Journal d'investigation en ligne et d'information‑hacking
par bluetouff

Muriel Marland-Militello civilise un peu plus tes Internets

Muriel Marland-Militello est un cas "à part" sur Internet, une rencontre du 4e type... le chaînon manquant entre Poujade pour le fond et un Teletubies pour la forme. Grand défendeur de "l'Internet civilisé" devant l'éternel et rapporteur du (feu) projet de loi HADOPI 1, la député s'était par exemple élevée contre le sitting numérique sur (feu)  le site jaimelesartistes.fr, cible selon elle de "cyber-terroristes".

Muriel Marland-Militello est un cas "à part" sur Internet, une rencontre du 4e type... le chaînon manquant entre Poujade pour le fond et un Teletubies pour la forme. Grand défendeur de "l'Internet civilisé" devant l'éternel et rapporteur du (feu) projet de loi HADOPI 1, la député s'était par exemple élevée contre le sitting numérique sur (feu)  le site jaimelesartistes.fr, cible selon elle de "cyber-terroristes". Pire, ces vandales s'en seraient pris à son propre blog en osant lui poster des commentaires sur les âneries qu'elle avait débité. Il faut dire qu'elle est particulièrement coutumière des interventions débiles à propos d'Internet... vraiment très coutumière. Ça a dû la travailler ces histoires de DDoS, toujours est-il que voilà t'y pas que notre 3M nationale revient à la charge, cette fois-ci avec un projet de loi anti DDoS (comprenez anti Anonymous). Muriel Marland-Militello, plus globalement, souhaite «  doubler les sanctions actuellement prévues par le code pénal pour les atteintes aux systèmes informatiques, lorsque ceux-ci appartiennent à des institutions publiques ou à des personnes investies d'une mission de service public". Notez que les personnes investies d'une mission de service public, c'est par exemple un député. Pour les dénis de service, elle propose tout simplement d' " élargir le champ d'application de ces sanctions en y...

Une info, un document ? Contactez-nous de façon sécurisée