La guerre des civilisations réconcilie la droite et la gauche

Visiblement, la bêtise est une chose largement partagée. Le concept de guerre des civilisation a mené à la guerre en Irak et à toutes ses dérives : voici qu’il réapparaît en France.

Nicolas Sarkozy, garant de la laïcité, a été le premier à relancer le sujet a été au cours de ses vœux aux représentants des religions, en évoquant, à propos de l’attentat contre les coptes à Alexandrie :

« Un plan particulièrement pervers d’épuration religieuse du Moyen-Orient. »

Il a été rapidement suivi par François Hollande qui a dénoncé :

« la volonté de la part de certains groupes d’engager une guerre des civilisations et des religions et de frapper des chrétiens parce qu’ils sont chrétiens ».

Prendre prétexte de cet attentat odieux pour l’étendre à une supposée guerre des civilisations, c’est attiser le racisme, l’antisémitisme, la haine en général. C’est généraliser, assimiler tous les musulmans à des terroristes. Un peu comme si l’on décrétait que tous les Français sont des braqueurs parce que quelques uns s’attaquent à des banques. Inutile d’avoir fait de longues études d’astrologie pour deviner comment tout cela va finir.

Une montée du Front National, aidé par les mouvements comme la Droite Libre qui s’affairent à l’UMP pour créer des passerelles avec le mouvement d’extrême droite, mais aussi une radicalisation de la jeunesse dans les milieux les plus défavorisés. Les émeutes de 2005 ont été un avant goût de la détérioration de notre contrat social. La crise financière (puis économique) qui ne fait que commencer en Europe n’aidera pas à apaiser la population. Voilà un bon moment pour souffler sur les braises. Les politiques de droite comme de gauche font preuve d’une grande responsabilité.

Twitter Facebook Google Plus email

Auteur: Antoine Champagne - kitetoa

Dinosaure du Net, journaliste à ses heures. A commis deux trois trucs (Kitetoa.com, Aporismes.com et Reflets.info).

4 thoughts on “La guerre des civilisations réconcilie la droite et la gauche”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *