Manipulation de masse : un œil sur l’avenir de la communication politique dans les réseaux

Pour avoir cherché à démasquer le groupe Anonymous, HBGary, une société de sécurité informatique, a vu ces derniers s’emparer des archives emails de l’entreprise et les publier aux yeux de tous sur internet. HBGary, qui
Abonnez-vous ou connectez-vous pour lire le reste de cet article
Twitter Facebook Google Plus email

Auteur: Fabrice Epelboin

Ancien directeur de publication de ReadWriteWeb France, cofondateur de plein de trucs, e-guerillero fi Tounes, spécialiste intergalactique de l'infowar, réincaranation de Nostradamus tous les 26 du mois par temps agité à très agité.

28 thoughts on “Manipulation de masse : un œil sur l’avenir de la communication politique dans les réseaux”

  1. Les islamistes tunisiens œuvrent sur le web depuis longtemps.. J’ai eu des collègues qui ont été arrêtés. J’approuve totalement cette arrestation. C’était vraiment des terroristes en herbe.

    Après, que ZABA ait ou pas des faux-islamistes est un autre affaire.

  2. C’était couru d’avance : le manque d’authentification et de transparence des réseaux sociaux encourage fortement à ce genre de manipulation. Les « révolutions facebook-twitter » n’étaient possibles que pendant la courte fenêtre de temps entre l’appropriation de la techno par le public et la compréhension par les élites du pouvoir que peut apporter le contrôle de ces technos. Il est déjà presque trop tard.

    Ce n’est pas sans rappeler le concept de ZAT, d’Hakim Bey : une zone qui devient populaire est condamnée à être fermée par les autorités.

  3. @mygreg

    Ben… oui et non, parce que si la Tunisie est l’un des pays le mieux armé pour une infowar dans la francophonie (seule véritable frontière internet si’il en faut vraiment une), ces infowar se font contre les populations, donc gagner, oui, mais qui ? La Tunisie ? Pas sûr… en tout cas certainement pas les tunisiens…

    @Tunisien

    Certes, mais les islamistes sont également l’objet de multiples manipulations… Et que Zaba l’ait fait n’est pas tant que cela une autre affaire, puisque c’est grace à leur mise en scène que les occidentaux fermaient les yeux sur des régimes comme celui de Zaba… Tout cela est lié.

    @lv

    Une authentification forte serait bien pire encore, et si Facebook avait été comme cela, Sidibouzid aurait été réprimé dans le sang comme Gafsa en 2008 sans que qui que ce soit, y compris à l’intérieur du pays, ne soit au courant…

    Soyons optimiste, c’est une course à la compétence et à l’intelligence qui a commencé le 14 janvier entre les peuples et leurs gouvernants, les jeux ne sont pas fait d’avance, mais s’imaginer que les gouvernants vont se croiser les bras et attendre de voir venir est en effet idiot. Ils vont s’armer contre leurs population d’une multitude de technologie de surveillance et de filtrage.

    Pour les ZAT, il faut aller du coté des Darknet des crytoanarchistes, c’est exactement ça ;-)

    1. Oh, je ne dis pas qu’il faut de l’authentification, mais que son absence rend possible la multiplication des profils fictifs. Mesurer la popularité d’un événement par le nombre de fans facebook ou de followers twitter, ça a la même fiabilité qu’un sondage en ligne !

  4. Bing vient d’annoncer en grende fanfare qu’il serait un meilleur moteur de recherche que Google grâce au QI web collectif. En gros, les résultats de recherches seront plus pertinents car la vaste majorité aura aimé ou pas aimé…Combien il sera alors facile de manipuler, puisque tous les robots qui gèreront une centaines de faux-nez aimeront … ce qu’on leur dira de promouvoir: peur, insécurité, opinions politiques, etc.

  5. je tout a fait d’accord!! je suis de très près ce qui ce fait sur FB après la révolution et la majeurs partie des pages dites auparavant révolutionnaire entament toujours, depuis, par des références corniques. LA question de l’on doit se poser est a qui profite une action, une info, ou un intox et la les choses deviennent de plus clair!!

    c’est a cause de nos médias à la qualité médiocre que cela est rendu possible!! le jour ou on aura confiance cette « infowar » sera beaucoup plus difficile a orchestrer!!

  6. @nono

    oui, tout à fait :-) Ceci dit, si ce n’est pas efficace, cela retombera sur Bing et ils corrigeront le tir… mais c’est à surveiller.

    @reventlov

    Vous cherchez une source sur quel partie (désolé, j’ai écrit ça à l’origine pour du papier, d’où le manque critique de lien hypertexte)

    1. Aucun problème :)
      Sur le logiciel cité ici: « Le logiciel, pour lequel l’armée américaine a passé un appel d’offre en juin dernier – lui aussi rendu public de façon fortuite -, est particulièrement sophistiqué. » je cherche quelques infos, sources, mode d’action si possible, etc… Si c’est douteux et à ne pas mettre ici, j’ai toujours un mail.
      Merci d’avance :)

  7. La manipulation sur internet est donc quelque chose qui va exister de plus en plus ? On a donc désormais les deux côtés de la machine : la diffusion d’informations confidentielles par des sites web, et les gouvernements qui manipulent sur les réseaux sociaux …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *