Journal d'investigation en ligne
par Rédaction

Live from Dubai : le doigt tendu d'Amesys à l'arrangement de Wassenaar

Pleurez madeleines, par la grâce de Fleur Pellerin et du gouvernement tout entier, Saint François Hollande en tête, les armes numériques à usage dual ne pourront plus être exportées vers des pays fâchés avec les droits de l'Homme comme c'était le cas auparavant. Elles sont désormais soumises à l'arrangement de  Wassenaar.  Paf ! Terminé. Tremblez vendeurs d'armes numériques, votre business olé, olé, c'est fini. Sont fort les socialistes quand même. On a bien fait de leur déléguer notre pouvoir.

Pleurez madeleines, par la grâce de Fleur Pellerin et du gouvernement tout entier, Saint François Hollande en tête, les armes numériques à usage dual ne pourront plus être exportées vers des pays fâchés avec les droits de l'Homme comme c'était le cas auparavant. Elles sont désormais soumises à l'arrangement de  Wassenaar.  Paf ! Terminé. Tremblez vendeurs d'armes numériques, votre business olé, olé, c'est fini. Sont fort les socialistes quand même. On a bien fait de leur déléguer notre pouvoir. Enfin un peu d'éthique. C'est fini et bien fini, l'époque où Nicolas Sarkozy, Claude Guéant, Brice Hortefeux et Philippe Vannier montaient leur petit business avec plein de rétrocommissions dedans pour Ziad Takieddine, quelques intermédiaires, et surtout, qui permettait de fournir à des dictateurs patentés, reconnus comme tels, des outils pour traquer leurs opposants politiques. Fini on vous dit. D'ailleurs, Philippe Vannier a même vendu l'activité Eagle d'Amesys. C'est dire si c'est fini.

Oui... Mais non.

Vous nous direz, ça ne change pas grand chose. Depuis le début de l'affaire Amesys, nous savons jusqu'à quel point les gens d'en face aiment prendre tout le monde pour des cons.

Les noms des projets pour commencer. Pop Corn, Candy, Finger, Croco... C'est mignon non des noms de bombons pour des désigner des contrats sur des ventes d'outils qui permettent d'arrêter et de torturer des êtres humains ? Ca dédramatise. Non ?

Pour suivre, le nom de la nouvelle boite à qui est revendue l'activité Eagle d'Amesys : Advanced Middle East Systems. Soit, en raccourci, AMESys. Et ce n'est pas le seul point commun. L'activité est revendue à celui qui l'a développée au sein d'Amesys puis de Bull : Stéphane Salies. Lui même étant encore actionnaire de la holding luxemburgeoise qui détient Bull : Crescendo. Hop, je me fait une virginité en vendant le bâton merdeux, mais pas trop con, je le revends à mon pote et co-actionnaire Stéphane. Il est loin d'être bête le patron de Bull, Philippe Vannier.

Bon, revenons à l'arrangement de  Wassenaar. Fini donc les ventes fastoches des armes numériques à usage dual ? Oui, mais non. Advanced Middle East Systems vend depuis Dubaï. Ce qui est très pratique parce que les Emirats Arabes Unis, ce pays tout à fait démocratique, n'est pas signataire dudit Arrangement. Dans l'optique de Philippe Vannier et de Stéphane Salies, c'est très intéressant.

Parce que Eagle évolue. C'est mieux. Entendez : avec vous capturerez plus de pédophiles, de terroristes d'opposants. Elle est pas belle la vie de dictateur et celle de vendeur d'armes digitales ?

Reflets vous propose de plonger dans la documentation commerciale de Advanced Middle East Systems, la version relookée pour les besoins d'une bonne exportation qui va bien, d'Amesys.

Au menu en 2014, Amesys depuis Dubai propose de vous passer de la collaboration des opérateurs pour la mise sur écoute de tout un pays, c'est sympa non ? : "les sondes passives pour la téléphonie proposées par AmeSys peuvent gérer tous les appels d'un pays sans que les fournisseurs de service aient connaissance de votre activité confidentielle".

- CEREBRO now knows FADette kungfu (3,1Mo): Vous noterez que tout à changé. Ou pas. Cette fois, Cerebro permet (à nouveau, comme Eagle) de stocker les données des SMS,des GSM, des appels, de facturation, des emails, la voix, la VoIP, des conversations, du Webmail, du chat, des réseaux sociaux. Par ailleurs, la prochaine fois que l'on vous parle de méta-données pour "excuser" la surveillance globale, vous relirez doucement cette partie de la documentation commerciale de CEREBRO : "CEREBRO is designed to store several billions of records- metadata and/or communication contents"... relisez encore une fois... c'est bon ? Donc maintenant essayez de prononcer 7 fois devant un miroir :

 "Cerebro est un système grand public à usage dual"

... Vous avez l'air con hein ?

- Tactical Interception CEREBRO & IOTA 1G (PDF 2.9Mo) : La plaquette commerciale du SMINT, le GLINT du pauvre, mais avec des nouveautés, comme le couplage à une sonde WIFI qui permet de casser automatiquement les chiffrements WEP et WPA des réseaux ciblés... et automatiquement SVP... Maintenant essayez de prononcer 7 fois devant un miroir :

"Cerebro est un système grand public à usage dual"

... Vous avez l'air con hein ?

- La solution de rétention de données (PDF 3.6Mo) pour vous goinfrer avec encore plus de communications privées issues de vos téléphones et de vos surfs "Thanks to GSM passive probes (GAMMA-MA) and lP massive sensors(IOTA-10G-MA) the central data retention system will receive an incredibly valuable volume of information". Maintenant essayez de prononcer 7 fois devant un miroir :

"La solution de rétention de données d'AMESys est un système grand public à usage dual"

... Vous avez l'air con hein ?

- COPS : Communication Profiling System (PDF 10.1Mo) : Quand on écoute plein de monde, on finit par ne plus rien entendre, AMEsys vous propose donc de faire des petits dessins pour vous y retrouver. C'est une sorte de logiciel à créer des post-it® virtuels sur une carte géographique, encore un outil grand public à usage dual.

Mais au fait, pourquoi s'exiler à Dubai pour vendre tout ces supers jouets grands publics à usage vachement dual ?

0 Commentaires
Une info, un document ? Contactez-nous de façon sécurisée