Quand Michèle Alliot-Marie, Panhard et Thalès faisaient les yeux doux à la famille Kadhafi

C’est établi depuis longtemps, le gouvernement Français a fait les yeux doux au colonel Kadhafi et à tenté de lui vendre à peu près n’importe quoi, pourvu que cela coûte cher et que ce soit
Abonnez-vous ou connectez-vous pour lire le reste de cet article
Twitter Facebook Google Plus email

47 thoughts on “Quand Michèle Alliot-Marie, Panhard et Thalès faisaient les yeux doux à la famille Kadhafi”

  1. ce que je vois c’est que les mecs qui vendent des technologies militaires ne comprennent rien ni a ce qu’ils vendent ni aux questions pratiques que l’acheteur se pose.

    ainsi par exemple a la question « quand le GPS issu de la radio du soldat communique-t-il sa position vers le centre de commande? », non seulement le vendeur est incapable de repondre (par incompetence technique ou incomprehension linguistique) mais il empeche l’acheteur de reformuler sa question.
    ce n’est pas tres commercial comme methode ^_^

    avec des branquignoles pareil on arrive a vendre quelque chose ??? ca prouve que les acheteurs ne sont pas bien meilleurs.
    l’argent ne fait clairement pas la competence.

    ca me rappelle qu’une boite (competente) dans laquelle je bossais modulait ses presentations en fonction du type d’acheteurs:
    – des elus = un simple ecran avec des objets 3D avec lesquels on peut faire mumuse grace a une souris.
    – des techniciens = un projet tres documenté.

    1. Le GPS c’était Thalès, c’est ça ? (J’ai la flemme de re-regarder la vidéo.).
      J’ai trouvé que le type en costume blanc rendaient les choses encore moins clair. Plus il parlait, moins c’était compréhensible.

  2. Le 16 avril aucun média n’a encore repris votre vidéo posté le 13. Bon, France2 avait quand même acheter près de 10 000€ la vidéo de Merah qui faisait le mariolle en bagnole et la votre ils peuvent la reprendre gratos…

    Perso, j’ai encore mal au cul de voir le pays des droits de l’homme vendre, avec diligence et rond de jambe, des armes au pays à la Lybie de Kadhafi.

    1. « Permettez-moi de vous dire que s’il y a un chef d’Etat qui, dans le monde, n’a pas frayé avec M. Kadhafi et est responsable de son départ et de ce qui lui est arrivé, je pense peut-être que c’est moi ».

      J’ai failli éclater mon bureau au travail…. (regards circonspects des collègues).

      Et dire que certains lui font encore confiance, c’est a désespérer.

  3. Merci pour l’article et la vidéo !!

    je suis en train d’uploader le fichier mov sur les newsgroups.
    Il sera dispo d’ici 2 heures environ, en cherchant
    RefletsAlliotMariePanhardThalesKadhafiMiroir
    sur a.b.multimedia
    au cas ou, ça fera un miroir supplémentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *