Journal d'investigation en ligne et d'information‑hacking
par bluetouff

Site web de la fondation Carla Bruni #Sarkozy : la révélation choc du Figaro

On est en train de toucher le fond. Quand nous découvrions la douloureuse (PDF 1,2Mo) dans le rapport de la cour des comptes, ça picotait un peu derrière les yeux. Quand on observait le rendu, on commençait à rire un peu jaune. Quand la fondation démentait, on avait encore plus de questions que de réponses. On ne sait pas trop si l'article tout frais du Figaro va marquer l'épilogue de cette affaire.

On est en train de toucher le fond. Quand nous découvrions la douloureuse (PDF 1,2Mo) dans le rapport de la cour des comptes, ça picotait un peu derrière les yeux. Quand on observait le rendu, on commençait à rire un peu jaune. Quand la fondation démentait, on avait encore plus de questions que de réponses. On ne sait pas trop si l'article tout frais du Figaro va marquer l'épilogue de cette affaire. Et il ne faut pas être OPJ à la mondaine pour se rendre compte que ça sent quand même pas la rose...

En plus des fumeuses explications fournies sur son site sous forme d'un "rectificatif" (si ça plante, ne vous inquiétez pas ce n'est pas un bug, c'est une fonctionnalité) qui ferait passer la cour des comptes pour des arracheurs de dents, le Figaro a semble t-il réussi à obtenir des éclaircissements sur l'abîme de pixels qui aurait été susceptible d'engloutir 410 000 euros de financements publics.

À l'époque de la présidence de Nicolas Sarkozy, l'adresse web carlabrunisarkozy.org renvoyait en effet vers trois entités: la fondation de Carla Burni-Sarkozy, les informations autour de ses actions de première dame et son engagement humanitaire contre le sida. Or, ces deux dernières catégories n'existent plus aujourd'hui. L'adresse carlabrunisarkozy.org redirige uniquement vers la page de la fondation. C'est ce site (et non l'original) qui a été analysé par Olivier Laurelli....

Une info, un document ? Contactez-nous de façon sécurisée