Journal d'investigation en ligne et d'information‑hacking
Édito
par Antoine Champagne - kitetoa

Jacques Crémer a aussi de belles idées sur l'avenir de la presse...

A première vue, on pourrait se dire que tout ça, c’est de la faute de Bluetouff. C’est lui qui m’a incité à lire les articles de Jacques Crémer. En fait, non. La faute est imputable à Jacques Crémer. Car le monsieur est inventif. Visiblement, quand il écrit un article, on frise la merveillitude. Si j’étais tombé sur le billet concernant la nécessaire non protection des données personnelles avant Bluetouff, j’aurais pu le commenter, tant ce sujet m’est cher depuis 1997.

A première vue, on pourrait se dire que tout ça, c’est de la faute de Bluetouff. C’est lui qui m’a incité à lire les articles de Jacques Crémer. En fait, non. La faute est imputable à Jacques Crémer. Car le monsieur est inventif. Visiblement, quand il écrit un article, on frise la merveillitude. Si j’étais tombé sur le billet concernant la nécessaire non protection des données personnelles avant Bluetouff, j’aurais pu le commenter, tant ce sujet m’est cher depuis 1997. Mais non, moi, je suis arrivé après Bluetouff. Ceci dit, en feuilletant les œuvres complètes de Jacques Crémer, je suis tombé sur ce billet passionnantà propos du business model de la presse. C’est un sujet que je connais un peu également puisque la presse, je baigne dedans depuis plus de vingt ans.

Et ce billet mérite également que l’on s’y attarde, tant la perception du monde qui entoure Jacques Crémer est intrigante.

Premier paragraphe, le brillant membre du CNRS aligne quelques chiffres sur la perte de lectorat de la presse. Rien à dire, même s’il ne cite pas plus ses sources que dans le papier sur les données personnelles. Faisons-lui crédit d’avoir été puiser ses informations auprès de l’OJD ou d’un organisme du genre.

Suit une espèce d’analyse sur le fait que la presse n’a toujours pas trouvé de business model pour ses sites internet. Intéressant. Tout le monde sait cela depuis l’arrivée du Web. Ce n’est d’ailleurs pas propre à la France puisque les sites de presse américains ont à peu près tout...

Une info, un document ? Contactez-nous de façon sécurisée