L’argent liquide numérique (crypto-curency) est né en 1995 : souvenirs

Je vous ai parlé il y a peu de l’avenir des Bitcoins, que je vois un peu sombre pour des raisons qui n’ont rien à voir avec cette crypto-curency. Cela m’a remémoré que, étant un
Abonnez-vous ou connectez-vous pour lire le reste de cet article
Twitter Facebook Google Plus email

Auteur: Antoine Champagne - kitetoa

Dinosaure du Net, journaliste à ses heures. A commis deux trois trucs (Kitetoa.com, Aporismes.com et Reflets.info).

16 thoughts on “L’argent liquide numérique (crypto-curency) est né en 1995 : souvenirs”

  1. un peu de lecture en écho . . .

    …/…
    – On entend beaucoup parler de ces nouvelles monnaies « virtuelles », n’est-ce pas l’essence d’une monnaie d’être virtuelle et basée sur la confiance des usagers ?

    Le mot « virtuel » est trompeur : toute monnaie est réelle ou bien elle n’existe pas en tant que monnaie. Si une monnaie était simplement « virtuelle », elle ne serait pas une monnaie : il faut que chaque centime compte « pour de vrai ». Je crois que par le mot « virtuel », ceux qui l’emploient veulent dire « électronique » : que ses opérations se font essentiellement électroniquement. Dans ce sens là, il faudrait dire qu’un livre qu’on lit sur une tablette est « virtuel ». Là non plus je ne pense pas que ce soit vraiment le mot qui convient. Dire qu’une monnaie est « électronique », c’est renvoyer à son support : dans ce cas-ci, c’est une suite de 0 et de 1 sur un disque dur, dans d’autres cas, ce sont des métaux précieux, du papier, des coquillages dans certaines sociétés, etc.
    …/…

    la suite sur :
    http://www.pauljorion.com/blog/?p=58823
    Blog de Paul Jorion
    BITCOIN, LA MONNAIE DU FUTUR ?
    3 octobre 2013

    Paul Jorion développe une analyse bien différente de celle de votre page :
    http://reflets.info/le-saviez-vous-le-bitcoin-va-disparaitre/

      1. C’est peu dire.

        C’est drole quand il parle de mafia et de mining: il a du lire le titre du paper correspondant et l’intro (ca concorde en date), mais pas le contenu :). Puis il a tout melange dans un bingo bullshit. Le gars est encore au Ponzi alors qu’il a les chiffres sous les yeux.

        C’est dingue de voir le nombre de vieux coiffeurs qui veulent une coupe de jeune.

  2. J’avais été alerté par mon fils qui s’y était intéressé vivement et je me souvient qu’à l’époque les banques avaient tremblé et tout fait pour abattre Chaume (Jorion, il existait numériquement parlant ?). Le résultat c’est que de cette e-money faisait perdre tout pouvoir discrétionnaire aux banques …

  3. Il y a des différences fondamentales entre les monnaies numériques Bitcoin & co et cette première tentative, qui date de presque 20 ans ! L’article indique que c’est surtout Visa/Mastercard qui ont eu peur, un peu moins les banques. Aujourd’hui si elles arrivent à gagner de l’argent à court terme avec le Bitcoin, elles ne vont pas se priver de le faire (seul le profit immédiat compte, au prochain crash elles feront à nouveau appel aux états). Aujourd’hui Internet est omniprésent et l’adoption de monnaies numériques est rapide il y a de nombreux sites qui acceptent le Bitcoin et même déjà quelques distributeurs. Enfin le système de Chaum était centralisé, fermé et payant, tout le contraire du Bitcoin.

    1. Oui, c’est pas tres sympa de cracher sur les vieux, mais je ne vois pas non plus en quoi c’etait innovant, et surtout en quoi leur chute pourrait servir d’exemple a btc…
      Ca ressemble a un bete systeme de banque. SWIFT anonyme. Evidemment qu’ils se sont fait defoncer, c’etait de la provoc.

      Merci pour les vieux scans.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *