Un affichiste très éclairé

Sans commentaire… SARKOZY DÉCLARE:  » LE PEN EST COMPATIBLE AVEC LA RÉPUBLIQUE » http://pascalcolrat.canalblog.com/archives/2012/04/25/24096832.html   Sur le même thème
Abonnez-vous ou connectez-vous pour lire le reste de cet article
Twitter Facebook Google Plus email

38 thoughts on “Un affichiste très éclairé”

    1. Bonjour,

      même sentiment humble que John.

      Peut-être serait-il judicieux de subdiviser les billets en plusieurs catégories : 1) articles de fouillés et de qualité, 2) « coups de gueule » et autres brêves 3) articles invités. Et si cette solution est retenue, svp pensez aux lecteurs via RSS en créant autant de flux !

      Je pense même que l’absence actuelle de constance dans la quantité/profondeur/provenance écarte de lecteurs potentiels qui ne veulent pas faire le tri eux-mêmes…

      Merci aussi, keep up the great work :)

        1. « Pourtant le tri est simple, il se résume à ignorer cet auteur et son prosélytisme gauchiste » .

          Erf erf : c’est trop d’honneur, parce que je préfère quand même le prosélytisme gauchiste au prosélytisme droitier actuel…si tu vois ce que je veux dire. Mais si dénoncer l’extrême droite et la course effrénée du candidat de la droite dite « républicaine » envers les idées lepenistes pour récupérer leurs voies est du prosélytisme de gauche, tu m’en vois honoré.

          C’est vrai : on devrait plutôt encourager tout ça non ? Ou bien ne rien dire, parce qu’on est pas concernés, n’est-ce pas ? Ah, mais non, il faut voter Bayrou ? Ou Mélenchon ? Putain je sais plus où j’en suis : trop fort Moua, on sent que tu maîtrises la complexité de la situation. Allez ne t’abime pas les yeux, va lire et commenter autre chose : Amesys, et toutes les autres affaires sarkozistes ne sont bien entendu que de l’hacktivisme…

          Mais surtout n’engagent aucune sensibilité politique. Mais oui, bien entendu…

          Mais comme tu ne lis pas les articles, si tu veux, niveau crédibilité, tu es un peu à la rue.

  1. C’est vraiment de pire en pire chez vous.

    Une telle débauche d’objectivité, d’impartialité, de mesure dans le discours… Je comprend pourquoi vous vous sentez le droit de donner des leçons aux journalistes.

    1. Ah non mais c’est rien ça, il faut lire son article sur la tentation neo-fasciste pour se rendre compte de l’ampleur de sa science (enfin j’ai pas lu l’article, juste son commentaire hein, le reste est au-dessus de mes forces), de sa finesse d’analyse et de sa suffisance.
      D’ailleurs je me souviens encore de certains internautes essayant de raisonner calmement avec lui, ils ont vite été trainés dans la boue.

      1. Ben non, y’en a encore qui n’aiment pas et qui vont s’infliger des commentaires longs à crever pour argumenter le fait qu’ils n’aiment pas.
        Mais bon, dire qu’on voit du prosélytisme gauchiste à quelques heures du moment où un président-candidat a sorti « c’est par le travail qu’on devient libre », je ne comprends pas. Ou alors il y a un grave manque de sens critique, ou alors un cruel manque de repères historiques.
        Personnellement, l’affiche me choque bien moins que ce discours.
        Ca n’engage que moi.

        source : http://www.dailymotion.com/video/xp44zl_sarkozy-seul-le-travail-rend-libre_tech

  2. C’est le travail d’un artiste, très engagé, comme peuvent l’être parfois les artistes. Cette affiche et le texte qui va avec peut poser des questions sur une dimension politique qui est en train de se jouer entre les deux tours de cette élection.

    Les journaux et les journalistes ne sont pas « objectifs », ils ont leurs opinions, peuvent défendre des idées ou au contraire en critiquer d’autres. Cette affiche soulève des questions ? Des réactions ulcérées ? Tant mieux, c’était bien l’objectif.

    Mais ce que vous décidez qu’est ou n’est pas Reflets pose aussi question : cette idée du « blog » opposé au journal, de l’investigation ou l’information qui ne pourraient s’adjoindre d’autres types de sujets ?

    Reflets n’est-il pas aussi un journal libre qui ne cherche pas en rentrer dans une case déjà établie ? Qui peut justement proposer des abords différents de ce que vous trouvez un peu partout ?

    Les hacks graphiques de Pascal Colrat (ce qu’il fait pour moi est du hacking graphique) sont souvent perturbants, dérangeants et c’est un artiste à découvrir. Ce que que proposait de faire cet article, sur un sujet…d’actualité.

    Mais être dérangé, perturbé par un travail artistique ne plaît pas à tout le monde.

    Quant à venir déclarer ce qui doit être ou ne pas être publié : on est proche d’une forme de censure. Certaines réalités seraient-elle trop difficiles à accepter ?

    1. Yovan, je crois que tu fais fausse route.
      Ce n’est pas l’image en soit qui dérange… mais sa parution ici, « sans commentaire ».
      Alors qu’on avait pris l’habitude d’articles de rang égal voire bien supérieur à du journalisme « basique », on se retrouve avec de l’imagerie 4chan.

      Je trouverais bien plus percutant un lien vers une vidéo de sa déclaration, qui là laisse vraiment au lecteur la pleine méditation, plutôt qu’une image qui fait dans l’amalgame et le calembour bas niveau.

      Pour revenir à l’image : si les « hacks graphiques » de Colrat peuvent effectivement se révéler perturbants, c’est qu’ils utilisent les même procédés que le « camp d’en face » en jouant avec les peurs et l’amalgame. La réalité est tout à fait atroce : en la caricaturant ainsi, on en rend la digestion bien trop facile.

      1. « de sa déclaration » : je parle de notre président.
        Voici un lien vers la déclaration en question, sans trucage.

        http://api.dmcloud.net/player/pubpage/4e7343f894a6f677b10006b4/4f97b38706361d15ce00003a/ae415975fb6e49ca84542fac4929e7ff?wmode=transparent&autoplay=1

        Pas besoin d’être devin pour imaginer la suite :
        – notre cher Président dégage (j’ose espérer)
        – la droite éclate
        – Marine prend de l’ampleur et devient un poids lourd de la droite

        Et après ?
        Son discours haineux prend la pas sur les débats pour remettre le navire à flot ?
        Quand j’entends Sarko diaboliser Mélenchon et trouver LePen compatible avec la République, je me rends compte que ce nain a déjà allumé un feu qu’il sera dur d’éteindre.

        Ça me rend malade.

    2. Je ne suis pas vraiment perturbé par ce travail artistique dans le sens ou c’est rempli de clichés et que ça aurait pu être fait par un lycéen qui rêve de trainer avec des vrais anarchistes qui boivent des bière devant Monoprix.
      Maintenant que les clichés sont posés de part et d’autre je m’interroge quant à la réelle portée de ce genre de messages. J’ai beau me marrer en dessinant une petite moustache sur les affiches de Le Pen ou Sarkozy, je considère pas ça
      comme de l’art et je tiens pas absolument à partager mon « oeuvre » avec le monde entier en espérant être un défenseur de la liberté et de la tolérence.
      Il y a quand même des questions plus intéressantes à se poser. Si Sarkozy espère avoir les voix de l’extrême droite c’est qu’elles sont nombreuses. A part le vote de colère qui est ressorti partout comme explication, le retour des nazis qui est aussi ressorti, vous pensez pas qu’il y a d’autres explications
      pour le fait que des gens votent pour l’extrême droite un peu partout en Europe?
      Quand on arrête de jouer à la vierge effarouchée ou au Che Guevara pourfendeur de faciste et horrifié de la droitisation des discours, y’a pas moyen de trouver des vraies raisons?

      1. Je viens de publier un article à ce propos. Il ne balaye pas tout ce qui fait la montée des néo-fascismes, mais essaye de mieux envisager ce qui fait à la fois ce vote lepeniste et la dérive vers l’extrême droite bien déjà amorcée par N.S.

      2. « Je ne suis pas vraiment perturbé par ce travail artistique dans le sens ou c’est rempli de clichés et que ça aurait pu être fait par un lycéen qui rêve de trainer avec des vrais anarchistes qui boivent des bière devant Monoprix. »

        Je relève ce commentaire mais il y en a bien d’autres ici…
        Et on parle de suffisance pour qualifier l’auteur de l’article… C’est sûr que boire de la bière devant Monop c’est pas « un vrai travail » pas vrai ??

        Je suis désolé, mais l’imagerie Mao du site, à prendre au moins au second degré, devrait vous faire prendre conscience que vous n’êtes pas sur un site « apolitique » où on ne parlera que d’Internet libre etc.

        Je précise dire tout cela tout en n’aimant pas particulièrement le montage ci-dessus

  3. Quand on publie une affiche de la sorte, sans le moindre contexte, avec uniquement la mention « sans commentaire » qui implique que l’on adhère totalement avec ce que sous-entent ladite affiche on ne se cache pas derrière un propos « artistique ».

    Surtout que, depuis déjà quelques temps, la ligne éditorial du site ne se résume qu’à une série d’amalgames douteux entre l’UMP, la collaboration et le fascisme.

    1. Il n’y a pas de contexte. L’affiche est justement uniquement là, avec pour seule force le graphisme et le texte.

      Ca s’appelle de l’art.

      Le sans commentaire est aussi présent pour dire « je donne seulement cette affiche à la contemplation, à la réflexion ».

      J’ai tendance à croire que les gens sont assez matures pour réfléchir par eux mêmes. Ils peuvent trouver ça exagéré, réaliste, fascinant, horrifiant, odieux : ce n’est pas mon problème. Ni celui de l’auteur.

      Maintenant, je viens de publier un article à propos du néo-fascisme et de l’entre-deux tours. C’est une analyse. Personne n’est obligé d’être en accord avec. Mais certains peuvent aussi y trouver des éléments de réflexion qui ne sont pas obligatoirement donnés en ce moment…

      Nicolas Sarkozy est dans cette posture sur l’affiche, à mon sens pour bien souligner le message des auteurs : nous sommes dans un monde des apparences, de la communication, rien n’est réel dans ce qui est montré des politiques aujourd’hui. Là, il donne une image qui est peut-être plus proche de de ce qu’est vraiment Nicolas Sarkozy. Surtout depuis qu’il vient de déclarer la compatibilité des idées du FN avec la République.

      Mais c’est gênant, c’est sûr. Surtout si on vote UMP. C’est le candidat de l’UMP, quand même…

      Et puis un ministère de l’immigration et de l’identité nationale, hein…et Buisson comme conseiller…

      P.S : Sarkozy ne fait pas de salut nazi sur l’affiche : son poing est fermé. C’est important de bien tout regarder et de connaître certains détails qui ont leur importance.

    2. Avec tous les articles concernant Hadopi / la vente de matériel militaire à la Libye qui ont été publiés sur reflets.info, je pense qu’effectivement on peut dire qu’ils ne sont pas très fan de la politique menée par Nicolas Sarkozy. Il y’a clairement un avis exprimé dans les lignes des articles.

      En revanche, ils sont à leurs heures tout aussi critiques sur le silence du PS sur certains points. Fabrice Epelboin a de mémoire écrit quelques salves à l’encontre des députés (comme Hadopi) ou plus généralement sur l’absence de programme sur certains points (licence globale, logiciels libres…).

      Enfin une dernière remarque, personnelle celle-ci. Qui a dit ?
      1) « Jamais dans l’Histoire de France, l’état n’a été plus asservis qu’au cours des 2O dernières années par des coalitions économiques et par des équipes politiques ou syndicales prétendant fallacieusement représenter la classe ouvrière »
      2) « Pendant 5 ans j’ai pu mesurer la puissance des corps intermédiaires qui s’interposent entre le peuple et le sommet de l’état, ces corps intermédiaires qui prétendent souvent parler au nom des Français, et qui en vérité, souvent, confisquent la parole des Français ».

      Petit indice tout de même : l’un a été/est (on ne sait plus trop) le chef de l’UMP ; l’autre a été le chef de la collaboration Française avec les nazis.

    3. Effectivement l’auteur adhère à ces propos, mais cela ne date pas d’hier. Cela fait plusieurs mois qu’il nous rabat les oreilles avec Mélenchon et je ne suis en aucun cas surpris par ce post, qui reprend un photo-montage bidon (j’en ai vu des meilleurs sur Facebook) fait par un « artiste » auto-proclamé dont les appartenances ne sont nullement mystérieuses. C.f. son site pour comprendre que Mélenchon est son idole.

      Malheureusement, l’idole à perdu sa bataille malgré ses harangues populistes. D’où une certaine aigreur chez certains, suivez mon regard…

      1. « Cela fait plusieurs mois qu’il nous rabat les oreilles avec Mélenchon  » : tu parles de moi là ????

        http://reflets.info/le-populisme-explique-a-mon-fils/

        Je me suis retrouvé sous les ires des mélanchonistes, donc si tu veux…c’est un peu court ton raccourci. Mais on est habitué aux raccourcis et aux attaques à deux cents qui font passer les auteurs pour ce qu’ils ne sont pas…

        Quant à mon article sur Mélenchon, il n’est en aucune manière ditirambique, il stipule juste que son programme est construit, dense et est de gauche. Ca ne fait pas de moi un soutien de JLM, sachant que je ne me suis pas privé de dénoncer son pantouflage au Sénat, entre autres…comme son populisme.

        Et s’alarmer d’une recomposition possible à droite via Lepen, une UMP qui est en train de lancer qu’elle va faire du FN, pas seulement récupérer des voix mais aller vers leurs idées, si tu veux, le problème n’est pas d’être déçu sur les résultats d’un candidat. En plus, je suis loin d’avoir une idole dans ce panier de crabe. Mais ça, ça échappe à certains…

    4. Ah bon ??? Je pense plutôt que ta sensibilité est heurtée, mais les preuves concrètes j’attends toujours.
      Bien sûr, si sous un gouvernement de gauche Reflets.org se fait tout petit, alors on verra à ce moment là.
      Pfff je sens que je suis aprti pour répondre à tous les commentaires ce soir…

  4. Epoque Mitterrand, Chirac, Pasqua, Balladur, Jacques Foccart, Sarkozy, Claude Guéant, Gerard Longuet, Hortefeux, MAM, Nadine Morano, Coppé, Pierre Lelouche etc… A en croire certains commentaires, soit il y en a qui sont aveugles, ou tout simplement se cachent les yeux pour crier au blasphème, faut arrêter là…
    Notre pays est gouverné par des xénophobes liberaux depuis plusieurs décennies sous cette Vème république, a un passé de colonialisme qui n’est pas toujours pas fini (on pille les matières premières en Afrique, on négocie avec les dictateurs africains en vendant des centrales, des 4×4, des Eagle made in Amesys en prenant une bonne com’ au passage au détriment du peuple).
    Les thèmes récurant de Nicolas Sarkozÿ lors de cette campagne présidentielle: l’identité nationale, la chasse aux émigrés, sans papiers, l’islamophobie, diviser pour mieux régner, c’est pas étonnant que notre pays vire de plus en plus vers du fascisme, régime autoritaire, état policier dirigé par un despote depuis 2007.

    http://lelab.europe1.fr/t/emmanuel-todd-l-ump-est-passee-a-droite-du-fn-2085

    http://www.takieddine.fr/FRANCE-AFRIQUE%C2%A0.pdf

    http://tvbruits.org/spip.php?article1752

    http://tvbruits.org/spip.php?article1644http://tvbruits.org/spip.php?article1700

    http://tvbruits.org/spip.php?article1644

    1. C’est vrai que cette affiche dérange. Il y a je pense des images que l’on ne souhaite plus voir. Un fond de déjà vu très pénible.

      Et l’amalgame fait entre le passé et Sarkozy dérange.
      C’est sans nul doute le but de l’auteur.

      Il est vrai que cette élection pose question. N’en déplaise au premiers commentaires qui s’arrêtent uniquement à l’image.

      20% pour le FN… FN qui dit clairement qu’il ne veut pas de Hollande. On comprendra vite que la victoire de Nicolas aura un goût prononcé de xénophobie.
      N’en déplaise toujours au premiers commentaires.

      Comme le disait Marine « rien ne sera plus jamais comme avant ».
      Et je pense qu’elle a raison, parce que si nico passe à cette élection, se sera grâce à elle. Et à force de draguer à l’extrême droite comme il fait, il ne faut pas s’étonner du résultat.

      C’est ça, moi qui me choque, bien plus que cette image.
      Me dire que le futur Président de la République sera élu grâce à un bon coup de main de l’extreme droite.
      Qui pour rappel ne prône pas la tolérance sous quelque forme que se soit.
      Et c’est cette extrême droite qui me rappel un passé que je n’aimerai plus revoir.
      A croire que les gens on la mémoire courte. Très courte.

  5. Eh ben… pas mal de commentaires imbéciles ici.
    En quoi combattre l’idiotie notoire de Sarkozy qui prêche les pires idées, insultant à l’intelligence et à une part des êtres humains, pour rameuter les votants de l’extrême droite, est-il faire œuvre gauchiste ? Je ne savais pas que les républicains ou la droite sociale de Borlo étaient de gauche.
    Quelle drôle d’époque.

  6. « Si Le Pen dit : « le soleil est jaune », je ne vais pas être obligé d’arriver en disant « il est bleu ». Personne n’est obligé, je répète, d’habiter en France. Mais quand on habite en France, on respecte ses règles. C’est-à-dire qu’on n’est pas polygame, on ne pratique pas l’excision sur ses filles, on n’égorge pas le mouton dans son appartement. »
    Nicolas Sarkozy, ministre de l’intérieur, 5 février 2007 dans l’émission: « J’ai une question à vous poser »

    http://www.youtube.com/watch?v=InMsrqRzx3k&feature=related

    http://www.afrik.com/article11497.html
    Pour en revenir à l’affiche,
    j’aurai ajouté deux phrases en guise de conclusion:

    Sarkozy Dégage !
    Casse toi pov’con!

  7. « Le fascisme n’est jamais accidentel ou spontané : il est la réponse du capitalisme à la crise, lorsque parlementarisme, puis autoritarisme « ordinaire » ne permettent plus au système de se maintenir. Il est la réponse d’une oligarchie pour rester au pouvoir « quand plus rien d’autre ne marche »…
    Larry Portis, Qu’est-ce que le fascisme ?
    http://www.tvbruits.org/spip.php?article1700

  8. « A l’occasion des élections présidentielles, Vaquette vient de mettre en ligne un extrait de son spectacle, « Crevez tous », et plus particulièrement de sa « Conjuration de la peur », « qui tente d’analyser comment, en 40 ans, on est passé d’une société où les maîtres mots étaient liberté et imagination, à un temps remarquablement sclérosé et sécuritaire »:

    Tristan Edern Vaquette: Vaquette, la Conjuration de la peur (extrait, 10 ans de lois sécuritaire)

    http://bugbrother.blog.lemonde.fr/2012/04/15/le-securitaire-ce-nest-pas-la-securite/

    http://www.dailymotion.com/video/k7nXmxtgVNinvNQrUg#from=embed

  9. Ouarf, les commentaires !

    Ca y va, on se défoule.
    Perso, cette image ne me choque pas. Le clown à talonnettes ayant dévoilé clairement sa mentalité (pour ceusses qui n’avaient pas compris auparavant), j’accorde à Yovan (que j’apprécie énormément) le droit de se défouler.

    De toute manière, dans quelques jours, ce triste nabot sera hors d’état de nuire. Un mois supplémentaire d’immunité, et la justice sera à ses trousses : vous pariez qu’il va se barrer loin, hors de la portée de notre Justice ?
    Si cela ne tenait qu’à moi, il serait jugé pour trahison à la patrie… mais je m’égare, là, je fais « vieux con », non ?

    La bonne question, à mon sens, dans peu de temps, va être : comment « encadrer » Flamby, le juger sur ses actes, lui mettre la pression. Reconnaissons-lui au moins un mérite : il est probable qu’il nous prenne un peu moins pour des cons. Et il sera probablement (j’espère ne pas me tromper) sensible aux arguments des différentes sensibilités, dans les différents dossiers qui seront à étudier.
    Et il lui faudra bien du courage, pour remettre d’aplomb tout ce que le nabot a cassé !

  10. Personnellement ce que je reproche à Yann n’est pas son engagement politique, mais le fait qu’il s’exprime ici, car la qualité de sa production contraste négativement avec le reste des articles. La suffisance de ses commentaires à propos des montages photoshop qu’il fait passer pour de « l’art » et qui ne volent pas plus haut que le moindre tract PS / FDG ne fait que le confirmer.
    Je suis donc pour une catégorisation des articles, et des flux RSS séparés.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *