Journal d'investigation en ligne et d'information‑hacking
Reflets poursuivi par Altice : la liberté d'informer menacée

Le groupe de Patrick Drahi tente de contourner le droit de la presse. Altice a des milliards, nous avons un site Web. Aidez-nous à défendre la liberté de la presse.

Édito
par bluetouff

We aaaare ze weuuuuuurld

On est pas vendredi... je sais mais quand Kitetoa m'offre une occasion de troller, allez savoir pourquoi, c''est plus fort que moi, je me sens obligé de sauter dessus. Le troll commence tout gentiment par le titre de son dernier article. Ce dernier s'appuie sur une dichotomie que j'ai de plus en plus de mal à valider : celle d'un monde réel que l'on opposerait à un monde virtuel.

On est pas vendredi... je sais mais quand Kitetoa m'offre une occasion de troller, allez savoir pourquoi, c''est plus fort que moi, je me sens obligé de sauter dessus. Le troll commence tout gentiment par le titre de son dernier article. Ce dernier s'appuie sur une dichotomie que j'ai de plus en plus de mal à valider : celle d'un monde réel que l'on opposerait à un monde virtuel.

Kitetoa, désolé, mais ça me fait penser à un truc de 3M, tu sais le fameuse tirade "pour moi ce qui importe ce ne sont pas les internautes mais les citoyens".

Plus loin, dans ton article, tu t'adresses à ce qu'on appelle notre représentation nationale et à celle d’autres peuples, enfin je crois car pour le coup; le "vous" me parait encore plus cryptique qu'Anonymous : "Vous disposez depuis des siècles d’une matière première abondante. Docile, malléable. Exploitable sans limites : les peuples."

Cette phrase est intéressante, justement car elle parle du mot "peuple", le truc qui ne marque pas le désire de vivre "ensemble"... et ce "vous" qui occulte que nous avons une représentation nationale que nous élisons. Un peuple qui veut vivre "ensemble", il me semble qu'on appelle ça une nation. Internet s'affranchit du détail "nation", il s'affranchit du détail "peuple", il est l'Humanité. Etre obligé de projeter l'humanité dans des...

Une info, un document ? Contactez-nous de façon sécurisée