Euro RSCG et ses multiples clients: let’s ./Rebuild.sh reality

Campagne particulièrement glauque, expliquée ici : http://artisticthings.com/mommy-whats-liver-failure/

Dans la com, tout le monde il est beau, tout le monde il est gentil. Et surtout, s’il a un portefeuille bien rempli,  tout le monde il peut devenir un client. Reflets, un peu intrigué par l’apparition d’un floodeur fou sur les sites des opposants à l’Hadopi, se révélant utiliser une IP de l’agence H, elle-même auteur de la campagne de PURification du Net, a voulu en savoir plus sur Euro RSCG.

Vous allez voir, c’est passionnant.

On apprend ainsi dans Marianne, que les patrons de l’agence sont prudents. L’un (Séguéla) se prononce pour Sarkozy en 2012, tandis que d’autres (Stéphane Fouks), votaient pour Dominique Strauss-Khan. Pas bête car, avant les soucis de l’ex-patron du FMI au Sofitel de New York, l’Agence était sûre d’avoir une personne redevable à l’Elysée en 2012.

Père, gardez-vous à gauche…

Euro RSCG s’est beaucoup démenée pour aider Dominique Strauss-Khan, l’ex candidat de droite gauche.

Le Monde, Bakchich, L’Express, le Nouvel Observateur, ont longuement disserté sur le rôle troublant de Ramzi Khiroun, l’homme propriétaire de la Porshe dans laquelle Dominique Strauss-Khan avait été surpris lors d’un voyage à Paris. Une histoire bien vite montée en épingle par les spécialistes des coups bas sur Internet de la Droite décomplexée.

Le Canard Enchaîné du 23 février 2011 (Page 1) exprimait toute son admiration pour l’équipe de Euro RSCG qui se décarcassait pour obtenir des publications dans la presse, à la gloire de l’un de ses champions :

« Encore bravo au grand communicant de DSK Stéphane Fouks, à son agence Euro RSCG et à son acolyte Ramzy Khiroun. Leur travail pour mettre leur champion en orbite force le respect. Cela faisait bien longtemps qu’on n’avait pas vu pareille bouffée médiatique délirante. Sondages à gogo, multiplication des couvertures de magazines, course des paparazzis, ­interviews télé exclusives de Monsieur par-ci, petites phrases de Madame par-là… Ce n’est plus la gloire, c’est la Saint-Dominique ! Et quel chemin parcouru depuis cette délicate opération déminage de Fouks et Khiroun, partis éteindre l’incendie du « Piroska Gate » au FMI, à l’automne 2008… »

C’est en effet dans le Canard Enchaîné que l’on trouve le plus de références amusantes sur cette éclectique agence de com.

Par exemple, dans son édito du 29 décembre 2010, Erik Emptaz explique que les sondeurs de Euro RSCG qui le conseillent, ont prédit à Laurent Gbagbo qu’il serait élu, les doigts dans le nez au premier tour.

« Alors si Dieu, Stéphane Fouks et Seguela l’ont dit, le suffrage universel peut aller se rhabiller. Dieu soutient Gbagbo, car ce grand mystique est entouré d’évangélistes, et Havas et Euro RSCG sont ses apôtres, parce que, comme l’a confessé Seguela, « Vincent Bolloré (patron d’Havas et d’Euro RSCG) a des intérêts en Afrique ». Du coup, ainsi que le proclame lui-même l’élu de Dieu et des sondages : « Gbagbo, il a le droit avec lui. »



On connaît la suite… Le peuple ivoirien a payé le prix des encouragements des spin doctors

Havas Tunisie avait également des relations avec l’ancien régime Tunisien au point de devoir venir s’en expliquer à la radio…Jacques Séguéla est un habitué de la Tunisie. Cet article étonnant daté du 10 juin 2010, explique sa stratégie pour ce pays. De Zine ben Ali à Poutine, il n’y a qu’un pas. Que Jacques Séguéla n’hésite pas à franchir.

DSK, c’est boulot…

Mais revenons à nos politiques français… Quand on vous disait que Euro RSCG se dépensait sans compter pour DSK, c’est un ponte de l’Agence qui le disait lui même :

« La scène se passe, il y a quelques jours, au cours d’un dîner bien parisien. Un ponte d’Euro RSCG, l’agence de com’ qui conseille depuis des lustres Dominique Strauss-Kahn, devise : « Dominique ne sera peut-être pas candidat… En attendant, il nous fait bosser comme des fous. On doit même le freiner pour ne pas travailler déjà sur les affiches du second tour ! » »

A lire dans Le Canard Enchaîné du 1er décembre 2010, page 2.

Prère, gardez-vous au centre…

Un coup  à droite, un coup à gauche… un coup au centre. L’agence a ainsi recruté la conseillère en communication d’Hervé Morin, ex-ministre de la Défense de Nicolas Sarkozy. Le Canard (08/09/2010, page 4) explique que « Juste avant de rejoindre le privé, elle s’est fait substantiellement augmenter : plus 3 000 euros net ! De quoi bien négocier son salaire avec son futur employeur. Bravo l’artiste ».

Allons, dans la com, un client est un client. Gauche, droite, centre, tout cela est parfaitement anodin. D’ailleurs, comme le rapportait Le Canard Enchaîné le 24 février 2010 en page 2, Arnaud Montebourg « avait octroyé un marché public de 65 000 euros hors taxes à l’agence Euro  RSCG pour des « conseils en communication et relations presse » du conseil général et de son président » (lui-même, donc). L’année précédente, le contrat avec une autre agence était de 25.000 euros. Tout augmente. Même dans la com.

Père, gardez-vous de l’Internet…



Mais revenons aux blagues de Euro RSCG avec Internet. Les créatifs à l’origine du fameux concept de PURification du Net avaient déjà planché sur le logo du fumeux et coûteux site France.fr. Trois millions de francs grillés dans un site qui ne marchait pas et qu’il a fallu refaire. Pour s’assurer que le logo serait à la hauteur, le gouvernement avait mandaté Euro RSCG. Coût du JPEG ? Quelque 28.500 euros, expliquait Le Canard le 18 août 2010 (Page 3). Notez que le patron du SIG, le bidule censé faire la promo du gouvernement aupès de la presse, Thierry Saussez, a confié cette mission à son copain Jacques Séguéla. La com, c’est une grande famille, que l’on soit de droite ou de gauche. Ça transcende tout.

Toujours au chapitre d’Internet, on peut noter la grande maîtrise des administrateurs de Euro RSCG, incapables visiblement de trouver l’auteur du flood à l’encontre des militants anti-Hadopi, mais aussi, de fermer l’accès à l’intranet de l’Agence. Un Internaute a visiblement trouvé un répertoire non protégé, il s’appelle d’ailleurs « unprotected », qui contient de très nombreuses informations sur l’Agence, y compris des logins et des mots de passe, semble-t-il.

Rappelons à nos lecteurs que l’utilisation de logins et de mots de passe pour accéder à une partie protégée d’un serveur est un acte de piratage qui est lourdement sanctionné par la loi.

Mais de toutes façons, nous le savons depuis l’affaire TMG, les serveurs qui laissent trainer des logins et des passwords sont des … serveurs de ?

Des serveurs de test, bien entendu, la gadgetophrase ajoutant généralement que tout cela est déconnecté des données personnelles des clients ou des données concernant l’entreprise fuiteuse, comme Euro RSCG :

Tout cela ressemble quand même un peu à de la négligence caractérisée, un peu ce qu’HAdopi veut reprocher aux internautes. Sauf que Mme Michu a moins de connaissances informatiques que les administrateurs de Euro RSCG… Enfin… Normalement, hein…

Euro RSCG est partout, et prodigue ses conseils, au cœur même de la tempête… Xinthia de 2010. L’agence conseille le gouvernement sur la gestion de la crise (Le Canard enchaîné du 21 avril 2010, page 3).

Pour la communication PURe de l’HADOPI à 3 millions d’euros, Euro RSCG, semble avoir recyclé une ancienne campagne pour ERAM :

Campagne ERAM :

Et campagne Hadopi PURe :

Les papiers porteurs du message ont comme un air de déjà vu.

Ce qui ne serait pas une première puisque le remodelage du logo de l’ANPE avait déjà créé une controverse. Il semblait fortement dérivé de celui du fabricant de luminaires italien Reggiani.

Une coutume dans la com, et chez Euro RSCG, comme le démontre inlassablement Joe la Pompe.

Père, gardez-vous à droite…

Mais le mot de la fin revient bien entendu à Jacques Séguéla, le S dans RSCG, lorsqu’il s’étonne des critiques de la presse sur les montres de prix de Nicolas Sarkozy :

« Comment peut-on reprocher à un président d’avoir une Rolex ? Tout le monde a une Rolex. Si à 50 ans on n’a pas une Rolex, on a quand même raté sa vie ! ».
Séguéla Sarkozy Rolex bling bling par inet

 

Avec tout plein de clients aussi peu regardants sur les montants réclamés et la qualité PURe du travail fourni, on comprend mieux ce qu’il voulait dire.

En même temps, Jacques Séguéla est un visionnaire… Voici ce qu’il disait d’Internet :

« Le Net est la plus grande saloperie qu’aient jamais inventée les hommes ! C’est un dieu vivant ! Car Internet permet a tous les hommes de communiquer avec les autres hommes. En quelques secondes, le net peut détruire une réputation ! »

 

Twitter Facebook Google Plus email

Auteur: Antoine Champagne - kitetoa

Dinosaure du Net, journaliste à ses heures. A commis deux trois trucs (Kitetoa.com, Aporismes.com et Reflets.info).


19 thoughts on “Euro RSCG et ses multiples clients: let’s ./Rebuild.sh reality”

  1. @Iv : toujours aussi bon de réécouter Desproges. Comment envoyer les pires insultes avec humour.

    C’est quand même magique la pub : dépenser une somme astronomique pour changer le logo de l’ANPE… C’est pour faire venir de nouveaux chômeurs ?!

    1. Demandez aux SDFs ce que l’on pourrait faire avec 3 millions d’euros, je suis certain qu’ils auraient des idées. Sans doute plus pertinentes que si vous demandiez aux artistes des majors ce qu’ils pourraient faire avec la même somme…

  2. « Comment peut-on reprocher à un président d’avoir une Rolex? Tout le monde a une Rolex. Si à 50 ans on n’a pas une Rolex, on a quand même raté sa vie! »

    Whaou, je ne savais pas que pour réussir sa vie, il suffisait de s’acheter une rolex!

    J’imagine bien la nécro:

    « Nicolas Sarkozy, home politique français d’origine hongroise qui a réussi sa vie en s’achetant une rolex mais qui a raté tout le reste. »

    1. Cela dit, l’auteur n’y croit pas lui-même puisque il fini sa phrase avec un « , on a quand même raté sa vie! » donc si je comprend bien, avec ou sans rolex de toute façon Sarko a raté sa vie…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *