Journal d'investigation en ligne et d'information‑hacking
Édito
par bluetouff

Sécuriser une communication VOIP avec ZRTP

Une fois n'est pas coutume, nous allons vous parler dans ces pages de sécurisation, de chiffrement et d'anonymisation de la voix sur IP. Vous avez probablement suivi du coin de l'oeil le flame d'hier entre l'ami Okhin et l'AFP, brillamment résumé par Skhaen ici. Vous savez probablement qu'il n'est pas du tout dans nos habitudes de faire de la publicité, encore moins quand il s'agit de nos propres solutions.

Une fois n'est pas coutume, nous allons vous parler dans ces pages de sécurisation, de chiffrement et d'anonymisation de la voix sur IP. Vous avez probablement suivi du coin de l'oeil le flame d'hier entre l'ami Okhin et l'AFP, brillamment résumé par Skhaen ici. Vous savez probablement qu'il n'est pas du tout dans nos habitudes de faire de la publicité, encore moins quand il s'agit de nos propres solutions. Et bien je vais aujourd'hui transgresser cette règle, cette mini-documentation s'adresse particulièrement aux journalistes qui utilisent Skype pour établir des communications avec leurs sources, les mettant ainsi en danger.

Je vous en avais très brièvement parlé sur mon blog il y a quelque temps, avec les copains de Rayservers, nous avons mis en place une offre VPN un peu particulière, mettant en oeuvre l'état de l'art de l'art en matière de chiffrement et d'anonymisation de flux (COMSEC), utilisant une PKI x509 (sans clé statique) et  AES 256.

Pour résumer, le point de sortie au Panama vous permet, une fois connecté au VPN, de choisir un autre node de sortie, un proxy privé. Ainsi depuis le Panama, vous pouvez sortir en Suisse, en Suède, aux USA, en Grande-Bretagne, et même sur un noeud privé Tor (afin de changer régulièrement et automatiquement d'adresse IP). Ainsi, il vous est par exemple simultanément possible :

  • de surfer avec un navigateur depuis une IP panaméenne,
  • de surfer avec un autre...