Jean-Paul Ney, la fachosphère et Twitter…

Tiens, depuis deux jours, le compte twitter @_kitetoa_ est  suspendu. Pourquoi ? C’est la deuxième fois que cela arrive et il nous faut faire un petit récapitulatif afin que tout le monde comprenne bien ce
Abonnez-vous ou connectez-vous pour lire le reste de cet article
Twitter Facebook Google Plus email

Auteur: Antoine Champagne - kitetoa

Dinosaure du Net, journaliste à ses heures. A commis deux trois trucs (Kitetoa.com, Aporismes.com et Reflets.info).

19 thoughts on “Jean-Paul Ney, la fachosphère et Twitter…”

  1. Twister, le clone de twitter 100% P2P et 100% decentralisé, reposant sur les librairies BitCoin et Bittorrent.

    – Comptes non suspendables.
    – Vous avez 100% de controle sur vos comptes et vos données.
    – Twists non censurables, non effacables, non modifiables, sécurisés par blockchain.

    1. Donc liberté de parole totale sans aucune modération possible. Ça semble être un remède pire que le mal (surtout si, comme dans l’article, le but est de lutter contre les propos pénalement condamnables)

      1. > Donc liberté de parole totale sans aucune modération possible.

        Si, la justice et des moyens appropriés pour le rendre moins embêtant (d’après kitetoa, cela manque). Censurer quelqu’un ne lui enlèvera pas ses idées, idem pour celles et ceux qui sont d’accord avec ses propos. S’il y a un contrôle technique par une entité centrale ou sans réplication, il y aura toujours le risque de censure « arbitaire » (il n’y a rien de naturel dans la définition de ce qui est acceptable) ou « injuste » (la notion de justice étant relative), cet article le montre.
        La modération est possible, comme avec les publicités (« s’abonner » à une ou des listes noires), mais pas d’une manière absolue.

  2. Au contraire cet article est fort intéressant, et à mettre en parallèle avec la récente polémique facebookienne sur la censure photo de la « fillette au napalm » ainsi que sur les algorismes du fil d’actualité du même site. Ces réseaux sociaux posent d’énormes problèmes de liberté d’expression et d’opinion. Quand on voit avec quelle facilité un débile fou dangereux multi-récidiviste comme M.Niais peut faire suspendre le compte d’un journaliste qui n’a rien publié de particulièrement compromettant on est en droit de s’inquiéter.

    1. Tiens @Eclipse, j’ai « report your comment » en croyant vous citer, désolé :-/

      « Ces réseaux sociaux posent d’énormes problèmes de liberté d’expression et d’opinion. »

      C’est bien vrai et c’est pour cela que je n’ai ni Touitteur ni Fessedebouc.

      On y perd un temps fou à lire on-ne-sait-quoi d’on-ne-sait-qui et sans que cela ne fasse jamais avancer le moindre schmilblick.

      Ça « fait du buzz » autrement dit des millions d’hommes et de femmes perdent leur temps et souvent leurs nerfs à faire du bruit dans le vide.

      J’ai personnellement beaucoup d’estime pour ce site et ses animateurs mais, n’étant pas sociologue, je préfère réserver mon attention à des sujets « de fond ».

  3. Triste personnage, affaire navrante …
    Par contre effectivement, poster son adresse et se justifier par « c’est lui qui a commencé », c’est un peu se mettre à son niveau :/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *