Radio Reflets #4 : le monde post-Snowden

on_air

#RadioReflets4 – vendredi 19 décembre.

Téléchargez le podcast

Format OggFormat mp3

La playlist de l’émission :

manning_snowden

Le thème :

Pour sa quatrième émission de radio, Reflets va tenter de comprendre en quoi les révélations d’Edward Snowden ont changé, ou pas, notre monde, nos sociétés, notre façon d’agir.

Une infrastructure de surveillance généralisée a été dévoilée. Elle s’étend sur toute la planète. Nous sommes au milieu d’un gigantesque panoptique. L’auto-censure est-elle en marche ? Peut-on en sortir ? Le veut-on ? Qu’est-ce qui a changé au sein de cette gigantesque infrastructure depuis ces révélations ? Nos invités tenteront de répondre à toutes ces questions.

Les invités :

  • Jeremy Zimmermann (@jerezym), cofondateur et ex-porte-parole de La Quadrature du Net.
  • Olivier Iteanu (@iteanu), fondateur du cabinet Iteanu, avocat spécialiste des nouvelles technologies (Informatique, Internet, communications électroniques (télécoms).

Animateurs : Drapher, Kitetoa et Bluetouff (en direct de la Corée du Nord)

Technique et programmation musicale : Epimae.

Le flux audio est assuré par Tryphon

Hashtag : #RadioReflets4

La date : le 19 décembre de 14h à 15h15 h.

Le sonore de Jean-Jacques Urvoas tiré de la matinale de France Inter du 18/12 — qui n’a pas voulu se lancer à l’antenne chez nous le 19 — est là :

Twitter Facebook Google Plus email

Auteur: Antoine Champagne - kitetoa

Dinosaure du Net, journaliste à ses heures. A commis deux trois trucs (Kitetoa.com, Aporismes.com et Reflets.info).

13 thoughts on “Radio Reflets #4 : le monde post-Snowden”

  1. J’ai un vrai problème avec votre emploi du terme « Démocratie ».
    Je sait qu’il n’est pas facile à remplacer, mais bon sang !
    Aucun des régimes politique que vous cité n’est Démocratique, mais surtout… aucun ne l’à jamais était, aucun n’a jamais souhaiter l’être.
    Et ça change tout.
    Remplacer dans vos discours « un état démocratique qui périclite », par « un état ploutocratique (ou oligarchique m’en fou) en perte de contrôle » ça change tout.

    Parler de démocratie c’est chercher un guérir un organe qui n’existe pas.
    Aucune constitution n’est fait pour ça.

  2. Bluetooth en qualité sonore Corée du Nord, c’est marrant une fois mais j’espère que cela ne va devenir une habitude !

    Sinon je trouve que le podcast est de mieux en mieux au fil des épisodes, notamment au niveau rythme. Bravo !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *