontre d’une théologie qui croise de manière étonnante l’engagement en faveur de la justice sociale et la foi en un libérateur divin.

Auditeurs de tous pays, bolcho-cathos ou non, écoutez et partagez !

« En tant que chrétien soucieux de la justice sociale et de l’écologie, il me semblait incontournable d’aller puiser chez ceux qui avaient su entendre les “clameurs des moissonneurs”. Si la théologie de la libération, née dans un contexte historique, social et culturel particulier, est difficilement transposable dans une Europe “développée” et en voie de déchristianisation avancée, ses enseignements n'en demeurent pas moins pertinents. », explique Timothée de Rauglaudre.

Une info, un document ? Contactez-nous de façon sécurisée