Journal d'investigation en ligne et d'information‑hacking
par Antoine Champagne - kitetoa

Une loi sur les conflits d’intérêts… WTF ?

Il avait promis une république irréprochable. D'ailleurs, elle l'était tellement devenue, irréprochable, cette république, que les cauchemars ne s'étaient pas transformés en réalité. Nicolas Sarkozy n'étant pas l'homme d'un clan, comme il l'affirmait lui-même, on avait échappé à des trucs fous que pouvaient anticiper de mauvais coucheurs. Par exemple, la nomination de son fils, à peine sorti de l'âge ingrat, à la tête de l'Epad.

Il avait promis une république irréprochable. D'ailleurs, elle l'était tellement devenue, irréprochable, cette république, que les cauchemars ne s'étaient pas transformés en réalité. Nicolas Sarkozy n'étant pas l'homme d'un clan, comme il l'affirmait lui-même, on avait échappé à des trucs fous que pouvaient anticiper de mauvais coucheurs. Par exemple, la nomination de son fils, à peine sorti de l'âge ingrat, à la tête de l'Epad. Ou celle de conseillers et autres fonctionnaires oeuvrant dans son gouvernement à la tête de grandes entreprises publiques qu'ils supervisaient auparavant. Pire, on aurait même pu avoir, disaient certains, un ministre, trésorier du parti au pouvoir, bradant une partie du domaine national, ou récoltant des fonds auprès d'une riche héritière dont il supervise par ailleurs les impôts. Et dont la femme travaillerait à la gestion des fonds de ladite riche héritière. Non. De tout cela, il ne fut rien. Seuls quelques crypto-anarco-communistes imaginaient un scenario de ce genre. Pure fiction !

Elle est tellement irréprochable la république de l'énervé de l'Elysée que l'on va faire une loi sur les conflits d'intérêts qui ne servira à rien. Quand on connait le coût de création d'un texte, on s'inquiète. D'autant que pour faire respecter cette loi il y a aura forcément des gens, qu'il faudra rémunérer. Rââââlalalaaaa... Tous ces fonds évaporés pour rien. Dans une république...

Une info, un document ? Contactez-nous de façon sécurisée