Journal d'investigation en ligne et d'information‑hacking
par bluetouff

Qosmos : l'enquête préliminaire est ouverte

Illustration par @Monanorak Et hop, c'est parti mon kiki! Cette fois il va peut être falloir trouver des arguments un poil plus sérieux que "Les contrats n'ont pas été retrouvés ». Une excuse un peu curieuse quand on est une entreprise maitrisant parfaitement l'outil informatique. Alors que chez Qosmos on s'agite dans tous les sens et que les fouilles archéologiques continuent pour retrouver ces satanés contrats, Reuters indique que le parquet de Paris a ordonné une enquête préliminaire.

Illustration par @Monanorak

Et hop, c'est parti mon kiki!

Cette fois il va peut être falloir trouver des arguments un poil plus sérieux que "[Les contrats n'ont pas été retrouvés](http://media.rtl.fr/online/sound/2012/0725/7751109420la-societe-qosmos-developpe-des-logiciels-qui-permettent-notamemnt-d-intercepter-des-communications-electroniques.mp3) »_. Une excuse un peu curieuse quand on est une entreprise maitrisant parfaitement l'outil informatique.

Alors que chez Qosmos on s'agite dans tous les sens et que les fouilles archéologiques continuent pour retrouver ces satanés contrats, Reuters indique que le parquet de Paris a ordonné une enquête préliminaire. Cette enquête a été confiée à la Gendarmerie. La rapidité du parquet est à saluer car il n'aura fallu que 24 heures pour que ce dernier donne suite aux dénonciations conjointes de la Fédération internationale des droits de l'homme (FIDH) et de la Ligue des droits de l'homme (LDH) au motif de "complicité d'actes de torture".

Le monde est petit...

Petit fait cocasse que nous a fait remarquer un lecteur, l'avocat de Qosmos n'est pas un inconnu. Maître Benoît Chabert avait plaidé aux côtés de Claude Guéant (tiens, c'est marrant ça, Guéant, Libye, Kadhafi, Qosmos, Syrie, Bachar... ) sur l'affaire Copwatch. Une plaidoierie qui s'était soldée par le succès que nous lui connaissons, enfin disons que Claude Guéant avait échoué avec un...

Une info, un document ? Contactez-nous de façon sécurisée