Journal d'investigation en ligne et d'information‑hacking
par Rédaction

Le compte Twitter de Reflets.info est bloqué

Nous vous racontions ici comment, avec l'aide de la fachosphère, Jean-Paul Ney avait réussi à faire suspendre par Twitter le compte @_kitetoa_. Nous évoquions en fin d'article le fait qu'il est imprudent de faire reposer ses capacités d'expression sur Internet, sur une plate-forme que l'on ne contrôle pas. Aujourd'hui, c'est le compte @_Reflets_ qui est bloqué par Twitter. A première vue, nous n'avons plus de moyens de vous tenir au courant des articles publiés sur Reflets.info. A priori.

Nous vous racontions ici comment, avec l'aide de la fachosphère, Jean-Paul Ney avait réussi à faire suspendre par Twitter le compte @_kitetoa_. Nous évoquions en fin d'article le fait qu'il est imprudent de faire reposer ses capacités d'expression sur Internet, sur une plate-forme que l'on ne contrôle pas. Aujourd'hui, c'est le compte @_Reflets_ qui est bloqué par Twitter. A première vue, nous n'avons plus de moyens de vous tenir au courant des articles publiés sur Reflets.info.

A priori.

Nous sommes des dinosaures du Net, dit-on. Alors utilisons les outils qui ont toujours été à notre disposition et qui le sont encore. Le mail. Si, si... Nous avons mis en place une mailing-list, ou en français "liste de discussion". Il vous suffit de vous inscrire et vous pourrez discuter avec nous et avec tous les gens qui s'y seront inscrits. Pas de limites à 140 caractères, peu de chances de vous faire suspendre votre abonnement (sauf propos répréhensibles et trolls polluants), bref, plutôt pas mal pour engager la conversation. Entrez votre email dans le champs ci-dessous et cliquez sur "Inscription". Le tour est joué. Ce formulaire se trouve aussi (avec le même pour le désabonnement) sur la page d'accueil du site, dans la colonne de droite, sous les brèves.

Voilà pour la communication. Elle est rétablie, si vous le souhaitez. Et elle ne dépend pas d'une plate-forme qui suspend ou bloque les comptes sur des...