Journal d'investigation en ligne et d'information‑hacking
par bluetouff

Egypte : BGP pour bloquer tout Internet

Nous devons à Birdy, qui nous a indiqué cet article de Renesys, l'explication du blackout du Net égyptien. Ioerror sur son compte twitter a également noté cette nuit ces incident sur BGPmon, venant ainsi confirmer les faits. Les autorités auraient demandé à tous les FAI d'arrêter de déclarer les routes BGP (Border Gateway Protocol). Plus de 3500 routes ont ainsi été supprimée et l'Internet égyptien est éteint.

Nous devons à Birdy, qui nous a indiqué cet article de Renesys, l'explication du blackout du Net égyptien. Ioerror sur son compte twitter a également noté cette nuit ces incident sur BGPmon, venant ainsi confirmer les faits. Les autorités auraient demandé à tous les FAI d'arrêter de déclarer les routes BGP (Border Gateway Protocol). Plus de 3500 routes ont ainsi été supprimée et l'Internet égyptien est éteint. Seul quelques AS comme celui de Noor Group qui déclare encore ses 83 routes seraient encore interconnectés avec le reste du monde... Même la Tunisie n'avait pas osé.Le trafic égyptien n'est donc plus routé, les autorités ont employé les grands moyens. En supprimant les routes BGP, les systèmes autonomes des fournisseurs d'accès égyptiens interdisent toute connectivité avec d'autres systèmes autonomes, ce qui constitue une censure particulièrement efficace puisque les différents AS ne peuvent ainsi plus communiquer entre eux. Cette manipulation pourrait même avoir certains effets de bord sur les AS d'autres fournisseurs d'accès et opérateurs, dans d'autres pays. Nous tentons cependant de garder le contact avec l'Égypte, avec le concours de radiohams et toute aide est la bienvenue. Il faut être conscient que couper les moyens de communication permet aux autorités de se livrer à des exactions sur les populations civiles sans que l'opinion internationale ne soit alertée. La population égyptienne et plus...

Une info, un document ? Contactez-nous de façon sécurisée