Journal d'investigation en ligne et d'information‑hacking
par bluetouff

Abdallah Senoussi, le "client" d'Amesys arrêté

Abdallah Senoussi a été arrêté la nuit dernière à Nouakchott en Mauritanie. Ancien chef des renseignements militaires Libyens, Abdallah Senoussi était réputé être le deuxième homme le plus dangereux du pays. Condamné par contumace en France pour son rôle dans l'attentat du DC10 qui avait couté la vie à 170 personnes, comme le révélait le reportage de Paul Moreira diffusé cette semaine sur Canal+, il était aussi le client privilégié d'Amesys, le donneur d'ordre, le chef de projet  côté libyen.

Abdallah Senoussi a été arrêté la nuit dernière à Nouakchott en Mauritanie. Ancien chef des renseignements militaires Libyens, Abdallah Senoussi était réputé être le deuxième homme le plus dangereux du pays. Condamné par contumace en France pour son rôle dans l'attentat du DC10 qui avait couté la vie à 170 personnes, comme le révélait le reportage de Paul Moreira diffusé cette semaine sur Canal+, il était aussi le client privilégié d'Amesys, le donneur d'ordre, le chef de projet  côté libyen.

Également condamné par la Cour pénale internationale pour terrorisme et crime contre l'humanité, c'est avec cet homme qu'Amesys, sous la bienveillante égide des services extérieurs français, suite à une décision parfaitement politique, a traité.

Si Abdallah Senoussi venait à être traduit devant une juridiction compétente, nous serions très curieux d'en savoir un peu plus sur les relations commerciales entre ses services tristement célèbres et quelques entreprises françaises... comme un certain marchand de routeurs.

C'est une affaire d'État qui est en train de rattraper la présidence française. Rappelons que monsieur Senoussi avait directement incriminé la présidence française dans l'affaire de financements occultes de campagne.

Une info, un document ? Contactez-nous de façon sécurisée