Monsieur Sarkozy, parlez plus fort, on ne vous entend pas !

Reflets.info posait déjà la question il y a quelques jours : Monsieur Sarkozy, avez-vous appris quelque chose de votre calamiteuse gestion de la crise tunisienne ? En quoi allez-vous amender la politique étrangère de la
Abonnez-vous ou connectez-vous pour lire le reste de cet article
Twitter Facebook Google Plus email

Auteur: Antoine Champagne - kitetoa

Dinosaure du Net, journaliste à ses heures. A commis deux trois trucs (Kitetoa.com, Aporismes.com et Reflets.info).

3 thoughts on “Monsieur Sarkozy, parlez plus fort, on ne vous entend pas !”

  1. @Gordontesos

    Tu ne crois pas si bien dire. Les terroristes sont d’ailleurs vraiment pratiques pour alimenter la peur et restreindre les libertés. Depuis toujours, les gouvernements instrumentalises des groupuscules radicaux en toute discrétion et créés de toutes pièces les terroristes afin de manipuler l’opinion en faveur de la guerre et de toujours plus loi sécuritaires (comprendre liberticides).

    La peur aujourd’hui instrumentalisée de l’islamisme en est un parfait exemple. En quoi un islamiste est-il plus dangereux pour nous qu’un chrétien fanatique de l’Opus Deï, ou qu’un juif ultra orthodoxe sioniste soutenant le régime d’apartheid d’Israël ?

    Le principe de l’extrémisme qui fait naître les pantins manipulés par les gouvernement d’Occident pour en faire de bon Boogeyman est basé sur l’obscurantisme.

    La révolution qui gronde au Maghreb est tout le contraire. Des gens cultivés, se révolte contre la corruption ambiante. C’est un ras-le-bol général de la classe moyenne qui n’a plus envie de se faire manipuler. Peu importe le discours des intégristes, ils n’auront que peu de prises sur cette classe cultivée.

    C’est l’Apocalyse, le grand Serpent (symbole Chtonien, qui vient de la terre, donc le peuple) qui met à Terre le tout puissant Soleil (symbole Ouranien du pouvoir quasi absolu, presque dictatorial)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *