Journal d'investigation en ligne et d'information‑hacking
Édito
par Yovan Menkevick

Syrie : de la difficulté à comprendre la réalité et de la manipulation de l'information

Il est nécessaire, encore aujourd'hui, et peut-être plus aujourd'hui encore, de s'emparer de nouveau du concept du traitement de l'information au sujet de la Syrie. Il est évident que l'information, dans le cas de conflits aux enjeux internationaux, est une arme. Elle est cruciale. Vitale même. Particulièrement pour ceux pris dans le conflit. Et pour ceux qui veulent en tirer profit.

Il est nécessaire, encore aujourd'hui, et peut-être plus aujourd'hui encore, de s'emparer de nouveau du concept du traitement de l'information au sujet de la Syrie. Il est évident que l'information, dans le cas de conflits aux enjeux internationaux, est une arme. Elle est cruciale. Vitale même. Particulièrement pour ceux pris dans le conflit. Et pour ceux qui veulent en tirer profit. Des analystes, spécialistes de la région, ont depuis plusieurs mois exprimé leur réserve quant à la version officielle renvoyée par les médias occidentaux. A savoir une révolution populaire qui s'étale depuis un an et demi, soutenue par des déserteurs de l'armée régulière et regroupés sous la dénomination d'Armée Syrienne Libre (ASL).

Nous avons, à Reflets, tenté de montrer les complexités du conflit armé syrien, des enjeux géopolitiques, stratégiques, confessionnels qui s'y opéraient.  Aujourd'hui, le gouvernement américain reconnaîtrait (selon Reuters - correction apportée à 16h52 - le 3/07/12) avoir autorisé la CIA à soutenir l'armée d'opposition à Assad, l'ASL.

L'exercice qui va suivre est périlleux, mais important, parce qu'il reflète la problématique actuelle : quelle information, avec quelles sources, sur quelles légitimités ?

Le personnage est contestable et contesté, sa faculté à créer des théories du complot, ou tout du moins à en voir de partout est bien connue. Parler de lui, montrer son travail est l'équivalent...

Une info, un document ? Contactez-nous de façon sécurisée