Journal d'investigation en ligne et d'information‑hacking
par Antoine Champagne - kitetoa

Canal+, pourrais-tu arrêter d'illustrer tous tes sujets de piratage informatique avec Reflets ?

La première fois, c'était presque drôle. La deuxième fois, c'était plus que limite. La troisième, ça devient lassant, et même, énervant. Les présentateurs et autres journalistes du groupe Canal+ ont décidé d'illustrer leurs sujets sur le piratage informatique en montrant des images de logs de Reflets.info ou l'un de ses co-fondateurs.

La première fois, c'était presque drôle. La deuxième fois, c'était plus que limite. La troisième, ça devient lassant, et même, énervant. Les présentateurs et autres journalistes du groupe Canal+ ont décidé d'illustrer leurs sujets sur le piratage informatique en montrant des images de logs de Reflets.info ou l'un de ses co-fondateurs. Inquiète du bruit sur Twitter qu'avait provoqué la présentation de Bluetouff en phisher, D8 avait promptement retiré ses journaux du 3 mars de ses pages sur Internet. Pouf! disparus. Pas vus, pas pris. Le journaliste que nous avions eu au téléphone nous avait assuré que le groupe ferait en sorte de ne pas récidiver (par erreur, tout ça n'est pas volontaire). Manque de chance, hier, un lecteur de Reflets nous indiquait que Canal+ avait illustré la pseudo plus-grosse-attaque-DDoS-de-tous-les-temps-qui-a-failli-tuer-Internet par... un terminal montrant le contenu des répertoires du site Reflets.

Bien entendu, ces images n'ont rien à voir avec une attaque DDoS, ce qui démontre au choix le rienàfoutrisme des journalistes de Canal+ ou la volonté de nuire à l'image du site.

Pour la première hypothèse, c'est un peu comme si pour illustrer la mise en examen de Nicolas Sarkozy, Canal+ montrait des images du lagon de Nouvelle Calédonie. Pour la deuxième hypothèse, c'est celle d'un complotiste qui penserait que Canal a une dent contre Reflets et souhaite lui appliquer une étiquette de cyber-délinquant.

En...

Une info, un document ? Contactez-nous de façon sécurisée