Journal d'investigation en ligne et d'information‑hacking
par drapher

La DARPA finance des études d'influence sur les réseaux sociaux

Si la publication de l'étude Facebook d'influence émotionnelle a provoqué de nombreuses réactions, le financement de projets de manipulations et de propagande sur les réseaux sociaux par la DARPA américaine (Defense Advanced Research Projects Agency : Agence pour les projets de recherche avancée de défense) pose elle aussi des questions gênantes. Très gênantes.

Si la publication de l'étude Facebook d'influence émotionnellea provoqué de nombreuses réactions, le financement de projets de manipulations et de propagande sur les réseaux sociaux par la DARPA américaine (Defense Advanced Research Projects Agency : Agence pour les projets de recherche avancée de défense) pose elle aussi des questions gênantes. Très gênantes.

The researchers explained: “Since everyone is potentially an influencer on social media and is capable of spreading information, our work aims to identify and engage the right people at the right time on social media to help propagate information when needed.” _ Les chercheurs expliquent leur démarche : _ _ Puisque tout le monde est un influenceur potentiel sur les médias sociaux et est capable de diffuser des informations, notre travail vise à identifier et engager les bonnes personnes au bon moment sur ces médias sociaux pour aider à propager l'information en cas de besoin. _

Cet extrait d'un article du Guardiann'est qu'une pointe de l'iceberg qui pourrait être nommé "la machine internet américaine d'influence et de propagande de masse". Les chercheurs de l'extrait ci-dessus sont ceux de la DARPA, et leur intérêt ne se limite pas à trouver les bons "influenceurs" sur Twitter pour diffuser la "bonne" information. Si des programmes du DoD (Department of Defense) sont en cours depuis 2008 pour modéliser,...

Une info, un document ? Contactez-nous de façon sécurisée