Journal d'investigation en ligne et d'information‑hacking
par Antoine Champagne - kitetoa

Tunisie - France : Wikileaks impose quelques questions

On a beau chercher sur le site Lemonde.fr, il y a un câble publié par Wikileaks qui ne semble pas avoir retenu l'attention des très grands journalistes experts chargés de faire le tri à la place des lecteurs. Celui dans lequel l'ancien ambassadeur français en Tunisie est pointé du doigt : ---------------------- Tale of Corruption I: The French Connection? ---------------------- 4. (C/NF) Asked whether he had also been in touch with other western embassies, XXXXXXXXXXXX said that he had not.

On a beau chercher sur le site Lemonde.fr, il y a un câble publié par Wikileaks qui ne semble pas avoir retenu l'attention des très grands journalistes experts chargés de faire le tri à la place des lecteurs. Celui dans lequel l'ancien ambassadeur français en Tunisie est pointé du doigt :

---------------------- Tale of Corruption I: The French Connection? ---------------------- 4. (C/NF) Asked whether he had also been in touch with other western embassies, XXXXXXXXXXXX said that he had not. He had avoided reaching out to the French, in particular, arguing that Ambassador Degallaix is seen as Ben Ali's Ambassador to French President Sarkozy, not vice versa. In addition, XXXXXXXXXXXX alleged that the GOT has improperly given Ambassador Degallaix a villa, which is registered in his daughter's name, on rue Sidi Dhrif, near the President's own residence. He did not offer any evidence of this alleged corruption or explain how this knowledge came to him. 

A tout le moins, ce câble justifierait une ou deux questions des journalistes experts auprès du ministère des affaires étrangères pour éclaircir les allégations rapportées. Michèle Alliot-Marie, notre ministre des affaires étrangères, si prompte à proposer l'envoi de policiers anti-émeutes en Tunisie, proposerait sans doute immédiatement l'envoi d'enquêteurs pour établir si ce qui est décrit dans le câble est pure fantaisie ou non. Si l'on ne retient que le passage selon lequel M. Degallaix...

Une info, un document ? Contactez-nous de façon sécurisée