Nico got his gun

Il y avait eu George Bush et sa conception très personnelle du nouvel « ordre mondial », à base de guerres préventives, de torture, d’enlèvements, d’enfermements à durée indéterminée et sans procès contradictoire, ses tribunaux
Abonnez-vous ou connectez-vous pour lire le reste de cet article
Twitter Facebook Google Plus email

Auteur: Antoine Champagne - kitetoa

Dinosaure du Net, journaliste à ses heures. A commis deux trois trucs (Kitetoa.com, Aporismes.com et Reflets.info).

4 thoughts on “Nico got his gun”

  1. A moins que l’intervention en Libye ne rejoigne l’affaire DSK (ou le contraire, ou vice versa) ?

    Au-delà d’aider une population ou une autre à faire sa révolution, ne serait-ce pas une histoire de nouvelle monnaie, adossée au FMI… qui ne plaisait pas – du tout du tout – aux USA ?

    Différents articles, sérieux, en parlent.
    Comme celui-ci : http://politinews.fr/l-affaire-dsk-complot-liee-a-la-guerre-libyenne-834.html

    Avant la Libye : pas d’aide aux insurgés (Tunisie, Egypte)
    Depuis la Libye : plus d’aide aux insurgés (Bahrein et autres)

    De quoi méditer 5 minutes, non ?

  2. Salut,
    Il faut quand même être bien naïf, pour croire que la France (tout du moins le gouvernement Sarkozy) c’est engagé en Libye comme ca sur un coup de tête ‘émotionnelle, épidermique, irréfléchie ».
    Il y a des intérêts économique certain, et il a fort a parié que d’ici quelques années ont découvrira que toute la rébellion Libyenne a étais manipulé depuis l’Europe (particulièrement la France) et les U.S.
    C’est vraiment pas la première fois dans l’histoire moderne qu’ont fait chuter un pays en aidant et formant ce qui s’oppose au régime en place. C’est même la spécialité première de la CIA.
    Si vous l’avez pas déjà fait je vous conseille la lecture du dossier sur la guerre en Libye par Michelle colon, certes il en fait peut être un peu trop, mais dans l’ensemble sont analyse et très juste.

    http://www.michelcollon.info/Comprendre-la-guerre-en-Libye-1-3

    C’est en trois parties.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *